Centres et programmes affiliés

Projet Uni-R

L’intégration des personnes issues de la migration forcée au sein de notre ville de Genève représente un enjeu social majeur, dont la clé de voûte est la maîtrise du français. Au-delà des cours de français, la pratique et l’utilisation de la langue dans la vie de tous les jours est fondamentale, et manque cruellement à la grande majorité de ces personnes. De plus, bon nombre d’entre elles relèvent les difficultés qu’elles ont à rencontrer les ‘locaux’, et tisser des liens avec eux, en particulier les jeunes.

Afin de favoriser les échanges, le Global Studies Institute chapeaute le programme Uni-R, lequel met en relation des étudiant.e.s de l’Université avec des personnes issues de la migration forcée. Le programme se développe durant un semestre, à raison de 2h par semaine ; lors des semestres de printemps 2018 et d’automne 2019, près de 200 personnes, étudiant.e.s et migrant.e.s forcé.e.s, ont participé au programme au sein de plus de 80 binômes, au sein desquels de nombreuses amitiés se sont tissées.

Les objectifs d’Uni-R sont :

  • Pour l’étudiant.e : rencontrer et échanger avec des personnes issues de la migration forcée, découvrir d’autres cultures, d’autres langues, d’autres regards sur la migration forcée.
  • Pour la personne issue de la migration forcée : pratiquer la langue dans un contexte où la langue n’est pas une fin mais un moyen pour tisser un lien social, découvrir la ville et la vie à Genève sous un autre angle.

Ces moments de rencontre ne sont ni des cours de français, ni des séances de soutien psychologique ou de conseil juridique. Ils s’inscrivent dans la ligne des principes de l’Université, prônant l’ouverture internationale, le respect des droits humains, la sensibilité aux diverses cultures, à l'éthique, et à l'humanisme.

Encadrement

L’encadrement du programme se fait tout au long du semestre. Quatre séances de 2h d’encadrement des étudiants sont assurées.

  1. La première séance, menée par un coach professionnel, inclut l’ensemble des participant.e.s, étudiant.e.s et migrant.e.s, et a pour objectif de former les binômes et faire connaissance.
  2. La seconde séance, animée par Sofia Guaraguara, psychologue FSP ayant une longue expérience dans le domaine de la migration ; elle fournit aux étudiant.e.s quelques repères et outils pour établir la relation.
  3. La troisième séance, animée par Nesa Zimmermann et Vista Eskandari, co-responsables de la Law Clinic sur les droits des personnes vulnérables, vise à faire le point sur le statut et la situation juridique des migrant.e.s forcé.e.s.
  4. La dernière séance permet d’échanger sur l’expérience des 3 mois d’Uni-R. Elle est suivie d’un buffet canadien avec l’ensemble des participant.e.s au projet.

Inscription

Si vous désirez consacrer 2h par semaine pendant 3 mois à rencontrer et échanger avec une personne migrante à Genève au sein du programme Uni-R, un formulaire d'inscription sera prochainement disponible. L’ensemble des étudiants de l’Université sont invités à participer, mais les étudiants inscrits au cours Regard interdisciplinaire sur la migration forcée sont prioritaires.

Les restrictions sanitaires actuelles ne nous permettent malheureusement pas de mettre en place Uni-R en présentiel ce semestre d’automne 2020. Nous avons toutefois l’espoir de pouvoir le mettre en route au printemps. D’ici là, les étudiants sont invités à tisser des liens avec les personnes issues de la migration forcée via le groupe Facebook des Cafés solidaires https://www.facebook.com/groups/770491426858163, organisés par les étudiants de la FPSE (Adepsy et Adese) avec le soutien des Présidences des sections de Psychologie et des Sciences de l’éducation, ainsi que de l’Association Genevoise des Psychologues.