Enseignement secondaire

Inscription en ligne

Inscription automatique  Manuel du formulaire d’inscriptions en ligne

L’inscription aux cours implique l’inscription automatique aux examens.

Les étudiant-es s’inscrivent aux enseignements qu’ils/elles souhaitent suivre dans les délais et suivant la démarche indiquée par le Règlement d’études de la Forensec 2021. L’inscription aux enseignements entraîne une inscription automatique  à la session d’examens qui suit immédiatement la fin de l'unité de formation. L’inscription à un enseignement ne peut pas être annulée.

En cas d’échec à une évaluation, l’étudiant-e bénéficie d’une seconde et dernière tentative à la session de rattrapage qui se déroule au mois d'août de la même année académique.

Résultats d’examens

Le procès-verbal de chaque étudiant-e est publié après la session d’examens sur une page électronique sécurisée à laquelle l’étudiant-e a accès avec son code personnel depuis un lien disponible sur la page d’accueil du site Internet de l’Institut en cliquant sur le lien portail MyUNIGE. 

L’étudiant-e entre ainsi dans son espace personnel.

Un délai de 30 jours, permettant de s’opposer au résultat, commence à courir au moment où l’étudiant-e reçoit sa notification d’échec ou d’élimination et/ou à réception du procès-verbal signé par la direction de l’IUFE.

Seuls les procès-verbaux d’examens finaux et les PVs intermédiaires notifiant un échec ou une élimination sont transmis par courrier à l’étudiant-e.

Absence à une évaluation (examen écrit/oral) ou Non-reddition  de travail en contrôle continu dans les délais fixés par la/l'enseignant-e

L’étudiant-e qui ne se présente pas à un examen ou à une session où il/elle est inscrit-e ou qui se retire en cours de session est considéré-e comme ayant échoué à/aux examen(s) concerné(s), à moins qu’il/elle ne présente, par écrit au directeur ou à la directrice de l’IUFE, un motif reconnu valable par ce/cette dernier/ière, au maximum dans les 3 jours au maximum qui suivent la non présentation. Sont notamment considérés comme des justes motifs les cas de maladies et d’accidents. L’étudiant-e doit produire, le cas échéant, un certificat médical ainsi que tout autre renseignement jugé utile. Le/La directeur/trice de l'IUFE apprécie librement s’il y a juste motif.  (RE Forensec, art. 14, al.2)

Le cas de force majeure demeure réservé.  Aux fins d’assurer le respect des exigences réglementaires, l’IUFE peut décider de soumettre à l’examen d’un-e médecin conseil les certificats médicaux produits par l’étudiant-e. L’étudiant-e qui présente un certificat médical doit indiquer l’adresse et le numéro de téléphone auquel il/elle peut être atteint-e en permanence en vue, le cas échéant, d’une visite de contrôle.