Trajectoires

 Nominations - Printemps 2022

 

Patrycja Nowak-Sliwinska

nowak.png
Professeure associée
Faculté des sciences
Section des sciences pharmaceutiques

Bio-Express

Patrycja Nowak-Sliwinska obtient un doctorat en chimie biologique à l'Université
Jagiellonienne de Cracovie, en Pologne, en 2006. Elle effectue un travail post-doctoral dans le groupe de photonique médicale de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ainsi qu’au sein du laboratoire d'angiogenèse du VU University Medical Center, à Amsterdam aux Pays-Bas. En 2010, elle obtient un Certificat d'études avancées en gestion des entreprises biotechnologiques, médico-techniques et pharmaceutiques avant de terminer son habilitation en biochimie en 2014.

Patrycja Nowak-Sliwinska a bénéficié d’une bourse Marie Curie IntraEuropean Fellowship for the Career Development qu’elle accompli au VU University Medical Center. Durant cette période décisive pour l’essor de sa carrière de chercheuse, elle a identifié plusieurs cibles spécifiques de l'endothélium tumoral et révèlé de nouveaux puissants composés anti-angiogéniques et anti-cancéreux. Elle a acquis une solide expertise du traitement des multiples variétés de cancer, in vitro et in vivo, ainsi que des tests applicables dans ce domaine. En 2015, elle a reçu le prestigieux Starting Grant du Conseil Européen de la Recherche.

Patrycja Nowak-Sliwinska a rejoint la Section des sciences pharmaceutiques de l'Université de Genève en juin 2016 où elle a été nommée professeure assistante, puis professeure associée (juin 2022).

Ses travaux sur les stratégies personnalisées de combinaisons optimales de médicaments dans le traitement des cancers ont été récompensés par de nombreux prix, dont le Prix 2019 de l’Association suisse pour la science des animaux de laboratoire et le prix 3R 2020 de l’UNIGE. Elle est lauréate de plusieurs financements de recherche nationaux et internationaux (plus de 6 millions d’euros reçus entre 2015 et 2021) et l'auteure de plus de 90 publications scientifiques ainsi que la détentrice de 4 brevets.

La professeure Nowak-Sliwinska siège par ailleurs depuis peu au conseil d'administration du Science Innovation Hub de la Faculté des sciences de l’UNIGE.

> Page personnelle

 

Alessandro De Simone

alessandro_de_simone.jpg
Professeur assistant
Faculté des sciences
Département de génétique et évolution

Bio-Express

Après l’obtention d’un master en physique des systèmes complexes à l’Université de Turin, Alessandro De Simone réalise un doctorat en sciences de la vie à l’EPFL (2016). Il poursuit sa formation et ses travaux à l’Université Duke à Durham (États-Unis), où il étudie à un niveau moléculaire la façon dont les cellules se coordonnent lors du processus de régénération des tissus. Il est l'auteur de nombreuses publications dans les journaux les plus prestigieux et ses travaux lui valent une solide réputation internationale.

Alessandro De Simone est nommé professeur assistant au Département de génétique et évolution de la Faculté des sciences de l'Université de Genève en mai 2022.

> Page personnelle

 

Raphaël Zaffran

image021.jpg
Directeur adjoint
Centre de formation continue et à distance

Bio-Express

Raphaël Zaffran est nommé directeur adjoint du Centre pour la formation continue et à distance de l’UNIGE (CFCD) le 1er mars 2022. Depuis deux ans, il est responsable du Pôle programmes, pédagogie & partenariats du CFCD et coordinateur de la Taskforce enseignement à distance de l’UNIGE pour le Rectorat. Il est par ailleurs le créateur et l’hôte du podcast LifeLongLearning@UNIGE.

Avant de rejoindre l’UNIGE en 2017, Raphaël Zaffran a occupé différents postes au Département de formation continue de l’IHEID, notamment celui de responsable régional pour l'Asie centrale et celui de responsable des programmes sur mesure pour les organisations. Politologue de formation et spécialisé en politiques internationales de sécurité, il a enseigné et conduit des recherches dans le domaine de la communication politique, avec un accent particulier sur la question des récits stratégiques au sein des interventions militaires. Il a également travaillé pour le Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF) et a été chercheur affilié pour Open Briefing. Titulaire d’un doctorat en relations internationales de l’IHEID, d’un Master de la McGill University et d'un Bachelor de la Royal Holloway University of London, il a récemment obtenu un CAS en conception et développement de projets e-learning à l’UNIGE.

En tant que directeur adjoint du CFCD, Raphaël Zaffran a pour mission d’assurer l’organisation du travail au sein du Centre, d’envisager des évolutions stratégiques et d’accompagner ces changements. La nouvelle articulation des responsabilités entre direction et direction adjointe du CFCD permettra la poursuite du dialogue avec les facultés, centres et instituts, tout comme avec les acteurs de la Cité, de la Genève internationale, ainsi qu’avec nos partenaires internationaux. Le tout en consolidant le rôle du CFCD en tant que centre d’expertise et d’innovation au service de la mission de formation continue de l’UNIGE.

 

Ana Ruiz Arenas

A.Ruiz[1].png
Manager de programme E-campus
Rectorat

Bio-Express

Ana Ruiz Arenas est nommée au poste de manager de programme E-campus. Rattachée à la vice-rectrice Louis-Courvoisier, sa mission sera de mener à bien un ensemble de projets impliquant notamment de coordonner le programme et de conduire le changement pour renforcer l’amélioration des processus et des données en faveur de l’expérience étudiante.

