Stages en responsabilité

Coformations 2021-2022

 COFORMATION DU STAGE EN RESPONSABILITÉ DE quatre SEMAINES 

DU VENDREDI 6 MAi 2022 

 

 Dispositifs d’accompagnement des stagiaires :

articulation des traces de l’expérience et analyse de la pratique 

 La coformation des stages en responsabilité cherche chaque année à renforcer la cohérence du domaine III du programme de formation des enseignant-es primaires, consacré à l’intégration et au développement professionnel des étudiantes et étudiants. Elle cherche aussi à nous aider conjointement, formatrices et formateurs de terrain et universitaires, à affiner et partager nos regards ainsi qu’à accompagner et outiller les stagiaires dans leur cheminement. Pour poursuivre la réflexion initiée l’année dernière, nous avons choisi, cette année, de consacrer les journées de coformation des stages en responsabilité aux différentes traces produites dans la formation. 

Lors de la coformation du 6 mai, nous avons souhaité consolider le partenariat entre FT et FU. Ainsi, ce jour-là, la coformation laissera une très grande place aux FT actuellement impliqué-es dans le CAS O2A ou dit « CAS FT ». Quelques-unes de ces personnes viendront présenter, détailler et discuter avec vous les dispositifs d’accompagnement des stagiaires mis en oeuvre dans leurs classes et analysés dans le cadre de leur formation. L’objectif est de mutualiser les différentes manières de faire, d’en débattre et de valoriser la créativité déployée sur les terrains scolaires. En effet, le terrain et l’université se partagent la formation des futur-es enseignant-es, les classes ne sont donc pas qu’un lieu d’accueil des stagiaires pour « voir » et « tester » le métier. Dès lors, comment configurer l’environnement de stage comme un environnement d’action et de réflexion ? De quelle manière construire avec les stagiaires des critères d’observation du travail des FT et de leur propre travail ? Quels sont les principes de dispositifs de formation à l’enseignement qui encouragent la transformation des stagiaires et comment les mettre en oeuvre ? Quelles traces sont construites avec les FT et de quelle manière les exploiter ? 

Nous tenterons de répondre à ces questions grâce à un « kaléidoscope » de dispositifs d’accompagnement des stagiaires, mais aussi à l’aide d’une conférence de Valérie Lussi Borer qui nous permettra d’identifier les principes communs qui sous-tendent ces dispositifs. Au final, nous dégagerons de cette journée des pistes d’action que chacun-e pourra s’approprier en fonction de ses besoins et des besoins des stagiaires.

 Programme détaillé de la journée : Convocation-cofo-S4-2022.pdf 

Intervention de Valérie Lussi : Intervention de Valérie Lussi - COFO_6mai_2022.pdf

 

***

 

COFORMATION DU STAGE EN RESPONSABILITÉ de trois semaines 

DU VENDREDI 11 mars 2022

 

Intégration des savoirs 

Construction et mobilisation des traces de l’expérience dans une perspective de développement professionnel 

Problématisation de la pratique: comment aider les stagiaires à mobiliser des traces  
dans les analyses de pratique ? 

 

La coformation des stages en responsabilité cherche chaque année à renforcer la cohérence du domaine III du programme de formation des enseignant-es primaires, consacré à l’intégration et au développement professionnel des étudiantes et étudiants. Elle cherche aussi à nous aider conjointement, formatrices et formateurs de terrain et universitaires, à affiner et partager nos regards ainsi qu’à accompagner et outiller les stagiaires dans leur cheminement. 

Pour poursuivre la réflexion initiée l’année dernière, nous avons choisi, cette année, de consacrer les journées de coformation des stages en responsabilité aux différentes traces produites dans la formation. Nous nous intéresserons aux traces issues des stages, mais aussi des tripartites et des séminaires d’accompagnement (SARP) à travers notamment le e-portfolio : outil de mise en relation entre les divers temps et espaces de la formation. 

Plus spécifiquement, lors de la coformation du 11 mars, dans une optique de faire réfléchir les stagiaires sur le métier, nous nous centrerons sur l’identification des gestes qui peuvent lesaiderà problématiser leur travail. Pour ce faire, il estimportant en tant que professionnel-le, de pouvoir expliciter son/ses propre(s) processus de problématisation. Cela demande dans un premier tempsde s’interroger sur ce que signifie pour chacun-e d’entre nous « problématiser ». En quoi cet exercice est hautement complexe ? Comment analysons-nous des situations qui posent problème et quelles pistes d’action pouvons-nous identifier ?Ces questions nous amèneront à modéliser le processus. Dans un second temps, nous préciserons les gestes et traces qui peuvent être mobilisées dans ce cadre. Au final, nous dégagerons de nos expériences respectivesune/des démarche(s) d’accompagnement des stagiaires pour les amener à construire une problématique ancrée dans la pratique de classe et porteusede développement professionnel. 

Programme détaillé de la journée : Convocation-cofo-S3-2022.pdf

Présentation de Catherine Grivet Bonzon : Présentation Grivet Bonzon.pdf

*** 

COFORMATION DU STAGE EN RESPONSABILITÉ file

DU VENDREDI 19 novembre 2021

 

Intégration des savoirs 

Construction et mobilisation des traces de l’expérience dans une perspective de développement professionnel

La place des formateurs et des formatrices dans l’accompagnement des stagiaires à lire leur expérience dans une perspective de développement professionnel

 

Pour poursuivre la réflexion initiée l’année dernière, nous avons choisi de consacrer les journées de coformation des stages en responsabilité aux différentes traces produites dans la formation. Nous nous intéresserons aux traces issues des stages, mais aussi des tripartites et des séminaires d’accompagnement (SARP) à travers notamment le e-portfolio : outil de mise en relation entre les divers temps et espaces de la formation.

Dans cette première journée, nous nous centrerons sur les traces liées à l’utilisation des ressources (livre du maître, matériel, réactions des élèves, …) dans la planification et la mise en œuvre de l’enseignement.  Parmi ces ressources, les moyens d’enseignement sont souvent privilégiés par les novices. Mais cela demande une appropriation particulièrement lourde dans les premières années d’enseignement qui perdure malgré l’expérience tout au long de la carrière. Nous nous intéresserons aux traces associées à l’utilisation des différentes ressources, pour la préparation des séances de classe mais aussi pour la mémoire du scénario réalisé. Pour cela nous définirons la genèse documentaire afin d’identifier en quoi la création du document de l’enseignant-e dépend de son expérience mais agit aussi sur son développement professionnel. Quelles sont les règles d’actions (choix pédagogiques et didactiques) des enseignant-es et quelles en sont les traces ? En quoi ces règles sont-elles interdépendantes des ressources ? Comment accompagner les stagiaires dans la prise de conscience et la compréhension de cette articulation ?

Sur la base de ces apports et de nos propres représentations, nous interrogerons nos pratiques de formatrices et formateurs (de terrain et universitaires) au moment où nous accompagnons les « futur-es enseignant-es » au début de cette dernière année de formation.

Programme détaillé de la journée : Coformation-file_2021.pdf

- Présentation de Sylvia Coutat-Gousseau - COFO-presentation Sylvia Coutat-Gousseau.pdf

- Traces du travail en sous-groupe de Carole Veuthey et Chantal Erard - Traces Carole Veuthey & Chantal Erard.pdf

- Traces du travail en sous-groupe d'Andreea Capitanescu Benetti et Claude Bonzon - Traces Andreea Capitanescu Benetti & Claude Bonzon.pdf

- Traces de la journée - Traces_Co-formation stage filé - 19.11.21.pdf