Départements et unités

Préédition et post-édition (TA)

Les technologies de préédition et de post-édition pour la traduction automatique (TA) comptent parmi les axes de recherche les plus récents du Département TIM. Ces dix dernières années, la TA a connu des progrès significatifs et elle occupe maintenant une place importante dans l’industrie de la traduction pour gagner du temps et réduire les frais de traduction. Les résultats sont toutefois encore loin d’être parfaits pour la plupart des systèmes de TA. Pour améliorer au maximum l’efficacité de la TA et obtenir une traduction finale de qualité, deux étapes complémentaires sont souvent intégrées dans le processus de traduction : la préédition et la post-édition.

  • La préédition

    La préédition consiste à traiter les textes avant de les traduire automatiquement, notamment à corriger les erreurs potentiellement présentes dans le texte source (principalement les erreurs de grammaire, de ponctuation et d’orthographe), à supprimer les ambiguïtés et à simplifier les structures. Dans le cas de la traduction automatique statistique, elle peut aussi comporter une adaptation du texte de départ pour faire en sorte qu’il se rapproche davantage des textes avec lesquels le système a été entraîné, ce qui peut aider ce système à avoir de meilleurs résultats.

  • La post-édition

    La post-édition est l’étape durant laquelle des traducteurs ou linguistes ayant reçu une formation professionnelle relisent le texte produit par la traduction automatique et le corrigent pour supprimer les erreurs sémantiques et linguistiques. Il existe deux grandes catégories de post-édition : une post-édition légère/rapide et une post-édition complète. Le premier type de post-édition se concentre sur le transfert correct du sens et ne s’attarde pas sur des problèmes d’ordre stylistique. Dans un scénario de post-édition complète, par contre, le texte devrait atteindre une qualité comparable à celle des textes traduits par des humains, tous les problèmes étant pris en considération.



Travaux de Recherche

Entre 2012 et 2015, nous avons coordonné le projet européen ACCEPT. Ce projet visait à améliorer la traduction automatique statistique (TAS) des textes communautaires (forums) grâce au développement de techniques peu intrusives de préédition et à la post-édition.

Début 2015, nous avons intégré ces technologies dans une  plateforme en ligne, dédiée à l’enseignement et à la recherche de la pré-édition et la post-édition : le ACCEPT Academic Portal.


Retour en haut de page

Collaborations avec l'industrie

En 2017, le Département a démarré une collaboration avec le Service Linguistique de la Poste Suisse, pour tester l'implémentation de la traduction automatique (DE>FR/IT/EN). Le projet prévoit de comparer plusieurs systèmes de TA statistiques (commerciaux et open source ; basés sur les phrases et neuronaux) et de tester différents types d’intégration avec les traducteurs.


Retour en haut de page

Formation des étudiants

Avec les progrès des technologies de TA, des connaissances en préédition et en post-édition seront nécessaires pour l’industrie de la traduction. C’est pourquoi nous formons nos étudiants pour qu’ils puissent améliorer leurs compétences en TA. Les cours de Traduction Automatique 1 and Traduction Automatique 2 leur permettent d’avoir un aperçu de l’ensemble du processus de traduction automatique. Les étudiants ont également l’occasion d’approfondir leur connaissance de la TA au cours de leurs études par le biais de stages dans des organisations ou entreprises connues.


Retour en haut de page

Publications principales


Retour en haut de page