Ruiz Arenas est diplômée d’une licence en droit et possède une expérience internationale, principalement dans le monde humanitaire où elle s’est spécialisée dans l’élaboration de politiques institutionnelles et la gestion de projets complexes, principalement au Comité international de la Croix-Rouge (CICR). En 2017, Ana Ruiz Arenas a rejoint le Center for International Dispute Settlement (CIDS), l’un des centres conjoints de l’UNIGE et de l’IHEID où elle a exercé les fonctions de directrice exécutive jusqu’en décembre 2021.

 

Martina Valentini

Valentini (2).jpg
Professeure assistante
Faculté de médecine
Département de microbiologie et médecine moléculaire

Bio-Express

Martina Valentini effectue des études de biologie moléculaire et de biologie médicale à l’Université de Padoue. Elle rejoint ensuite l’UNIL et travaille alors sur le métabolisme et sur les sources énergétiques des bactéries du genre Pseudomonas, et plus particulièrement sur la pathogenèse de la bactérie opportuniste Pseudomonas aeruginosa. En 2013, elle obtient un doctorat en sciences de la vie.
Elle remporte ensuite une bourse de mobilité du FNS et effectue un post-doctorat au MRC Centre for Molecular Bacteriology and Infection de l’Imperial College London, où elle étudie la molécule de signalisation intracellulaire c-di-GMP et son rôle dans la formation du biofilm de P. aeruginosa. Pendant son séjour à Londres, elle rejoint l’UK Antimicrobial Research Collaborative. Au sein de ce réseau d’expert-es, elle participe à des études multidisciplinaires sur la résistance aux antibiotiques et à un programme de sensibilisation sur la question de l’antibiorésistance à l’attention des non-scientifiques. En décembre 2017, grâce à une bourse Ambizione du FNS, elle rejoint l’UNIGE. Ses travaux concernent depuis lors les protéines régulatrices de virulence chez P. aeruginosa, ainsi que l’étude du métabolisme de l’ARN et son impact sur la pathogenèse bactérienne. Lauréate d’une bourse Eccellenza du FNS, elle est nommée professeure assistante au Département de microbiologie et médecine moléculaire de la Faculté de médecine de l’UNIGE en avril 2022.

 

Maria Ludwiczak Glassey

Ludwiczak_Glassey_photoNB.jpg
Professeure associée
Faculté de droit
Département de droit pénal

Bio-Express

Maria Ludwiczak Glassey est nommée professeure associée au Département de droit pénal de la Faculté de droit de l’UNIGE.

Après avoir obtenu un baccalauréat, une maîtrise et un doctorat en droit à l’UNIGE, Maria Ludwiczak Glassey exerce la fonction de greffière au Tribunal pénal fédéral à Bellinzone, puis celle de secrétaire-juriste au Ministère public du canton de Genève. Engagée ensuite comme chargée de cours à l’UNIGE, elle permet à la Faculté de droit d’offrir à ses étudiantes et étudiants un enseignement de droit international pénal suisse et d’entraide internationale en matière pénale, deux domaines éminemment importants pour les praticien-nes du droit. Maria Ludwiczak Glassey est l’autrice de nombreuses publications en matière d’entraide pénale internationale, sous les angles conjugués du droit suisse, du droit du Conseil de l’Europe et du droit de l’Union européenne.

Avec la nomination de Maria Ludwiczak Glassey, la Faculté de droit diversifie encore davantage son expertise en ouvrant de nouveaux champs de recherche et d’enseignement en droit pénal européen ou en droit pénal administratif.

> Page personnelle

 

Pei-Hsuan Wu

photo_Xuan_Wu.jpg
Professeure assistante
Faculté de médecine
Département de médecine génétique et développement

Bio-Express

Pei-Hsuan Wu étudie la biologie à la Boston University, puis travaille au Dana-Farber Cancer Institute et à la Harvard Medical School. Elle se spécialise alors sur la régulation transcriptionnelle de l'expression des gènes dans le métabolisme des mammifères. Elle effectue ensuite des études doctorales à la Northwestern University, où elle parvient à décrypter comment la répression des gènes est médiée par de petits ARN, en utilisant la génétique des mouches et des expériences biochimiques in vitro.
Elle poursuit sa carrière au RNA Therapeutics Institute de la University of Massachusetts Medical School, où elle occupe les fonctions de chercheuse post-doctorante puis de chercheuse avancée. Elle axe ses travaux sur les fonctions des petits ARN germinaux, appelés «PIWI ARN interagissant» (piARN), en utilisant des souris comme modèle. Grâce à l'édition par CRISPR/Cas9 et au séquençage du génome, elle démontre le rôle indispensable des piARN dans la fertilité masculine et la fonction spermatique. Elle obtient une bourse PRIMA du FNS en 2021 et est nommée professeure assistante au Département de médecine génétique et développement de la Faculté de médecine de l’UNIGE en mars 2022. Elle y étudiera la contribution épigénétique paternelle de petits ARN au développement de l'embryon en utilisant des modèles de souris, le séquençage à haut débit et la manipulation d'embryons.

