Projets

Rédaction de questions d’examen

Fiche de Projet
Réalisé par : Priscilla Soulié et Monica Didier
Contact : monica.didier@unige.ch
Cours : Communication scientifique – expression écrite/orale
Cursus : Bachelor
Nombre d'étudiant-es : 50 - 100
Innovations utilisées :
Impliquer dans l'enseignement
Problématique :
Responsabiliser
Faculté : Médecine
Description du Projet
Situation de départ

Le programme du cursus en Sciences biomédicales a été élaboré suite à une concertation approfondie au sein de l’Université et des entreprises suisses du secteur biomédical. En complément d’une solide formation scientifique, l’autonomie et la maîtrise de la communication scientifique écrite et orale s’inscrivent parmi les compétences essentielles. La rédaction d’un article ou d’un rapport scientifique demande une maîtrise du sujet scientifique. Elle fait appel à des règles d’écriture bien définies, comme l’utilisation de phrases courtes et d’un vocabulaire précis, afin de mettre en avant les résultats importants. C’est pour répondre à cette attente du terrain que l’équipe enseignante a souhaité mettre en place un format de cours permettant aux étudiant-es d’atteindre les objectifs visés sans pour autant ajouter de la matière et du contenu théorique, et en mettant en place des activités stimulantes et engageantes.

L’enseignement doit apprendre à des étudiant-es de première année à identifier les informations essentielles et intéressantes d’un document, développer un esprit critique et de synthèse, et maîtriser les règles d’écriture scientifique, tout en relevant le défi logistique dans lequel il est délivré. En effet, l’enseignement en 1ère année est suivi en commun avec les étudiant-es en Médecine, sauf pour ce cours de communication scientifique dont le temps disponible est limité à un après-midi par semaine (une moitié de ce temps étant consacrée à la communication écrite et l’autre à l’expression orale).

L’équipe enseignante a donc envisagé comme outil d’apprentissage de demander aux étudiant-es de rédiger des questions de type QCM sur des sujets imposés. Les sujets proviennent de l’enseignement des Sciences Médicales de Base (SMB : biologie cellulaire, physiologie, etc.) dispensé en commun aux étudiant-es de Médecine humaine, Médecine dentaire et Sciences biomédicales. Cette activité présente un double intérêt : permettre aux étudiant-es de développer leurs compétences rédactionnelles tout en les aidant dans leur apprentissage de la matière particulièrement dense des SMB.


Mise en place et déroulement du projet

Les étudiant-es sont réparti-es par groupe de 3-4. Tous les 15 jours, chaque groupe se voit attribuer un cours de SMB auquel les étudiant-es ont précédemment assisté. Chaque groupe identifie une partie du cours se prêtant à la composition d’une question d’examen (ex. un mécanisme moléculaire important) et compose une QCM (de type A – une seule bonne réponse possible- ou K’- plusieurs bonnes réponses possibles). Le travail d’écriture comprend l’énoncé, les options de réponse, l’indication de la/des bonne(s) réponse(s), et aussi la justification des réponses (pourquoi les options de réponses sont-elles correctes ou incorrectes). Les étudiant-es doivent respecter les règles d’écriture scientifique : utilisation de verbes forts, au présent, à la forme active, phrases synthétiques et précises, vocabulaire spécifique et pertinent, définition du contexte, etc. Les étudiant-es disposent d’une grille d’évaluation pour les guider dans les points précis de la rédaction.

L’équipe enseignante corrige les questions composées par les étudiant-es et s’assure du respect des règles d’écriture scientifique. Elle sollicite les enseignant-es du programme SMB pour valider la justesse des réponses. Les étudiant-es reçoivent leurs devoirs d’écriture corrigés, commentés, avec une proposition de question améliorée. Le dépôt des devoirs et les feedbacks se font sur Moodle. Des cours spécifiques à intervalle régulier permettent de faire des rappels théoriques et de reprendre les erreurs fréquentes observées. De plus, des ateliers offrent aux étudiant-es de composer des questions et corriger les compositions de leurs camarades. Cet exercice d’évaluation entre pairs leur permet de développer leur esprit critique et de valider leurs acquis.

