Formations des enseignant-es du secondaire (FORENSEC)

Stages

Le dispositif de formation pour l’enseignement dans le secondaire met l’accent sur l’articulation entre théorie et pratique, tant dans les enseignements de l’Université que dans les activités enseignantes au sein des établissements du secondaire I et II. Le but visé par ce dispositif de formation est de permettre aux étudiant-es d’acquérir les outils adéquats et pertinents pour entrer dans la profession enseignante et de construire ou consolider leurs compétences professionnelles, tant par l’observation de l’enseignement, que par la pratique et l’analyse de l’enseignement.

Le stage constitue donc un moment clé de la formation Forensec.

Types de stage

 

Intervenant-es dans les stages

 

Différent-es acteurs et actrices rattaché-es à l’Institut interviennent durant le processus de formation dans le cadre des cours et des ateliers de la Forensec.

Pour valider les stages, l’étudiant-e est évalué-e en fonction de l’atteinte des objectifs généraux de la formation.

Les directions des établissements scolaires assurent également un suivi de la formation des étudiant-es en responsabilité. Elles veillent au bon déroulement du stage et font parvenir de manière régulière des appréciations concernant les activités d’enseignement des étudiant-es (Articles 103 et 104 du Règlement fixant le statut des membres du corps enseignant primaire, secondaire et tertiaire B - B5 10.04).

En cas de difficultés, les directions adressent au responsable des stages un rapport contenant des observations factuelles.

Le responsable des stages est la personne de référence à la Forensec pour toute la partie pratique sur le terrain. Il est en contact direct avec tout les intervenant-es de la formation en enseignement du secondaire (les CE, les EDAC, les RFdir, les directions des établissements et, bien entendu, les étudiant-es). Il a donc un rôle central dans le bon déroulement des différentes étapes de la formation sur le terrain.

Concernant les étudiant-es, le responsable des stages traite toutes les questions relatives 

  • à l’organisation des stages ;
  • aux problèmes de répartition des places de stages ;
  • aux aménagements spécifiques et au suivi des étudiant-es auprès de tous les acteurs/trices qui interviennent dans le dispositif de formation.

Pour toutes éventuelles questions concernant les stages, veuillez donc vous adresser, s'il-vous plaît, au responsable de stage.

Règlement d'études Forensec 2021:

ARTICLE 15 Stages

I. Types de stage

1. Les stages se déroulent selon trois modalités : le stage d’observation, le stage en responsabilité partagée et le stage en responsabilité.

2. Les stages ont lieu, en principe, au sein d’une classe tenue par un-e enseignant-e d’accueil (EDAC).

3. Si un stage se déroule en emploi, il prendra la forme d’un « stage en responsabilité ».

II. Organisation des stages 

1. Tout stage fait l’objet d’un contrat de formation annuel entre l’étudiant-e et l’IUFE et est formalisé dans un plan d’études personnalisé.

2. Seules les périodes d’enseignement requises par le plan d’études personnalisé seront validées et évaluées.

3. Le volume d’heures de stage attendu par discipline est indiqué aux articles 24 al. 3, 31 al. 3 et 40 al. 1 et 2.

4. Les modalités d’organisation des stages sont définies dans les directives par diplôme visant l’opérationnalisation des stages. Ces directives sont élaborées par le comité de programme et adoptées par le comité de direction.

Directive pour l'opérationnalisation des stages MASE disciplinaire (MASE1)
Directive pour l'opérationnalisation des stages MASE bi-disciplinaire (MASE2)
Directive pour l'opérationnalisation des stages CSDS

III. Evaluation des stages

1. L’étudiant-e dispose de deux tentatives pour chaque stage.

2. Dans le cadre des MASE disciplinaire et bi-disciplinaire, les tentatives ont lieu lors des sessions ordinaires d’examens de mai/juin de l’année académique correspondante.

3. Dans le cadre du CSDS, les tentatives ont lieu lors des sessions ordinaires d’examens de janvier/février et mai/juin de l’année académique correspondante.

4. La 1ère tentative pour valider son stage a lieu obligatoirement lors de la session qui suit immédiatement la fin du stage.

5. Aucun retrait aux évaluations des stages n’est possible lors de la 1ère tentative.

6. Le retrait à deux sessions successives pour le même stage n’est pas autorisé.

7. Pour valider un stage, l’étudiant-e doit obtenir la mention « réussi » au stage effectué. Si le stage n’est pas validé, l’étudiant-e obtient la mention « non réussi ».

8. À l’exception du stage en rattrapage dont l’évaluation est saisie à la session d’examens qui suit directement la fin du stage, l’évaluation d’un stage est enregistrée pendant la session d’examens de mai/juin qui suit immédiatement la fin du stage évalué.

9. La validation du/des stages de 1ère année est obligatoire pour la poursuite des formations de MASE en 2ème année.

10. La validation du/des stages de 2ème année est obligatoire pour réussir une formation en MASE.

11. La validation des tous les stages est obligatoire pour réussir la formation en CSDS.

12. Les critères ainsi que les modalités spécifiques d’évaluation de chaque stage sont décrits dans les directives visant l’opérationnalisation des stages du diplôme concerné.

13. En cas d’échec en 1ère tentative pour valider un stage, un stage en rattrapage est mis en place.

14. Les modalités d’organisation en cas d’échec à un stage sont définies dans les directives par diplôme pour l’opérationnalisation des stages. Ces directives sont élaborées par le comité de programme et adoptées par le comité de direction.

15. Tout échec à un stage en rattrapage constitue un deuxième échec et entraîne l’élimination de la FORENSEC (selon art. 17 al. 3, let. b).