 

Inès Chaïeb

ChaiebI_HD.jpg
Professeure ordinaire
Faculté d'économie et de management
Geneva Finance Research Institute

Bio-Express

Inès Chaïeb est nommée professeure ordinaire à la Faculté d’économie et de management (GSEM) le 1er mai 2022.
Inès Chaïeb a obtenu son doctorat en finance à l’Université McGill à Montréal en 2006. Nommée professeure assistante au Geneva Finance Research Institute (GFRI) de la Faculté d’économie et de management (GSEM) de l’UNIGE en octobre 2010, elle est titularisée à la fonction de professeure associée le 1er novembre 2015. La professeure Chaïeb est par ailleurs affiliée au Swiss Finance Institute depuis son arrivée à Genève en 2010.
Les recherches de la professeure Chaïeb portent sur le comportement des marchés financiers internationaux et émergents. Ses travaux ont été publiés dans les principales revues académiques de premier plan en finance telles que le Journal of Financial Economics et le Review of Financial Studies.
La professeure Chaieb est en charge des enseignements dans les domaines de l’économie financière et dirige, depuis 2015, le programme de Master en gestion de patrimoine.

 

Philipp Krueger

KruegerP.jpeg
Professeur ordinaire
Faculté d'économie et de management
Geneva Finance Research Institute

Bio-Express

Philipp Krueger est nommé professeur ordinaire à la Faculté d’économie et de management (GSEM) le 1er mai 2022.
Philipp Krueger obtient un doctorat en économie à l’Université de Toulouse en 2010. Nommé professeur assistant au Geneva Finance Research Institute (GFRI) de la Faculté d’économie et de management (GSEM) de l’Université de Genève en octobre 2014, il est titularisé à la fonction de professeur associé le 1er août 2017.
Les recherches du Professeur Krueger portent sur la finance d’entreprise, la finance durable et la finance comportementale. Ses travaux ont été publiés dans les principales revues académiques en finance (Journal of Finance, Journal of Financial Economics, Review of Financial Studies) et elles ont été récompensées ou nominées par des organisations telles que la BSI Gamma Foundation, Chicago Quantitative Alliance, Financial Management Association et l'European Financial Management Association. En 2015, il reçoit le prix Moskowitz pour ses recherches dans le domaine de l'investissement durable et, en 2017, le prix du meilleur article quantitatif lors de la conférence du réseau académique des Principes pour l'investissement responsable.
Le professeur Krueger est en charge des enseignements dans les domaines de la finance durable et de la finance d’entreprise.

 

Sévane Garibian

Garibian S._Photo_J.jpg
Professeure ordinaire
Faculté de droit
Département de droit pénal

Bio-Express

Sévane Garibian est nommée professeure ordinaire au Département de droit pénal de la Faculté de droit. Titulaire d’une licence en droit obtenue en 1996 à l’UNIGE, elle obtient, en 2007, le grade de docteure en droit, délivré conjointement par l’UNIGE et l’Université de Paris-Nanterre, pour sa thèse intitulée «Le crime contre l’humanité au regard des principes fondateurs de l’État moderne. Naissance et consécration d’un concept».

Entre 1998 et 2006, Sévane Garibian a participé à plusieurs programmes de recherche interdisciplinaire de l’Association internationale de recherche sur les crimes contre l’humanité et les génocides, à Paris. Professeure boursière FNS, elle dirige depuis 2016 le programme de recherche «Right to Truth, Truth(s) through Rights: Mass Crimes Impunity and Transitional Justice».

Avec cette nouvelle nomination, la Faculté de droit peut continuer d’offrir à ses étudiantes et étudiants un enseignement consacré aux crimes internationaux, aux règles de procédure présidant à la poursuite et au jugement de telles infractions, ainsi qu’à la justice transitionnelle.

 

Katia Villard

Photo KV_J.jpg
Professeure associée
Faculté de droit
Département de droit pénal

Bio-Express

Katia Villard est nommée professeure associée au Département de droit pénal de la Faculté de droit.

Après avoir obtenu un baccalauréat, une maîtrise et un doctorat en droit à l’UNIGE, Katia Villard effectue des séjours de recherche au Max-Plank-Institut für ausländisches und internationales Strafrecht à Fribourg-en Brisgau ainsi qu’à la Queen Mary University de Londres. Titulaire d’un brevet d’avocat délivré par le canton de Genève, elle est l’autrice de nombreuses publications dans le domaine du droit pénal économique, dont elle a examiné différents aspects: droit pénal spécial (blanchiment d’argent, corruption), droit pénal général (champ d’application de la loi pénale dans l’espace, responsabilité pénale de l’entreprise) et procédure pénale (interdiction de la double poursuite pénale).

Cette nomination permet à la Faculté de droit de poursuivre et de développer son statut de pôle d’excellence en matière de droit économique et financier.

 

Rashid Bahar

bahar-500.jpg
Professeur ordinaire
Faculté de droit
Département de droit commercial

Bio-Express

Professeur associé au sein du Département de droit commercial de la Faculté de droit de l’UNIGE, Rashid Bahar a été promu en qualité de professeur ordinaire en février 2022. Rashid Bahar est associé au sein d'une étude d'avocats à Zurich. Ses pôles d'intérêts vont au droit des sociétés, au droit bancaire et aux marchés financiers, domaines vers lesquels sont tournés ses enseignements qui englobent en outre l’assainissement d’entreprises et l’analyse économique du droit. Ses publications et recherches touchent aux questions liées au droit des marchés financiers, aux fusions et acquisitions, à la gouvernance d’entreprise ainsi qu’aux problèmes juridiques liés au financement d’entreprises. Rashid Bahar collabore avec le Centre de droit bancaire et financier de la Faculté de droit; il a également séjourné à plusieurs reprises à la Harvard Law School. Le rayonnement et la diversité de ses activités font de Rashid Bahar un trait d'union précieux entre notre alma mater et la cité et est par ailleurs très apprécié par les étudiant-es.

