CAS Management des parcours complexes dans le domaine social et sanitaire 2022

En santé, les prises en charge se complexifient et impliquent l’intervention de professionnel-les de plus en plus nombreuses et nombreux autour d’un-e même patient-e. Cette formation répond à un besoin majeur de coordination des parcours personnalisés à la fois sur le plan sanitaire et social.

Informations

Période

mars 2022 - septembre 2022
14 Crédits ECTS
127 Heures enseignement en présence
127 heures d'enseignement, 228 heures de travail personnel

Langue

Français

Format

En présence – basculement en ligne en cas de nécessité

Renseignements

Inscriptions

Délai d'inscription

1 février 2022

Finance d'inscription:

CHF 4900.-

Contribution aux ODD

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectifs

  • Acquérir des connaissances sur des cadres théoriques de coordination des parcours de santé
  • Découvrir et analyser des exemples de dispositifs innovants (en Suisse et à l’international)
  • Apprendre à utiliser une méthode d’analyse des situations de travail
  • Intégrer les réseaux d’acteurs du secteur sanitaire, médico-social et social concernés par la coordination des parcours complexes
  • Appliquer les enseignements à des situations concrètes en contexte de travail interdisciplinaire

Public

Acteur/trice du secteur sanitaire, médico-social et social francophone appelé-e à concevoir, mettre en œuvre ou faire évoluer des dispositifs de coordination des parcours complexes; cadre hospitalier, responsable d’équipe, dans des institutions de maintien à domicile, des établissements médico sociaux et des institutions sociales; médecin ou paramédical en charge de la coordination des parcours de santé

Compétences visées

À la fin de leur formation les étudiant-es:

  • ont une bonne connaissance des cadres d’analyse de la gestion des parcours complexes;
  • maîtrisent des méthodes d’acquisition des connaissances (recueil de données et revue de littérature) en management des secteurs sanitaire et social;
  • sont en mesure d’innover dans le développement de résolutions de problèmes de gestion de parcours à un haut niveau de complexité;
  • sont capables de communiquer, clairement et sans ambiguïté, des situations complexes, des évaluations et des solutions envisagées à différents groupes d’interlocuteurs/trices dans le cadre de la gestion des parcours complexes;
  • sont capables de définir par eux/elles-mêmes leurs propres objectifs de formation, de développer de façon autonome leurs compétences scientifiques et pratiques et de transposer les savoirs acquis dans d’autres contextes.

Programme

4 blocs:

  • Séminaire d’introduction (5 journées consécutives). Formation de connaissances de base communes facilitant le travail en groupe et la réalisation d’une étude de terrain
  • Modules individuels à choix: 4 ECTS choisis dans des formations partenaires. Ces modules permettent de s’adapter au projet pédagogique de chaque étudiant-e
  • Workshops. Études de cas. 6 journées de travail collectif sur des cas réels encadrés par des expert-es du terrain et des universitaires
  • Travail individuel de fin d'études. Réalisation d’une étude de terrain. Rédaction et soutenance orale d’un travail de fin d'études

Direction

Prof. Antoine FLAHAUT, Institut de santé globale (ISG), Université de Genève

Coordination

Dr Mathias WAELLI, Université de Genève

Partenariat

Espace compétences, Cully

Description

La première semaine vise à donner aux étudiant-es des bases communes qui facilitent à la fois l’apprentissage collectif et la réalisation du travail personnel de fin d'études. Elle se compose de la façon suivante:

Accueil des étudiant-es | 1/2 journée | 4 périodes

  • Présentation de l’approche pédagogique du CAS (principes de l’apprentissage collectif) et des attendus de la formation (modalités d’élaboration d’un plan de formation)

Enseignements tirés de la recherche | 2 journées | 16 périodes

  • Présentation de cadres théoriques généraux sur la coordination des parcours et la personnalisation du service (en sciences de gestion d’abord puis spécifiquement dans le domaine de la santé et du social)
  • Présentation et analyse de cas innovants dans différents secteurs d’activités en Suisse et à l’international (intervention d’expert-es locaux et étrangers)

Méthodologie | 2,5 journées | 20 périodes

  • Recherche de littérature, analyse critique d’articles consacrés aux enjeux de la coordination, méthode de recueil de données sur l’activité (observations du travail, entretiens, focus group), modalités d’analyse de l’activité

Planning

5 journées consécutives, 40 périodes de 45 minutes

Description

Ces modules choisis en extérieur visent à compléter la formation des étudiant-es en fonction d’attentes spécifiques. Ils permettent notamment à l’étudiant-e d’approfondir des aspects liés au management des parcours complexes qui feront l’objet de son travail de fin d'études.

