Stages en responsabilité

Coformations 2022-2023

 COFORMATION DU STAGE EN RESPONSABILITÉ filé
DU VENDREDI 25 novembre 2023

 

La tripartite formative 

évaluation et modalités de renforcement de l’accompagnement pour éviter une mise en échec

 

Comme vous le savez, la coformation des stages en responsabilité cherche chaque année à renforcer la cohérence du domaine III du programme de formation des enseignant-es primaires, consacré à l’intégration et au développement professionnel des étudiantes et étudiants. Elle cherche aussi à aider conjointement, formatrices et formateurs de terrain et universitaires, à affiner et partager nos regards ainsi qu’à accompagner et outiller les stagiaires dans leur cheminement. Pour cette année, nous avons choisi de consacrer les journées de coformation des stages en responsabilité à l’évaluation des stagiaires au fil de l’année. 

Lors de la coformation du 25 novembre,nous souhaitons prendre le temps d’une journée afin de discuter et réfléchir à l’évaluation des stagiaires dans sa dimension formative. En effet, celle-ci est centrale dans l’accompagnement de tout stagiaire, et en particulier sur le stage filé qui, de par sa temporalité longue, offre aux stagiaires de nombreuses occasions de régulation de leur pratique. Cette singularité nous invite à penser l’encadrement des stagiaires comme un processus en deux temps. Un premier temps d’évaluation sous la forme d’un état de situation de leurs forces et de leurs fragilités. Un second temps d’accompagnement (éventuellement renforcé) construit et calibré en fonction des besoins identifiés. Se posent alors des questions quant à la manière dont se construit ce travail d’évaluation, voire de jugement professionnel : Sur quels indicateurs se baser pour juger d’un stage en voie d’acquisition ou, au contraire, de non acquisition ? Quels objectifs généraux ou spécifiques sur lesquels s’appuyer pour construire cette évaluation ? Devrait-il y avoir une hiérarchisation des objectifs propres aux spécificité du stage ? Si oui, lesquels ? De plus, en situation de tripartite, comment articuler les rôles du FT du FU et du stagiaire dans la construction de cette évaluation ? Quel accompagnement peut suivre et sous quelle(sforme(s) et avec quel(s) rôle(spour chacun-e ? Quelle place pour le/la stagiaire dans le processus d’évaluation ? Comment le bilan de l’accompagnement peut-il être réalisé ? 

Nous investigueronsces questions accompagné-espar deux invité-es : 

Catherine Van Nieuwenhovendocteure en sciences de l’éducation et professeure à l’Université catholique de Louvain en formation des enseignant, membre du Groupe interdisciplinaire de recherche sur la socialisation, l’éducation et la formation (Girsef) et responsable du Groupe de recherche sur l’accompagnement des pratiques professionnelles (GRAPPE). Elle mène des recherches sur l’accompagnement des pratiques, l’insertion des enseignants et les outils d’analyse réflexive. 

Olivier Maes, docteur en sciences de l’éducation et chargé de cours invité à l’Université catholique de Louvain en formation des enseignants. Il est membre du Girsef et du GRAPPE. Sa recherche doctorale s’est intéressée à la construction du jugement évaluatif des superviseurs universitaires lors des entretiens de coévaluation des stages en enseignement. 

 Programme détaillé de la journée : ici