 

Christoph Nissen

C_Nissen.jpg
Professeur ordinaire
Faculté de médecine
Département de psychiatrie

Bio-Express

Christoph Nissen étudie la médecine à Fribourg-en-Brisgau, à Paris et à Berlin, puis se spécialise en psychiatrie et psychothérapie à l'Hôpital universitaire de Fribourg-en-Brisgau. Il obtient un doctorat en 2001, puis effectue un séjour post-doctoral à l'Université de Pittsburgh de 2005 à 2006. De retour en Allemagne, il est nommé privat-docent de l’Université de Fribourg-en-Brisgau en 2011, puis professeur associé en 2014. De 2017 à 2021, il occupe les fonctions de médecin adjoint agrégé au Service psychiatrique universitaire, responsable des soins intra-hospitaliers, directeur médical du Centre de psychothérapie et membre du comité de direction du Centre interdisciplinaire du sommeil de Berne.

Pour Christophe Nissen, l’amélioration de la prise en charge des personnes atteintes de maladie mentale passe notamment par l’intégration de la neurobiologie, de la psychothérapie et d'autres formes de thérapie. Il promeut une vision pluridisciplinaire permettant à la psychiatrie de s’ouvrir à d'autres disciplines et à la société, et favorise la mise en réseau de la recherche fondamentale et clinique en neurosciences et en psychothérapie afin de comprendre la globalité des troubles psychiatriques. Spécialiste des liens entre le sommeil et les maladies mentales, il cherche à découvrir comment la modulation du sommeil pourrait être exploitée à des fins thérapeutiques. Il est par ailleurs président de l'Unité du sommeil de la Société allemande de psychiatrie et ancien président du comité scientifique de la Société européenne de recherche sur le sommeil. De plus, très impliqué dans l'enseignement de sa discipline, il a notamment remporté le prix 2021 de l’Institut suisse pour la formation médicale (ISFM). Il est nommé professeur ordinaire au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l’UNIGE et médecin-chef du Service des spécialités psychiatriques des HUG en janvier 2022.

 

Marie-Paul Schneider Voirol

Schneider_photo.jpg
Professeure associée
Faculté des sciences
Section des sciences pharmaceutiques

Bio-Express

Après avoir obtenu son diplôme de pharmacie à l’UNIL en 1993, Marie-Paule Schneider Voirol effectue un doctorat au Centre de médecine communautaire et de soins ambulatoires, en étroite collaboration avec l’École de pharmacie de l’UNIL. Après une expérience professionnelle aux États-Unis, elle occupe le poste de pharmacienne-cheffe adjointe au Centre de pharmacie communautaire d’Unisanté dont elle dirige le secteur recherche. En parallèle, elle accède à la fonction de collaboratrice scientifique II à la Section des sciences pharmaceutiques de la Faculté des sciences de l’UNIGE, avant d'être nommée professeure titulaire en 2018 et professeure associée en mars 2022.

Ses travaux de recherche concernent l'adhésion aux médicaments dans les maladies chroniques, l'interprofessionnalité et la communication en santé. Elle  développe ainsi une étroite collaboration interprofessionnelle avec les patient-es, les médecins, les infirmiers/ères et les pharmacien-nes. Son laboratoire acquiert au fil du temps une renommée nationale et internationale dans le domaine des sciences de l’implémentation et de l’adhésion aux médicaments. Ses recherches sur les services de santé portent également sur le rôle du pharmacien et l’utilisation de la santé digitale. Marie-Paule Schneider Voirol est membre du conseil d'administration et membre honoraire de la Société internationale d’adhésion médicamenteuse (ESPACOMP).

 

Stéphane Genevay

photo_Genevay.jpg
Professeur associé
Faculté de médecine
Département de médecine

Bio-Express

Stéphane Genevay effectue ses études de médecine, puis sa spécialisation en médecine interne et en rhumatologie à Genève et à Paris où il obtient un diplôme inter-universitaire en immuno-rhumatologie et en pathologies du rachis en 2000. De retour aux HUG, il occupe la fonction de chef de clinique dans le service de rhumatologie. Il oriente alors sa pratique vers les pathologies rachidiennes mécaniques et développe une consultation pluridisciplinaire incluant notamment des physiothérapeutes, des ergothérapeutes et des psychologues afin d’offrir une prise en charge interdisciplinaire aux personnes souffrant de maux de dos complexes.
Ses recherches ont d’abord porté sur les mécanismes inflammatoires et le traitement spécifique de la sciatique. Lors d’un séjour à la Harvard Medical School, il s’intéresse au développement d’outils d’évaluation et de classification des patient-es lombalgiques. Il travaille actuellement sur l’identification et la validation de biomarqueurs neuromusculaires en intégrant la réalité virtuelle immersive, ainsi que sur le développement et l’implémentation d’itinéraires cliniques pour améliorer la prise en charge des patient-es lombalgiques en médecine de premier recours. Enseignant pour Eurospine, la Société européenne du rachis, il fait également partie du comité EDISC qui a organisé le premier diplôme européen de prise en charge interdisciplinaire des patient-es souffrant de problèmes rachidiens. Privat-docent de la Faculté de médecine de Genève en 2011, il est nommé professeur associé au Département de médecine en février 2022.  

