Actualités (Accueil)

Art floral et écoresponsabilité : le pari d’un ancien étudiant

Un alumnus de la GSEM lance un commerce de plantes et de fleurs suivant un concept novateur alliant design moderne et écoresponsabilité.

Jungle Pop, ouvert au printemps 2022 par Ulysse Gillet – diplômé de Bachelor de 2016 – et son associée Marion Dessainte – formée au Centre horticole de Lullier –, se fonde sur une démarche fondamentalement écoresponsable qui bouleverse les codes des fleuristes traditionnels.

Privilégiant un maximum le circuit court, leur commerce se fournit auprès de fermes horticoles locales, à Genève ou dans le Canton de Vaud, tout au plus auprès de pays européens ; la traçabilité des plantes et des fleurs est assurée ; le magasin fonctionne à flux tendu, sans stockage frigorifique ; et il n’y a quasiment aucune perte, les fleurs n’ayant trouvé preneurs étant proposées sur l’application anti-gaspillage Too good to go. Des vases et pots issus de processus de production respectueux de l’environnement au recours à une mousse florale biodégradable, ce parti pris éco-responsable marque tous les pans de leur activité.

Derrière le commerce des fleurs coupées se cachent en effet souvent des coûts environnementaux importants. La plupart des fleurs vendues dans le commerce viennent de l’étranger, de pays lointains comme la Colombie ou le Kenya, souvent en transitant par les Pays-Bas, transportées par avion, dans des soutes réfrigérées. « Il faut changer les habitudes », souligne Ulysse Gillet. Car les fournisseurs existent et privilégier le circuit court n’est pas forcément plus onéreux. Mais pour sortir de l'habitude, il faut explorer, innover, faire ses recherches.

Fonder une entreprise a toujours été, pour Ulysse Gillet, un objectif de carrière : c’est cette envie qui l’a poussé à entreprendre des études en management. S’il reconnaît que le passage de la théorie à la pratique constitue « un choc auquel il est impossible d’être complètement préparé-e », il s’est estimé armé pour faire face aux défis de l’entrepreneuriat grâce à sa formation, notamment pour tous les aspects liés au marketing, à la stratégie et à la comptabilité. Il se félicite également d’avoir su s’entourer et s’associer à des partenaires qui ont des compétences autres que les siennes. « Être entrepreneur et entrepreneuse, c’est développer des compétences », conclut-il.

 

17 janvier 2023
  Actualités (Accueil)
   AACSB-logo-member-color-RGB.png        AMBA-logo-Acc-Colour.gif          EFMD-NewLogo2013-HR_colours.png        

prme-stacked-solid-rgb.png 
  GBSNLogo.png