Les questions corrigées et validées sont regroupées dans des examens d’entraînement. Quatre fois dans l’année, les étudiant-es s’exercent, dans des conditions réelles d’examen, à répondre en un temps limité aux questions composées par leur volée ainsi que par les volées précédentes. Cet exercice les oblige à suivre un planning de révision régulier et les entraînent à la gestion du temps et du stress lors d’un examen. Par ailleurs, le partage de ces questionnaires d’entraînement via EduCloud (Palteforme LMS disponible pour les étudiant-es via le site EtuMed) avec les étudiant-es de 1ère année Bachelor de la Faculté de médecine, tous cursus confondus, établit le premier lien interdisciplinaire entre les futur-es acteur-trices du monde médical.

A la fin de l’année les compétences développées dans le cours de Communication scientifique écrite sont évaluées suivant le même format que celui travaillé pendant l’année. Les étudiant-es doivent rédiger des questions de type QCM en se basant sur des diapositives issues des cours de SMB. Les questions rédigées sont évaluées selon une grille.


Retour et conseils sur la mise en place d'un tel projet

Grâce à ce cours, les étudiant-es en Sciences biomédicales approfondissent leur compréhension des mécanismes moléculaires, de la physiologie et de la biologie humaine abordés dans les cours de SMB. Il-elles sont préparé-es à l’analyse critique de documents scientifiques et à des projets rédactionnels de plus grande envergure, développent un esprit critique et de synthèse et montrent une belle autonomie dans les divers travaux de groupe proposés en 2ème et 3ème année de Bachelor.

Le concept de ce cours est simple et facilement applicable à d’autres enseignements, notamment sur le principe de demander aux étudiant-es de prendre la place des enseignant-es pour rédiger des questions d’examen. Ce retournement de situation, que chaque enseignant-e peut organiser de façon ponctuelle ou régulière, amène l’apprenant-e à appréhender différemment la matière enseignée et à mieux se l’approprier.

Les étudiant-es ne sont pas les seul-es à profiter de ces travaux. Certain-es enseignant-es de SMB ont rapporté que la lecture des questions proposées par les étudiant-es leur avait permis de porter un regard neuf sur certains points de leurs cours. De plus, les questions rédigées par les étudiant-es viennent aussi augmenter leur lot de questions d’examen potentielles. Malgré ce bénéfice, le travail de correction reste conséquent et demande une collaboration étroite entre les enseignant-es du même programme.

Le concept de ce cours est simple et facilement applicable à d’autres enseignements, notamment sur le principe de demander aux étudiant-es de prendre la place des enseignant-es pour rédiger des questions d’examen. D’autres enseignant-es de SMB ont déjà transposé ce principe pour faire rédiger des questions d’examen à leurs étudiant-es de 2ème année Bachelor, dans le cadre d’un examen de rattrapage. Les questions peuvent servir comme questions d’examen (blanc ou pas) ou comme quiz à poser à la volée en début de cours pour valider la rétention des connaissances des cours précédents. Ce retournement de situation, que chaque enseignant-e peut organiser de façon ponctuelle ou régulière, amène l’apprenant-e à appréhender différemment la matière enseignée et à mieux se l’approprier.


Avis des étudiant-es

La correction des devoirs permet à l’équipe enseignante de suivre la progression des étudiant-es tout au long de l’année et les progrès sont visibles. Leurs évaluations et suggestions permettent d'améliorer la séquence d’enseignement. Les étudiant-es semblent particulièrement apprécier les examens d’entraînement réguliers et le fait de produire des questions qui puissent être aussi utiles pour leurs camarades des autres cursus de la Faculté. Voici quelques commentaires libres des évaluations.

« Les questions à rédiger en groupes m'ont été très utiles pour m'entraîner à la rédaction des questions, discuter avec mes camardes et pouvoir exposer chacun nos différents points de vue et travailler les différents cours de SMB. En effet, par la rédaction des questions, il a été plus facile de déterminer quels aspects du cours sont maîtrisés et lesquels doivent d'avantage être travaillés. »

« J'ai trouvé ces exercices très bénéfiques sur la qualité de mon écriture. »

« Je trouve très bien le fait que ce cours ne soit pas seulement théorique mais qu'il y ait aussi des ateliers pratiques : on apprend mieux ! »

« Les cours d'expression écrite étaient bien car il y avait deux parties distinctes : théorie et pratique (le temps passe vite). »

Fichiers multimédias annexes