 

Mara De Monte

Photo profil 2.jpg
Directrice exécutive
Centre en philanthropie

Bio-Express

Mara De Monte est nommée directrice exécutive du Centre en philanthropie. Elle succède à Laetitia Gill, qui avait rejoint la structure à sa création en 2017 et qui, sous la direction du professeur Henry Peter, a œuvré à son développement et à son rayonnement en Suisse et à l’international.
Titulaire d'un MBA de la Columbia Business School et d’un master en gestion des institutions internationales auprès de l'Université Bocconi, Mara De Monte compte près de 20 ans d'expérience professionnelle axée sur la responsabilité sociale des entreprises, l'innovation et le développement international dans des contextes multiculturels. Active auprès de fondations et donateurs/trices privé-es depuis plus d'une décennie, elle possède une vaste expérience et une compréhension fine du secteur philanthropique.
Jusqu'en juillet 2019, elle était conseillère senior au sein de la banque privée Lombard Odier, facilitant les engagements philanthropiques des associé-es et des client-es de celle-ci. Elle a auparavant travaillé au sein du Boston Consulting Group (BCG) à Milan, Londres et Mumbai, puis chez Dalberg Advisors à New York et Genève. Mara De Monte est entrée en fonction le 1er mars.

Depuis sa création en 2017, le Centre n’a pas seulement montré sa capacité à être un pôle interdisciplinaire au sein de l’Université mais aussi un centre d’échange entre recherche et pratique, permettant une meilleure compréhension des enjeux, des défis et des opportunités auxquels les différentes parties prenantes sont confrontées.

> Site web du Centre en Philanthropie

 

Giulia Neri-Castracane

giulia.png
Professeure associée
Faculté de droit
Département de droit commercial

Bio-Express

Giulia Neri-Castracane est nommée professeure associée à la Faculté de droit en février 2022. Elle a fait ses études à l’Université de Genève, où elle a obtenu un baccalauréat en droit (2008), un certificat de droit transnational (2009) et une maîtrise universitaire bilingue avec l’Université de Bâle en droit économique (2010) ainsi qu’un doctorat en droit (2016, summa cum laude ; prix Walther Hug et Joseph des Arts).
Entre 2015 et 2016, elle a été visiting scholar au sein de l’Université de Cambridge, en Angleterre, au bénéfice d’une bourse du Fonds national suisse de la recherche.
Titulaire du brevet d’avocat depuis 2012, elle pratique le barreau à Genève au sein d’une grande étude d’affaires pendant plus de dix ans. Elle a également été membre de la Commission des droits de l’homme de l’Ordre des Avocats de Genève.
Ses recherches et publications se concentrent sur le droit des sociétés, la gouvernance d’entreprise, le droit des personnes morales, la philanthropie, les entreprises sociales et/ou hybrides ainsi que le traitement juridique des aspects ESG en droit des sociétés et des marchés bancaires et financiers. Elle travaille étroitement avec le Centre en philanthropie. Dans ce cadre, elle a conçu et donné le premier cours consacré à la philanthropie à la Faculté de droit de l’UNIGE en février dernier et est en charge du module juridique du DAS en philanthropie stratégique et opérationnelle de la Faculté d’économie et de management (GSEM).

 

Susanne Scherrer

Scherrer-2022_4365-compressed.jpg
Professeure ordinaire
Faculté de médecine
Clinique universitaire de médecine dentaire
Département de réhabilitation oro-faciale, Division de prothèse fixe et biomatériaux

Bio-Express

Susanne Scherrer effectue ses études de médecine dentaire à l’UNIGE où elle obtient un diplôme (1984) et un doctorat (1986). Dans le cadre d’une bourse pour jeune chercheuse du FNS, elle effectue de 1989 à 1991 un séjour de recherche à la University of Texas Health Science Center à San Antonio. De retour à Genève, elle poursuit sa carrière académique dans le domaine des prothèses fixes et biomatériaux tout en exerçant en parallèle en cabinet privé. Enseignante engagée et appréciée, elle développe ses travaux dans le domaine de la science des matériaux céramiques et de l’analyse des fractures grâce à la fractographie. Cette recherche pionnière en médecine dentaire lui vaut une reconnaissance d’experte de renommée internationale, ponctuée par l’attribution du Distinguished Scientist Award de l’International Association for Dental Research en 2014. Privat-docent de la Faculté de médecine de l’UNIGE en 2003, elle est nommée professeur associée en 2015, puis promue à la fonction de professeur ordinaire, responsable de l’Unité des biomatériaux, à la Clinique universitaire de médecine dentaire en février 2022.

 

Pierre-Yves Martin

Pierre-Yves Martin.jpg
Directeur
Welcome Center

Bio-Express

Pierre-Yves Martin est nommé directeur du Welcome Center. Il succède à Dominique Belli, parti à la retraite après quatre années à la tête de la structure.