À l’issue du module introductif, chaque étudiant-e établit un plan de formation personnalisé. Le plan contient des objectifs de formation, un projet d’étude de terrain et désigne un ou deux modules externes à suivre en lien avec ses objectifs. Ces modules peuvent être sélectionnés dans une liste établie avec des institutions partenaires: universités du triangle Azur (UNIGE, UNIL, UNINE), Espace compétences, l’HEdS Genève. L’étudiant-e peut aussi faire des propositions de modules situés en dehors du réseau de formations continues des institutions partenaires Dans tous les cas, le plan de formation sera présenté à l’équipe pédagogique qui doit le valider sur des critères cohérence pédagogique ou faire des propositions de changement et d’amélioration.

Idéalement les modules 2 et 3 peuvent se réaliser en parallèle sur les deux premiers semestres. Selon les dates auxquelles ont lieu les formations choisies, jusqu’à trois semestres supplémentaires peuvent être accordés pour assurer aux étudiant-es la possibilité de les suivre durant le CAS.

Description

Présentation des plans de formation | 1 journée | 8 périodes

À cette journée, chaque étudiant-e a préalablement transmis à l’équipe pédagogique le document écrit de son plan de formation.
Il en présente une synthèse par oral. Le projet de travail de fin d'études fait alors l’objet d’une discussion avec les participantes du CAS et l’équipe pédagogique. À l’issue de cette journée, l’équipe pédagogique indique à l’étudiant-e sa décision de valider ou non le plan de formation. Dans le cas où le plan n’est pas validé tel quel, l’étudiant-e bénéficie alors d’un délai supplémentaire pour resoumettre un document tenant compte des propositions d’amélioration.

Études de cas réels | 5 journées | 40 périodes

Chacune des journées est consacrée à l’étude d’un cas réel. Elle se compose d’une alternance de présentations et d’exercices en groupes interdisciplinaires animés par un-e expert-e du terrain et un académique. La description et l’analyse de chaque cas vise ensuite à l’élaboration d’enseignements transversaux (une théorie de la pratique) concernant des enjeux spécifiques liés à la coordination: empowerment des bénéficiaires, soutien du développement de nouvelles compétences, processus de teaming, adoption de nouvelles interfaces technologiques, etc.

Planning

6 jeudis entre avril et septembre 2022, 48 périodes

Description

Le travail de fin d'études est un travail individuel réalisé sous la direction d’un tuteur. Il consiste à identifier un problème en lien avec le sujet de la formation, à recueillir de données de terrain pour y répondre, à appliquer une analyse de situation de travail et à élaborer des recommandations destinées aux milieux professionnels. L’étudiant-e rédige un texte au format article et le soumet à son tuteur. Si celui-ci est accepté, il peut alors le soutenir à l’oral devant un jury. Ce travail qui mobilise l’ensemble des compétences acquises durant la formation constitue l’épreuve de validation du CAS en management des parcours complexes dans le secteurs sanitaire et social. Il est également destiné à servir de carte de visite aux étudiant-es qui sont fortement encouragé-es à le soumettre à publication dans une revue professionnelle ou scientifique.

Idéalement les blocs 2 et 3 peuvent se réaliser en parallèle sur les deux premiers semestres. Deux semestres supplémentaires peuvent être accordés pour assurer aux étudiant-es la possibilité de suivre les cours des modules choisis à l’extérieur en fonction des dates des formations. Le travail de fin d'études se réalise tout au long de la formation. Toutefois son dépôt et sa validation (qui fait aussi office d’évaluation des connaissances acquises des compétences transmises durant les cours) ne peut se faire qu’après avoir suivi l’ensemble des enseignements. Ce qui conduira à l’obtention du certificat.

Titre obtenu

Le Certificat de formation continue en management des parcours complexes dans le domaine social et sanitaire / Certificate of Advanced Studies in Management of complex Pathways in social and health fields est délivré par la Faculté de médecine de l'Université de Genève aux participant-es ayant satisfait aux conditions de contrôle des connaissances des modules et du travail de fin d'études.

Conditions d'admission

Peuvent être admis-es comme candidat-es au CAS, les personnes qui:

  • sont titulaires d’une maîtrise universitaire, d’une licence universitaire, ou d’un baccalauréat universitaire, d’un master ou d’un bachelor d’une haute école spécialisée ou d’un titre jugé équivalent;
  • et peuvent témoigner d’une expérience professionnelle pertinente d’au moins deux années en lien avec le programme du certificat.

Comité directeur

  • Prof. Antoine FLAHAUT, Institut de santé globale (ISG), Université de Genève
  • Dre Nathalie BOT, Institut de santé globale (ISG), Université de Genève
  • Dre Jennifer HASSELGARD ROWE, Institut de santé globale (ISG), Université de Genève
  • Mme Pierrette CHENEVARD, Espace Compétences, Cully
  • Mme Sandrine FELLAY MORANTE, imad

Nombre de participant-es

Le nombre de participant-es est fixé à 10 minimum et 20 maximum

Contribution aux ODD

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.