Instructors

Oksana Myshlovska

Photo
Oksana Myshlovska

Chercheuse Invitée

2 ch de Rigot, Maison de la Paix, Pétale 2, 5me étage
+41 379 00 00
E-mail


Oksana Myshlovska est chercheuse invitée au GSI et chercheuse postdoctorale à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) collaborant avec le professeur André Liebich. Elle poursuit ses recherches dans le cadre du projet soutenu par le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique et les Fondations pour la recherche allemande et autrichienne « Nation, Region and Beyond. An Interdisciplinary and Transcultural Reconceptualization of Ukraine » dirigé par le Center for Governance and Culture in Europe de l'université de Saint Gall.

Titulaire d'un diplôme universitaire en relations internationales de l’université nationale de Lviv (Ukraine) et d’un master en études internationales de l’IHEID, Oksana Myshlovska obtient le grade de docteure en relations internationales d’IHEID en 2011. Elle a été boursière du Fonds National Suisse (Doc.Mobility) en 2007-2008.

De 2014 à 2015, Oksana Myshlovska a enseigné en qualité de maître de conférences et conseillère académique en méthodes de recherche qualitatives, théories des relations internationales et crise ukrainienne (SIT Study Abroad Program à Genève). Elle a en outre été gestionnaire de projet « Global Agenda Councils » au World Economic Forum et assistante de recherche au Centre pour le contrôle démocratique des forces armées (DCAF).

Ses recherches portent sur la gestion de la diversité linguistique et ethnique et les politiques relatives aux minorités ethniques et linguistiques en Ukraine pendant les périodes avant la révolution de 1917, soviétique et post-soviétique ; la réinterprétation du passé et « les guerres de mémoire » en Ukraine contemporaine et leurs dynamiques régionales ; l’instrumentalisation politique de l’histoire, des identités et des langues par les acteurs nationaux et locaux dans l’espace postsoviétique.

Elle est l’auteure de plusieurs articles et de contributions à des ouvrages collectifs :

  • "Nationalising Fluid and Ambiguous Identities: Russia, Western Ukraine and Their Ukrainian and Russian Minorities, Diasporas and ‘Compatriots Abroad’ " in Toivanen, Reetta and Janne Saarikivi (eds.) Linguistic Genocide or Superdiversity? London: Multilingual Matters, 2016, 159-194.
  • “Democratising Ukraine by Promoting Decentralisation? A Study of Swiss-Ukraine Cooperation”, International Development Policy/Revue internationale de politique de développement, Policy Briefs/Working Papers, Online since 4 May 2015, 10.4000/poldev.2010.
  • (avec André Liebich)“Bandera Memorialization and Commemoration.” Nationalities Papers 42:5, 2014, 750-770, http://dx.doi.org/10.1080/00905992.2014.916666.
  • (avec André Liebich) “Stepan Banderas Nachleben wird gefeiert”, in Ukraine-Analysen 140, 5 November 2014, 2-6, http://www.laender-analysen.de/ukraine/pdf/UkraineAnalysen140.pdf (in German).
  • “Deconstructing the Ukrainian Nation-State: Myths and Realities of the Ukrainian-Russian Encounter in Independent Ukraine”, in Eisenberg, Jaci and Davide Rodogno (eds.) Ideas and Identities. Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien: Peter Lang, 2014, 171-192.
  • (avec Brimbelle Grandcolas) “Political Entrenchment and Multistakeholder Governance”, in Outlook on the Global Agenda 2012, January 2012, http://reports.weforum.org/outlook-2012/.
  • (avec David Law) “The Evolution of the Concept of Security Sector Reform and Governance: The EU perspective”, in Philipp H. Fluri and David Spence (eds.) European Union and Security Sector Reform. London: John Harper Publishing, 2008, 2-26.
  • “Overview and Typology of Intergovernmental Organizations’ Norms for Security Sector Reform and Security Sector Governance”, in David Law (ed.) Intergovernmental Organizations and Security Sector Reform. Muenster: Lit Verlag, 2007, 25-41.

Guest researchers