Après des études de médecine à Genève et un séjour de quatre ans à l’Université du Colorado à Denver, Pierre-Yves Martin poursuit sa carrière aux HUG au Service néphrologie. En tant que médecin-chef de ce service, il assure également pendant près de 10 ans la direction du Département de médecine.  
Sur le plan universitaire, il est successivement nommé privat-docent au Département de médecine interne de la Faculté de médecine de l’UNIGE, professeur adjoint, puis professeur ordinaire. Depuis octobre 2021, il est professeur honoraire.

Pierre-Yves Martin est une personne altruiste et enthousiaste, embrassant une gestion humaniste et attentive au développement de la carrière professionnelle de chacun et chacune. Il veille à favoriser un climat de travail propice à l’épanouissement.

Après son brillant parcours hospitalo-universitaires achevé aux HUG fin 2021, Pierre-Yves Martin entre en fonction au poste de directeur du Welcome Center le 1er avril 2022. Il se réjouit d’accueillir ses collègues scientifiques venus d’ailleurs: « C’est un honneur de reprendre la direction du Welcome Center. Je mettrais tout en œuvre pour perpétuer ce centre d’excellence ».

Le Welcome Center joue un rôle crucial au niveau genevois dans l’accueil et l’intégration de nouvelles et nouveaux collaborateurs de l’UNIGE, de la HES-SO Genève et des HUG. Le Welcome Center est également un partenaire clé pour ces institutions au niveau régional et national.

> Site web du Welcome Center

 

Michel F. Rossier

Portrait-Rossier-2020-03-04-3_rogné2.jpg
Professeur titulaire
Faculté de médecine
Département de médecine

Bio-Express

Michel Rossier effectue des études de biochimie à la Faculté des sciences de l’UNIGE et obtient une maîtrise et un doctorat au sein de la Division d’endocrinologie du Département de médecine interne des HUG. Après un séjour post-doctoral de deux ans au National Institute of Environmental Health Sciences (NIH) à Research Triangle Park, aux États-Unis, il revient en 1991 à la Faculté de médecine de l’UNIGE en tant que maître-assistant en endocrinologie, avec une bourse de relève de la Fondation Cloëtta.
Engagé en 1998 comme biochimiste responsable de laboratoire aux HUG, il obtient son diplôme fédéral FAMH en chimie clinique l’année suivante. En 2011, il rejoint l’Institut central des Hôpitaux à Sion (Hôpital du Valais) en tant que chef du Service de chimie clinique et toxicologie, puis est nommé membre de la Direction et chef des laboratoires en 2017. Ses principaux thèmes de recherche sont le rôle des corticostéroïdes dans les maladies cardiovasculaires, ainsi que l’action des perturbateurs endocriniens en lien avec la fertilité masculine. Il enseigne en outre régulièrement aux étudiantes et étudiants des facultés de médecine et des sciences de l’UNIGE dans les domaines de l’endocrinologie, de la toxicologie, de la néphrologie et de la médecine de laboratoire. Privat-docent de la Faculté de médecine en 1996, il est nommé professeur titulaire au Département de médecine en janvier 2022.

 

Yogeshvar KALIA

Photo_Y. Kalia.jpg
Professeur ordinaire
Faculté des sciences
Section des sciences pharmaceutiques 

Bio-Express

Yogeshvar Kalia obtient un doctorat en chimie physique à l'Imperial College de Londres (Royaume Uni), en 1990. Après deux postes post-doctoraux à l'Université de Cambridge (Royaume Uni) et à l'Université de Californie - San Francisco (États-Unis ), il rejoint la Section des sciences pharmaceutiques de l'UNIGE en 1997 en tant que maître assistant en technologie pharmaceutique. Yogeshvar Kalia est promu maître d'enseignement et de recherche en 2001, puis professeur associé en 2014. Il accède à la fonction de  professeur ordinaire en 2022. Le professeur Kalia dirige le "Molecular Therapeutics Delivery Group" de la Section des sciences pharmaceutiques, qui se concentre sur la recherche dans le domaine du développement et des techniques visant à augmenter le transport des médicaments à travers les barrières biologiques telles que la peau et divers épithéliums. Ses travaux débouchent notamment sur la possibilité d'administrer de grandes molécules, telles que des anticorps thérapeutiques, dans la peau à l'aide de technologies avancées sans aiguille, telles que l'iontophorèse et l'ablation par laser fractionné. Il développe par ailleurs avec succès des méthodes pour l'administration de principes actifs dans l'œil, ainsi qu’un modèle ex vivo pour la détermination de l'absorption régionale des médicaments à partir de différentes parties de l'intestin et pour estimer la biodisponibilité des médicaments qui en résulte. Au cours de sa carrière, le professeur Kalia a publié plus de 170 articles scientifiques évalués par des pairs et a donné plus de 120 présentations en tant qu’invité. En termes d'enseignement, il est impliqué dans le programme d'études des étudiant-es en pharmacie au niveau bachelor et master, il est membre de l'école doctorale interfacultaire en sciences de la vie des facultés des sciences et de médecine et directeur du certificat en sciences de la vie industrielle (CILS) de la Faculté des sciences.

