Enseignement secondaire

Dossier de développement professionnel

Séminaire inclus dans la liste des cours à choix, proposé sous 2 modalités à choix 

Dossier de développement professionnel : entrée par écriture réflexive

Enseignante : Sandra Pellanda Dieci

Durée : 6 séminaires de 4 heures répartis sur les 2 semestres académiques (calendrier distribué lors de la séance de rentrée le 28 août 2019).

En fonction de l'avancement du travail (pendant les séances et en intersession), et selon les besoins des étudiant-e-s, des entretiens individuels sont aussi prévus.

Objectifs :

Le dossier de développement professionnel (DDP) a pour objectif de placer l'étudiant-e en formation en situation de dresser le bilan de son parcours de formation pour mettre en évidence les savoirs professionnels construits et le développement de son identité professionnelle, en lien avec son insertion dans divers établissements scolaires. L'étudiant-e interroge les apports des différents pans de sa formation dans l'optique de les intégrer dans une vision globale et personnelle de celle-ci.

Descriptif :

D'abord l'étudiant-e part de situations professionnelles qui le questionnent dans le cadre de son parcours de formation et il/elle recueille des traces significatives en lien avec ses situations questionnantes. Les traces peuvent être de tout ordre: lectures personnelles, préparations de cours. Puis l'étudiant-e organise ses situations questionnantes autour de 4 axes de réflexivité: gestion de l'enseignement-apprentissage, gestion de la classe, identité professionnelle, rapport aux autres acteurs du système scolaire. Ensuite, l'étudiant-e s'appuie sur l'analyse de ses situations, en lien avec les traces recueillies, pour rédiger son DDP, dans lequel il/elle met en évidence les différents savoirs professionnels construits.

Il/elle trace ainsi le profil de son identité professionnelle à la fin de son parcours de formation: quel enseignant-e ai-je envie d'être? Quelles difficultés l'écriture de ce dossier m'a-t-elle permis de surmonter et comment ces difficultés ont-elles contribué à l'enseignant-e que je suis à la fin de mon parcours de formation? Quels savoirs professionnels ai-je construits qui m'ont rendu plus compétent-e avec mes élèves et dans mes classes?

Ce récit final (rédigé en JE) suivra une ligne du temps bien visible et rendra compte d'une posture réflexive par rapport aux situations professionnelles rapportées. Cette posture réflexive sera favorisée non seulement par les échanges entre pairs en séminaires mais également par le processus d'écriture afin de permettre une réflexion sur son parcours. La finalité de ce DDP vise à faire un bilan de ses compétences et de ses expériences en vue de se positionner à moyen et à long terme dans la profession enseignante.

 

Évaluation : Travail écrit. Reddition du dossier : 6 mai 2020

Critères d'évaluation: mise en évidence de savoirs professionnels construits (ou en voie de construction) entre l'expérience vécue sur le terrain et les cours académiques. Identité professionnelle en construction. Authenticité du discours. Axes de réflexivité pour analyser les situations présentées par les étudiant-e-s.

 Nombre de pages demandé: entre 15 à 20 pages maximum

Dossier de développement professionnel : entrée par enquête collaborative sur vidéos

 

Enseignant-e-s : Lionel Dechamboux, Valérie Lussi Borer et Alain Muller

 

Durée : 6 séminaires de 4 heures (3 séminaires dédiés à la construction d’outils pour mener les enquêtes, 3 séminaires d’enquête en sous-groupes)

Objectifs

La construction d’un dossier de développement professionnel a pour objectif de placer l'étudiant-e en formation en situation de dresser le bilan de son parcours de formation à travers un retour réflexif sur son activité, ses savoirs et son identité professionnels ainsi que son insertion dans divers établissements scolaires. L'étudiant-e interroge ainsi les apports des différents pans de sa formation et leur articulation à sa pratique professionnelle. Dans le cadre de l’entrée par enquête collaborative sur vidéos, le travail consiste à élaborer une meilleure compréhension de sa propre activité professionnelle et de celle de ses pairs, à identifier les potentialités de développement de son activité présente et les obstacles à ce développement, à co-construire des « pistes de solutions » aux difficultés rencontrées dans sa pratique.

 

Descriptif

L’enquête collaborative menée en sous-groupes (3 à 6 étudiant-e-s) a pour but de susciter et d’accompagner des processus de renforcement et/ou transformation de l’activité professionnelle chez les étudiant-e-s. Ce dispositif commence par trois séminaires donnant des outils d’intelligibilité de l’activité enseignante tout en construisant en parallèle des objets collectifs d’enquête à partir de l’identification de préoccupations professionnelles. Dans un deuxième temps, chaque sous-groupe recueille et sélectionne des traces d’activité professionnelle en lien avec son objet d’enquête (par exemple vidéo de classe, traces écrites des élèves, préparations, auto-confrontation à la vidéo de classe, …). Suit un séminaire où, en lien avec l’expérience vécue, ces extraits sont visionnés et discutés collectivement. Différentes perspectives visant à renforcer/faire évoluer les activités en lien avec l’objet d’enquête sont identifiées. Ce dispositif « recueil de traces d’activité – séminaire de partage-visionnement » est répété une deuxième fois. Un dernier séminaire est consacré au bilan sur l’enquête menée.

 

Evaluation

Contrôle continu. Le travail à mener pour valider cette UF se déroule sous la forme d’une enquête collaborative contractualisée entre les formateurs-trices et les étudiant-es. Critères d’évaluation : engagement et réalisation des différentes étapes prévues dans le contrat d’enquête, articulation entre les savoirs professionnels construits (ou en voie de construction) durant la formation et l'expérience liée à l’activité professionnelle vécue sur le terrain.

 

Bibliographie

Lussi Borer, V. & Muller, A. (2016). L’enquête collaborative comme démarche de transformation de l’activité d’enseignement : de la formation initiale à la formation continuée. In V. Lussi Borer & L. Ria (Ed.), Apprendre à enseigner (pp. 193-207). Paris: PUF.

Leblanc, S. (2014). Vidéo formation et transformations de l’activité professionnelle, Activités 11(2), 143-171. http://www.activites.org/v11n2/v11n2.pdf

attention.png

Les pré-inscriptions sont closes depuis le  13 septembre 2019

Les inscriptions tardives doivent être soumises aux responsables des UF:

Modalité 1: Mme Sandra Pellanda

Modalité 2: Mme Valérie Lussi Borer

L’ouverture des séminaires sur les mardi, mercredi ou vendredi après-midi se fera en fonction du nombre de pré-inscriptions (l'inscription définitive se fera via IEL). Merci de vous pré-inscrire en indiquant toutes vos disponibilités, grâce au formulaire ci-dessous: 

Les groupes et listes des participants seront publiés et communiqués par e-mail dans les meilleurs délais, mais avant le 18 septembre 2019