Études

BARI

panorama.jpg

Le Baccalauréat universitaire en relations internationales (BARI) est un programme interdisciplinaire unique en Suisse.

Il résulte d'une collaboration au sein du Global Studies Institute entre les facultés de droit, des lettres, d’économie et de management, ainsi que des sciences de la société.

Ce programme, dont la langue d’enseignement est le français, ce qui n’exclut pas quelques enseignements offerts en anglais, initie les étudiant-e-s dans les domaines du droit, de l’économie, de l’histoire et de la science politique.  D'une durée de trois ans, il totalise 180 crédits ECTS.

Le BARI se décline en 5 orientations à choix:

  • BARI, Orientation Droit
  • BARI, Orientation Economie internationale
  • BARI, Orientation Histoire internationale
  • BARI, Orientation Politique internationale
  • BARI, Orientation Globale

Il garantit l’accès consécutif à des maîtrises disciplinaires de notre Université (à l’exception des maîtrises en Droit pour lesquelles la réussite d’un programme de mise à niveau est obligatoire et dont l’accès est garanti pour les étudiant-e-s de la mention Droit).

Ce cursus vise, entre autres, à faire comprendre les différents enjeux stratégiques de la mondialisation, de la politique étrangère des États, ainsi que des nouveaux acteurs de la scène internationale et globale (OI, ONG). Il sensibilise aussi les étudiant-e-s aux méthodes de la démarche académique par la rédaction d’un projet de recherche (à l'exception des étudiant-e-s de l'Orientation Economie internationale).

Pour de telles études, Genève est un lieu privilégié. En effet, hébergeant plus de 20 organisations internationales dont le siège européen des Nations Unies, l’OMC, l’OMS, l’OIT, etc., Genève est le plus grand centre de diplomatie multilatérale de la planète. Environ 250 ONG gravitent autour de ces organisations internationales, ainsi que de nombreuses compagnies multinationales. Par ailleurs, des acteurs de la nouvelle gouvernance, comme le World Economic Forum sont également basés sur les bords du Lac Léman, faisant de Genève la Silicon Valley de la gouvernance globale.

Le Global Studies Institute de l’Université de Genève profite de cette proximité de ces acteurs pour offrir de nombreuses possibilités d’interactions pour les étudiant-e-s inscrit-e-s au BARI.

En savoir plus