 

Habib Zaidi

Zaidi_16.jpg
Professeur ordinaire
Faculté de médecine
Département de radiologie et d'informatique médicale

Bio-Express

Habib Zaidi obtient un doctorat ès Sciences de l’UNIGE en 2000. Il occupe depuis la fonction de physicien agrégé, responsable du Laboratoire d’instrumentation PET et de neuroimagerie des HUG. Il est également professeur honoraire de l’Université de Groningen (Pays-Bas) et professeur adjoint de l’Université du Danemark du Sud. Il est en outre fellow de plusieurs sociétés savantes de sa spécialité, et notamment de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), de l’American Institute of Medical and Biological Engineering (AIMBE), de l’American Association of Physicists in Medicine (AAPM), et de l’International Organization for Medical Physics (IOMP).  Il est également lauréat de plusieurs distinctions, dont le prestigieux Kuwait Prize in Applied Sciences décerné par la Fondation koweïtienne pour l'avancement des sciences, et, en 2015, le Sir Godfrey Hounsfield Award décerné par le British Institute of Radiology, récompensant ses nombreuses recherches et publications dans le domaine de l’imagerie biomédicale. Il poursuit actuellement ses recherches dans le domaine de l’instrumentation et de l’imagerie hybride quantitative utilisant les techniques d’intelligence artificielle et ses applications dans le domaine des neurosciences et de l’oncologie clinique. Privat-docent de la Faculté de médecine de l’UNIGE en 2004, puis chargé de cours en 2013 et professeur associé en 2017, il est nommé professeur ordinaire au Département de radiologie et informatique médicale en janvier 2022.

 

Fabian von Rohr

FabianVonRohr_DSC1089_reducedsize.jpg
Professeur associé
Faculté des sciences
Département de physique quantique

Bio-Express

Fabian von Rohr obtient un doctorat en 2014 à l’Université de Zurich. Il effectue ensuite des stages postdoctoraux à la LMU München et à Princeton, où il a travaillé avec Robert Cava, un des fondateurs de ce domaine. En 2017, il revient à l’Université de Zurich avec une bourse FNS Ambizione. Depuis 2021, il est professeur boursier FNS Eccellenza au sein de l’Institut de chimie de l’Université de Zurich. Il est nommé professeur associé au Département de physique quantique de l’Université de Genève en février 2022.
Fabian von Rohr est un expert de la synthèse et de la croissance de nouveaux matériaux quantiques. La découverte et maitrise de tels matériaux innovants est un pilier clé des sciences quantiques et des futures technologies quantiques.
Suivant une approche interdisciplinaire, Fabian von Rohr travaille à l’interface de la physique de la matière quantique et de la chimie du solide et se focalise sur la découverte de matériaux aux propriétés électroniques exceptionnelles. Il s’intéresse plus particulièrement aux propriétés électroniques et magnétiques complexes et à leur ajustement par contrôle chimique. Il combine la synthèse et la caractérisation de nouveaux matériaux avec l'étude de leurs propriétés physiques. Pour ses travaux récents combinant les principes de design chimique et physique, le professeur von Rohr a obtenu le prix Ruzicka de l’ETH Zurich et le prix Werner de la Swiss Chemical Society.

 

Monica Escher

M-Escher_2021224-39-Modifier.jpg
Professeure associée
Faculté de médecine
Département de réadaptation et gériatrie

Bio-Express

Monica Escher obtient une licence en lettres de l’Université de Neuchâtel, puis un diplôme de médecin à l’UNIGE. Titulaire d’un doctorat en médecine et d’une maîtrise en bioéthique de l’Université de Lausanne, elle complète sa formation par des titres de spécialiste en médecine interne générale, en pharmacologie et toxicologie cliniques ainsi qu’en médecine palliative. Parallèlement à son activité clinique, Monica Escher conduit des travaux de recherche en médecine palliative. Son domaine de prédilection concerne l’influence des facteurs contextuels sur les décisions médicales touchant les patient-es en situation palliative. Impliquée dans l’éducation médicale à titre d’enseignante, de formatrice, de responsable d’enseignement et de responsable de l’évaluation, elle est affiliée à l’Unité de développement et de recherche en éducation médicale (UDREM) de la Faculté de médecine depuis 2017. Privat-docent en 2015, maître d’enseignement et de recherche en 2017, elle est nommée professeure associée au Département de réadaptation et de gériatrie et au dicastère enseignement de la Faculté de médecine en décembre 2021.

 

Serge Rudaz

rudaz.png
Professeur ordinaire
Faculté des sciences
Section des sciences pharmaceutiques

Bio-Express

Serge Rudaz étudie la pharmacie en Suisse, où il obtient sa thèse de doctorat en 1997. Il effectue ensuite un séjour au Centre national de recherche de Rome pour un séjour post-doctoral, puis obtient une position à l'Université de Lausanne, concentrée sur l’analyse des produits naturels. Pionnier dans le domaine des méthodes séparatives, il commence dès 2005 à promouvoir de nouvelles stratégies pour des analyses non ciblées à l’aide de ces méthodes couplées à la spectrométrie de masse (MS). Professeur associé depuis 2012, il accède à la fonction de professeur ordinaire le 1er janvier 2022 au sein de la Section des sciences pharmaceutiques de l'UNIGE, où il dirige le groupe d'analyse biomédicale et métabolomique et contribue significativement au domaine des sciences analytiques par une connaissance approfondie de l’analyse des composés endogènes dans les fluides biologiques.
Professeur invité dans plusieurs Universités (Lyon, Pavie, Guangzhou), il est membre du conseil d'administration de la Fondation du Centre suisse de toxicologie humaine appliquée, vice-président du Centre de compétence en analyses chimiques et toxicologiques et président de la Société suisse de métabolomique. Le groupe de Serge Rudaz poursuit le développement de nouvelles stratégies pour les analyses métabolomiques et les signatures endogènes et plus particulièrement pour l’obtention d’un profil stéroïdien étendu, ou ses nombreux travaux font référence. Son groupe est spécialisé dans l'analyse des composés de faible poids moléculaire et depuis de nombreuses années, s'est également distingué en développant des approches chimiométriques dédiées à l'analyse des données produites par les couplages MS.

