2018

Semaine des droits humains - Human Rights Week 13-17 November 2018

img_page_sem_droits_humains_18.jpg

SEMAINE DES DROITS HUMAINS 2018

Genève accueille depuis 2013 la Semaine des droits humains et propose une série de rendez-vous clefs, fédérant plusieurs partenaires pour faire avancer la réflexion sur les droits humains.

Retrouvez les précédentes éditions de la Semaine des droits humains.

Infos & contact: info-gsi@unige.ch

Programme

Télécharger le programme (PDF)

 

MARDI 13 NOV 2018

12h15 –14h

  UNI MAIL, salle M2193

MIGRATION ET SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

img_table_ronde_migrations.jpg

Table ronde avec le chapitre universitaire genevois d’Amnesty International, en partenariat avec la Semaine de l’entrepreneuriat

Le défi migratoire illustré par la tragédie en Méditerranée, soulève la responsabilité de la société civile, des ONGs et des gouvernements. Le cadre européen actuel semble inadéquat pour gérer cette question et le besoin d’élaborer de nouvelles règles et favoriser de nouvelles pratiques semble incontournable. En Suisse, le débat s’est focalisé autour de l’attribution d'un pavillon suisse pour le bateau l’Aquarius soulevant la question du délit de solidarité. Comment repenser la solidarité internationale ? Quelles nouvelles pratiques devons-nous favoriser pour dépasser les « idées reçues » ?

Intervenants

Modératrice : Mathilde Mottet, Co-responsable Groupe de Travail Israël-Palestine Amnesty Unige
Charles Morerod : Evêque de Fribourg, Genève et Lausanne, Président de la Conférence des évêques suisses. Il représentera une organisation non-gouvernementale à qui on ne pense pas toujours mais qui a cependant un rôle prépondérant dans l’opinion morale en Suisse : l’Eglise catholique. Signataire de la pétition de Nicolas Morel.
Nicolas Morel : initiateur de la pétition en faveur d’un pavillon suisse sur l’Aquarius. Il représentera la partie de la société suisse, qui plaide en faveur de l’ouverture et de la tradition humanitaire suisse.
Emmanuel Deonna : conseiller municipal Ville de Genève, député suppléant au Grand Conseil & président de la Commission Migration, intégration et Genève internationale du Parti socialiste genevois. Aussi journaliste au Courrier, il représentera l’État et la volonté politique en général.
Frédéric Choffat : Réalisateur du film « Non-Assistance », décrit comme tel : “Des milliers de personnes, tentent de trouver refuge en Europe en traversant la Méditerranée.  La réponse des États est soit inexistante, soit sécuritaire. Des murs se construisent, les traversées sont rendues illégales et forcent les gens à mettre leur vie en danger une nouvelle fois. Pour pallier à cet état de non-assistance à personne en danger, des civils s’engagent de différentes manières pour essayer d’amener un peu d’humanité dans cette crise sans précédent". Il fut également militant humanitaire sur les côtes libyennes et apportera un point de vue réaliste et subjectif sur la question des sauvetages en Méditerranée.
Fabrice Roman : directeur du centre de la Roseraie, espace d’accueil, d’échange et de formation pour personnes migrantes. Le centre s’inscrit dans le cadre du programme d’intégration cantonal genevois et est soutenu par l’État de Genève. Anthropologue de formation, il a vécu 6 ans au Mali.    

18h30–20h

 

Web1140x350-ort-13112018.jpg

UNI DUFOUR, salle U300

BEING A HUMAN RIGHTS DEFENDER IN 2018

Round table and Q&A with Kate Gilmore (United Nations Deputy High Commissioner for Human Rights), E. Tendayi Achiume (United Nations Special Rapporteur on contemporary forms of racism, racial discrimination, xenophobia and related intolerance), Anriette Esterhuysen (Director of Global Policy and Strategy, Association for Progressive Communications), Pooja Patel (Programme director, International Service for Human Rights). Chair: Romaine Jean

More information


20h15

  UNI DUFOUR, salle U300

LA ROUTE DU LEVANT

Pièce de théâtre de Dominique Ziegler suivie d’un débat avec le public.
Entrée libre.

img_pag_levant.jpg

img_page_A3SDH_Theatre_2018.jpgAu-delà de la peur et des préjugés, La Route du Levant nous plonge dans un huis clos oppressant pour tenter d’appréhender la radicalisation religieuse violente… Deux hommes dans un commissariat, l’un est policier, l’autre est soupçonné de vouloir rejoindre un groupe terroriste en zone de conflits ; l’un défend les opportunités offertes par notre société, l’autre illustre une jeunesse pétrie de désillusions. Commence alors un interrogatoire tendu, à la manière d’un jeu d’échecs, chacun tentant de donner le change pour déstabiliser l’autre. Leurs visions du monde occidental se confrontent, s’affrontent... jusqu’à ébranler nos idées reçues ? La Route du Levant de Dominique Ziegler lève le voile sur une question cruciale au regard de l’actualité : quels facteurs poussent nos jeunes à prôner des idées violentes et radicales ? Un spectacle fort qui ouvre le débat !

DÉBATS
  • Avec Micheline Calmy-Rey (UNIGE),
  • Frédéric Esposito (UNIGE),
  • Jean-Paul Rouiller (Terrorism - Joint Analysis Group, GCSP)
  • Géraldine Casutt (Centre intercantonal d’information sur les croyances)
  • Rémi Baudouï (UNIGE) et animé par les étudiants du Global Studies Institute

Plus d'informations

17 octobre 2018
  2018