Actualités & événements

Campus

2022.06_Emploi_Pellizzari_Campus.png

L’emploi idéal. Et vite !

Si l’on pouvait allouer à chacun l’emploi qui correspond de manière optimale à ses compétences, on pourrait augmenter considérablement le PIB. Cette expérience de pensée présentée par Michele Pellizzari, professeur à la GSEM, relève sans doute de l’utopie. Mais elle permet d’illustrer – en l’exagérant – l’expérience de terrain que lui et ses collègues de l’Université de Lausanne ont menée auprès des demandeurs et demandeuses d’emploi du canton de Neuchâtel.

Cette étude a en effet consisté à proposer aux chômeurs, via une plateforme spécialement conçue pour cela, des jobs non pas en fonction de leurs envies ou du poste qu’ils occupaient avant mais de leurs compétences de base, qui ont été testées au début de l’intervention. Les résultats montrent qu’une telle approche augmente d’environ 10 % la vitesse de sortie du chômage.

L’équipe est partie du constat que les demandeurs et demandeuses d’emploi cherchent en général un nouveau poste dans le métier qu’ils et elles exerçaient avant de se retrouver au chômage. Or, cette stratégie n’est pas forcément la bonne. En effet, si on perd un emploi, c’est souvent parce qu’il n’était pas adapté ou parce que le métier est en voie de disparition, remplacé par des machines ou déplacé dans d’autres pays où la main-d’œuvre est moins chère. Dans ces deux cas de figure, assez fréquents, mieux vaut chercher ailleurs.

> Pour lire l’article du Campus, veuillez cliquer sur ce lien [page 36]


8 juin 2022
  2022
   AACSB-logo-member-color-RGB.png        AMBA-logo-Acc-Colour.gif          EFMD-NewLogo2013-HR_colours.png        

prme-stacked-solid-rgb.png 
  GBSNLogo.png