 

Monika Mrázová

MrazovaM_photo2022.jpg
Professeure ordinaire
Faculté d'économie et de management
Institut d'économie et d'économétrie

Bio-Express

Monika Mrázová a été nommée professeure ordinaire à la Faculté d’économie et de management (GSEM) le 1er décembre 2021. Après un doctorat à l’Université d’Oxford, un  postdoc ESRC à la London School of Economics, Monika Mrázová exerce en tant que professeure assistante à l’Université de Surrey. Nommée professeure assistante au sein de l’Institut d’économie et d’économétrie de la GSEM en 2013, elle est au bénéfice d’un financement de jeune chercheuse octroyé par la Fondation de Famille Sandoz - Monique de Meuron pour la relève universitaire pendant quatre ans. En janvier 2018, elle est titularisée professeure associée en économie avec une affiliation à l’Institut d’économie et d’économétrie (IEE). Monika Mrázová a été publiée dans des revues prestigieuses telles que l’American Economic Review, Econometrica, Economic Journal, International Economic Review, Journal of the European Economic Association et le Journal of International Economics. En reconnaissance pour sa contribution à la littérature en commerce international, la professeure Mrázová a par ailleurs été nommée en 2015 Research Affiliate du Centre for Economic Policy Research, un prestigieux centre de recherche en économie à Londres. En 2019, elle est également nommée Research Network Fellow de CESifo, un autre réseau de recherche prestigieux basé à Munich. En 2021, elle intègre l’Executive Committee de la European Association for Research in Industrial Economics. Au sein de la GSEM, la professeure Mrázová est en charge des enseignements dans les domaines du commerce international et de la microéconomie, et participe également aux activités du Global Studies Institute.

 

Markus Meierer

NocatLG.jpg
Professeur assistant
Faculté d'économie et de management

Bio-Express

Markus Meierer entre en fonction le 1er février 2022 en tant que professeur assistant à la Faculté d’économie et de management (GSEM). Suite à l’obtention d’un doctorat en commerce et économie à l’Université de Trèves (Allemagne) en 2010, il est engagé comme associé principal à la Chaire de marketing et d'études de marché de l’Université de Zurich. Depuis 2013, il y dirige le projet «Réseaux et consommateurs» dans le cadre du programme prioritaire de recherche universitaire sur les réseaux sociaux.  
Les recherches actuelles de Markus Meierer font le lien entre le marketing, les statistiques, la science des réseaux, la linguistique computationnelle et l'informatique afin d'améliorer la compréhension des réseaux de consommateurs à grande échelle. Passionné de calcul, il fournit des analyses approfondies en vue d'améliorer les résultats d’applications pratiques.

 

Nicolas Donin

Donin Photo communiqué de presse[2].jpg
Professeur ordinaire
Faculté des lettres
Département d'histoire de l'art et musicologie

Bio-Express

Nicolas Donin étudie la musicologie et la musique au Conservatoire Jean-Philippe Rameau de Paris, à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et à l’École des Hautes études en sciences sociales, où il obtient un doctorat en 2009. Depuis 2001, il enseigne dans différentes institutions, notamment au Conservatoire national de la région de Caen, au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, à l’École des Hautes études en sciences sociales ainsi qu’aux Universités de Tours, Poitiers, Montréal et Lille-3. En 2002 et 2003, il est conseiller musicologique à l’Institut de recherche et de coordination acoustique /musique (Ircam) à Paris. Dans le même institut, il est depuis 2003 responsable de l’équipe de recherche Analyse des pratiques musicales au département Recherche & développement et laboratoire Sciences et technologies de la musique et du son (Ircam-CNRS-Sorbonne Université). De 2011 à 2017, il est également responsable du Centre de ressources de l’Ircam.
L’activité scientifique de Nicolas Donin porte sur les œuvres, discours et pratiques de la musique savante occidentale aux 20e et 21e siècles. Parmi ses publications figurent des ouvrages collectifs, tels que L’Analyse musicale, une pratique et son histoire, édité avec Rémy Campos (Genève, 2009), Du politique en analyse musicale, édité avec Esteban Buch et Laurent Feneyrou (Paris, 2012), Théories de la composition musicale au XXe siècle, édité avec Laurent Feneyrou (Lyon, 2 tomes, 2013), Genèses musicales, édité avec Almuth Grésillon et Jean-Louis Lebrave (Paris, 2015), Un siècle d’écrits réflexifs sur la composition musicale. Anthologie d’auto-analyses, de Janáček à nos jours, (Genève 2019), ainsi que de nombreux articles. Ces publications portent sur l’analyse des processus de composition, sur l’histoire du concert et de l’écoute ainsi que sur les usages de la notation. L'ensemble de ces travaux dessine une histoire de la musique qui, du 19e siècle à la création contemporaine, embrasse les multiples situations dans lesquelles les œuvres sont conçues, jouées, perçues et commentées. Il prend ses fonctions de professeur ordinaire au sein de l’Unité de musicologie du Département d’histoire de l’art et musicologie de la Faculté des lettres en février 2022.