Futur-es étudiant-es

Maria Galland, Josephin Pawlowski, Laura Scharff

Étudiantes

galland-pawlowski-scharff

Les études dans une ville aussi internationale et dynamique que Genève offrent surtout à ceux qui s’intéressent aux langues et aux cultures étrangères un choix très vaste de matières. À cela s’ajoutent le beau parc des Bastions, qui invite à la rencontre et à la convivialité, et le paysage typiquement suisse des montagnes et des lacs qui offrent de multiples activités extra-universitaires. Nous sommes trois étudiantes provenant de trois villes allemandes différentes qui ont décidé de poursuivre leurs études à Genève, non seulement parce que l’amour pour la langue française nous y attire, mais aussi parce que nous voulons savoir comment l’allemand est enseigné dans une université à l’étranger. Une atmosphère très agréable et familiale règne au sein de notre département. L’encadrement des étudiant(e)s par les professeurs est excellent et l’échange entre tous, germanophone et francophone, est toujours stimulé dans le cadre des séminaires variés sous forme de discussions intenses et trépidantes. Grâce à un dialogue permanent avec nos camarades francophones, ces études à Genève nous permettent, à nous trois étudiantes, de prendre connaissance du contenu des cours d’une manière tout à fait nouvelle. Cette tendance interculturelle se reflète aussi dans le programme des cours. En effet, le département d’allemand coopère activement avec celui de littérature comparée et cultive un contact étroit avec les universités partenaires en Allemagne, Autriche, et en Suisse. Grâce à cet échange interculturel, la perception de notre identité allemande s’est élargie et nous a ouvert de nouvelles perspectives pour l’avenir, même au-delà des frontières de l’Allemagne.