2 septembre 2021 - UNIGE

 

Événements

Leçon d'ouverture

 

 

Web1140x350-LO-Automne-30092021.jpg

L'événement sera également retransmis en direct ici ↑

>> S'inscrire <<

La liberté d’expression est un défi: celui d’abord de laisser la voix aux opinions minoritaires, contestataires ou marginalisées.  Sa prise en compte est essentielle pour les sciences, qui doivent pouvoir questionner les idées reçues et les conformismes; elle l’est tout autant dans la sphère politique, où elle est nécessaire pour dépasser les idéologies et parfois érigée contre ce que certains appellent le «politiquement correct». Elle vaut alors non seulement pour les opinions ou les idées accueillies avec faveur, mais pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent l’État ou une fraction quelconque de la population. Par son potentiel critique, la liberté d'expression est ainsi un des fondements essentiels d'une société démocratique et pluraliste.


La liberté d’expression peut cependant aussi être brandie paradoxalement pour se soustraire à toute critique. Elle peut se faire rumeur, humiliation publique, ou se trouver revendiquée par des positions de domination pour justifier l’atteinte aux droits ou à la liberté d’autrui. Comment tracer alors la limite d’un bon et d’un mauvais usage de la liberté d’expression ?
Comment créer des espaces de délibération ouverts qui permettent à chacune et chacun de changer d’opinion en se confrontant aux arguments des autres, tout en prévenant ses excès par égard à celles et ceux qui pourraient en être victimes ? Si la question est ancienne, elle retrouve aujourd’hui une actualité dans de nombreux domaines de la société - attitudes face à l’Islam, rapports de genres, homophobie, racisme, populismes, etc. La confrontation de deux regards, celui d’une juriste et d’une éthicienne, devrait pouvoir nous éclairer.

LEÇON D'OUVERTURE D'AUTOMNE
La liberté d’expression face au politiquement correct

Conférence et débat de Maya Hertig, Professeure de droit constitutionnel à la Faculté de droit, UNIGE et Samia Hurst-Majno, Directrice de l’Institut Éthique, Histoire, Humanités, UNIGE

Dialogue imaginé avec François Dermange, professeur d’éthique à la Faculté de théologie, UNIGE, qui sera remplacé par Samia Hurst-Majno.

Mercredi 22 septembre | 18h30 | Université de Genève
Uni Dufour, Rue du Général-Dufour 24, 1204 Genève

Entrée libre, sur inscription

Conformément aux nouvelles directives du Conseil fédéral, l’accès à l’évènement sera réservé aux personnes disposant d’un certificat COVID


Événements