Formation continue

Présentation

Objectifs

  • susciter et stimuler des réflexions par rapport aux situations rencontrées par les enseignant-es face aux élèves en difficulté ;
  • transmettre et construire des outils professionnels appropriés;
  • donner aux enseignant-es un choix d’enseignements en fonction des situations concrètes vécues et de leur pratique en classe ;
  • mettre l’accent sur l’accompagnement des enseignant-es en formation dans leur pratique en classe;
  • traiter les problématiques autour de la gestion éducative de la classe, de l’engagement dans les apprentissages (enjeux pédagogiques) et de la psychologie de l’adolescent-e ;
  • articuler des contenus de formation en présentiel et par e-learning.

Mise en œuvre

La dimension praxéologique est une préoccupation majeure et la colonne vertébrale du CAS est le module d’analyse de pratiques. Toutes les activités prévues dans le CAS doivent réaliser l’objectif de permettre aux enseignant-es en formation d’intégrer des éléments théoriques à leurs pratiques et de se fonder sur leurs expériences pour appréhender la théorie. Le parcours de formation doit être expérimental à double titre : il donnera lieu à des expérimentation avec les élèves, il sera lui-même un lieu d'expérimentations pour les enseignant-es en formation.

Le travail collaboratif entre les enseignant-es inscrit-es au CAS constituera une modalité de travail centrale dans le cadre duquel les divergences liées aux différentes manières de faire face aux difficultés professionnelles doivent pouvoir être exprimées et débattues afin que les participant-es soient incité-es à participer à un groupe productif de savoirs et de savoir faire. Ces travaux produits alimenteront un espace visant à collectiviser les savoirs ainsi construits.

Le travail en distanciel est conçu comme un dispositif à deux étages. Le premier comprend des capsules, des documents, des conférences et éventuellement des activités sur Moodle. Il s’agit d’e-learning au sens strict. L'autre est fait d'annotations contributives, de réunions à distance entre enseignant-es en formation et d'élaboration de documents de synthèse ou de ressources vidéo validés par un tuteur-trice. Cette conception à deux étages a l’avantage de permettre aux enseignant-es en formation une grande souplesse dans l’organisation de leur planning de travail personnel.

Ce CAS devrait pouvoir entrer en vigueur en septembre 2021 et être compatible avec l’emploi. Il représente environ 15% de temps de travail annuel pour un-e enseignant·e en formation. Ce CAS est ouvert aux enseignant-es du secondaire (ESII, secondaire I) ainsi qu’aux enseignant-es/éducateurs-trices de l’OMP.

21 janvier 2021
  CAS Enseigner en situation complexe au secondaire