Coformations 2019-2020

Coformation du stage en responsabilité des trois semaines du jeudi 27 février 2020

Entrer et durer dans le métier : quelle(s) relation(s) d’accompagnement ?

Réflexions et échanges à partir des pistes suggérées par Mireille Cifali dans son ouvrage

« S’engager pour accompagner. Valeurs des métiers de la formation »

 

La coformation des stages en responsabilité cherche chaque année à renforcer la cohérence du domaine III du programme de formation des enseignant-e-s primaires, consacré à l’intégration et au développement professionnel des étudiantes et étudiants. Elle cherche aussi à nous aider conjointement, formatrices et formateurs de terrain et universitaires, à affiner et partager nos regards ainsi qu’à accompagner et outiller les stagiaires dans leur cheminement. 

Pour poursuivre la réflexion initiée l’année dernière, nous avons choisi de consacrer les journées de coformation des stages en responsabilité aux enjeux d’entrer et de durer dans le métier ainsi qu’aux questions de formation et d’accompagnement des stagiaires puis des enseignant-e-s novices par rapport à ces défis.

A partir de l’ouvrage de Mireille Cifali paru en 2018 « S’engager pour accompagner. Valeurs des métiers de la formation », cette journée visera à s’interroger sur les dimensions que nous mettons en jeu dans la relation d’accompagnement avec nos stagiaires. Adoptant une approche clinique, Mireille Cifali explore la part de l’engagement dans la formation. Engagement dans le savoir, la parole, la voix et les techniques, engagement corporel jusque dans les maladresses. Engagement aussi pour prendre des risques, se maintenir dans un processus de création jour après jour à côté des habitudes, des habiletés, des capacités et même des compétences. Pour accompagner et parfois résister, un engagement dans le savoir est-il en effet souhaitable ? Être concerné, soi, par le savoir transmis ? Attentif à l’autre à qui l’on s’adresse ? S’engager dans l’expérience de former, signe de notre intérêt ?

Mireille Cifali, est professeure honoraire de l’université de Genève où elle a enseigné à la Section des Sciences de l’éducation et participé à la formation continue d’enseignant-e-s du primaire. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages, dont Le lien éducatif : contre-jour psychanalytique ; avec Alain André, d’Écrire l’expérience ; et, avec Florence Giust-Desprairies et Thomas Périlleux, de Processus de création et processus cliniques dans l’enseignement et la formation.

Sur la base des apports de l’ouvrage et de conférence ainsi que de nos propres représentations, nous interrogerons nos pratiques de formatrices et formateurs (de terrain et universitaires) au moment où nous accompagnons les « futur-e-s enseignant-e-s » au début de leur dernière année de formation.

Programme détaillé de la journée de coformation du 27 février 2020Cofo 3 semaines 27 février 2020.pdf

Traces de la journée de coformation du 27 février 2020 :Traces co-fo 27 février 2020.docx 

 

***

Coformation du stage en responsabilité filé du vendredi 15 novembre 2019 

 

 

Entrer et durer dans le métier : quel accompagnement ?

Un métier qui se complexifie, des référentiels de formation / de métier / d’apprentissage pour les élèves qui se superposent : comment durer et continuer à « bien-faire » son métier ?

 

La coformation des stages en responsabilité cherche chaque année à renforcer la cohérence du domaine III du programme de formation des enseignant-e-s primaires, consacré à l’intégration et au développement professionnel des étudiantes et étudiants. Elle cherche aussi à nous aider conjointement, formatrices et formateurs de terrain et universitaires, à affiner et partager nos regards ainsi qu’à accompagner et outiller les stagiaires dans leur cheminement. 

Pour poursuivre la réflexion initiée l’année dernière, nous avons choisi de consacrer les journées de coformation des stages en responsabilité aux enjeux d’entrer et de durer dans le métier ainsi qu’aux questions de formation et d’accompagnement des stagiaires puis des enseignant-e-s novices par rapport à ces défis.

En partenariat avec le Service de la formation continue de la DGEO qui accompagne les enseignant-e-s novices durant les deux premières années de leur entrée dans le métier, cette première journée de coformation se centrera sur ce qui se transforme actuellement dans le métier d’enseignant-e et comment ces transformations mettent au défi les référentiels de formation et de métier utilisés pour apprécier l’activité des enseignante-e-s stagiaires et novices en classe. Cette thématique nous amènera à nous intéresser aux outils et référentiels que nous utilisons pour discuter et analyser les expériences des stagiaires et enseignant-e-s novices en classe au moment des stages en formation initiale puis lors de l’entrée dans le métier : quels sont les outils utilisés en formation initiale (référentiel de 12 compétences, grilles d’évaluation formative et certificative) et au moment de l’entrée dans le métier (référentiel métier servant à évaluer les enseignant-e-s en période probatoire) ? Quelles sont leurs proximités et leurs différences ? Quelles sont leurs forces et leurs limites ?

Notre conférencier, Thierry Bouchetal, Maître de conférences en Sciences de l'éducation et de la formation et Responsable du Master Métiers de l'Intervention en Formation d'Adultes (MIFA) au sein de l’Institut des Sciences et Pratiques d'Éducation et de Formation (ISPEF) à l’Université Lumière Lyon 2, initiera et accompagnera cette réflexion en nous proposant quelques repères et points de débat autour de cette thématique.

Sur la base de ces apports et de nos propres représentations, nous interrogerons nos pratiques de formatrices et formateurs (de terrain et universitaires) au moment où nous accompagnons les « futur-e-s enseignant-e-s » au début de leur dernière année de formation. 

Page de présentation deThierry Bouchetal : ici

Programme détaillé de la journée : ici

Power Point de la Conférence de Thierry Bouchetal F2F Genève TBouchetal nov 2019.pdf

 Articles : 

Thierry Bouchetal, Françoise Lantheaume, « Approche biographique et située de parcours professionnels d’enseignants du premier degré : entre permanence et reconfiguration identitaires », Le sujet dans la cité 2015/2 (N° 6), p. 81-91.article LSC Bouchetal Lantheaume identité professionnelle enseignante.pdf

Thierry Bouchetal, "Les transitions dans les parcours de professeurs des écoles : un vecteur de développement professionnel ? Education permanente, 2017/21 (N°2), p.71-81. Bouchetal Education Permanente nov 2017.pdf

Thierry Bouchetal. Les professeurs des écoles en cours de carrière : Épreuves et temporalités du métier. Les Sciences de l’éducation - Pour l’Ère nouvelle, vol. 50, n° 3, 2017, pp. 11-29. Bouchetal PE Temporalités SEEN.pdf

Quelques traces de la journée :

Notes du groupe1, prises par Stéphane FavierCofoFileGpe1.docx

Notes du groupe 2, prises par Géry Marcoux CofoFiléGpe2.docx

Notes du groupe 3, prises par Valérie Lussi CofoFiléGpe3.docx

Notes du groupe 4, prises par Sylvia Coutat CofoFiléGpe4.docx

top