Unité de latin

Nicole HECQUET-NOTI

Photo
Mme Nicole HECQUET-NOTI

Chargée d'enseignement

022 379 70 59
Courriel


Heures de présence pour l'Initiation au Latin

 à l'issue d'un cours sur r-v e-mail : Nicole.Hecquet(at)unige.ch

Curriculum vitae

Etudes 1994 : Doctorat es Lettres, Université de Genève

1979 : Licence es Lettres (Latin, Grec, Français), Université de Genève

Formation professionnelle

Depuis 1982, chargée d’enseignement de Latin (temps plein), Université de Genève

1976-1982 : maître de latin/français dans l’enseignement secondaire genevois

1980-1982 : formation à l’IFMES (Institut de Formation des Maîtres de l’Enseignement Secondaire)

Centres d'intérêts

littérature latine tardive (profane et chrétienne), poésie épique, intertextualité et pragmatique des textes.

Principales publications

Livres :

Avit de Vienne, Histoire spirituelle, t. 1 , SC 444, Paris 1999

Avit de Vienne, Histoire spirituelle, t. 2, SC 492, Paris 2005

A vit de Vienne, Eloge consolatoire de la chasteté, SC546, Paris 2011. 

L. Galli Milic, N. Hecquet-Noti (éd.), Historiae Augustae. Colloquium Genevense in honorem F. Paschoud septuagenarii, Edipuglia, Bari 2010.

 

Participation à des ouvrages collectifs :

A. Kolde, D. Nelis, P. Schubert (éd.), Orphée au Colisée et le mystère du chant de la cigale, Slatkine, Genève 2008.

Articles :

« Au-delà du mariage charnel : la rhétorique du paradoxe dans l’éloge de la sponsa Christi selon Avit de Vienne. », dans L. Galli Milic / A. Stoehr-Monjou (éd.),  Au-delà de l’épithalame : le mariage dans la littérature latine, Bordeaux (à paraître).

« L’auteur et son public : les différentes lectures de l’épopée biblique selon Avit de Vienne. » dans M. Cutino (éd.), Poésie, bible et théologie de l’Antiquité tardive au Moyen Âge, Strasbourg (à paraître).

« Vertus de la moniale, vertus royales : Bible et réception du De virginitate d’Avit de Vienne », RET 2017 suppl. 4, 135-146 (http://www.revue-etudes-tardo-antiques.fr/texte-des-articles/#suppl4)

« Religion et politique dans le royaume burgonde au début du VIe siècle », REA 119 (2017), 669-684.

« L’interpretatio Christiana de Lucain dans l’épopée biblique d’Avit de Vienne », dans F. Galtier,/ R. Poignault (éd.), Présence de Lucain, Clermont-Ferrand 2016, 281-301.

« Avit de Vienne face à l’esthétique de Sidoine Apollinaire: l’embarrassant héritage littéraire d’un oncle admiré » in R. Poignault / A. Stoehr-Monjou (éd.), Présence de Sidoine Apollinaire, Caesarodunum XLIV-XLVbis, Clermont-Ferrand 2014.

« Avitus, Alcimus Ecdicius » in K. Pollmann / W. Otten.(ed.), Oxford Guide to the Historical Reception of A ugustine, vol. 2, Oxford 2013, 610-612.

« Le temple de Dieu ou la nature symbolisée : la dédicace de la cathédrale de Lyon par Sidoine Apollinaire (Epist. 2,10) » in F. Garambois / D. Vallat (ed.), Le lierre et la statue : la nature et son espace littéraire dan s l' épigramme gréco-latine tardive, Presses universitaires de Saint-Etienne 2013, 217-231.

« Entre exégèse et épopée : présence auctoriale dans Juvencus, Sédulius et Avit de Vienne », in : H. Harich-Schwarzbauer / P. Schierl (Hrsg.), Lateinische Poesie der Spätantike, Basel 2009, 197-215.

«Alcimus Ecdicus Avitus », Oxford Guide to the Historical Reception of Augustine, K. Pollmann- D. Lambert (edd). (http://www.st-andrews.ac.uk/classics/after-augustine )

« Ève et le serpent, une réécriture chrétienne de la rencontre entre Médée et Jason : approche intertextuelle du récit de la tentation dans l’Histoire spirituelle d’Avit de Vienne (2, 204-231) », Dictynna 4 (2007) (http://dictynna.revue.univ-lille3.fr )

« Faut-il lire senem Arcadium dans la lettre 51 d’Avit de Vienne ?: étude sur le lien familial entre Avit de Vienne et Sidoine Apollinaire », Museum Helveticum 62 (2005), 148-161.

« Fortuna dans le monde latin : chance ou hasard ? », La Fortune, thèmes, représentations, discours, études rassemblées par Y. Foehr-Janssens et E. Metry, Droz (Recherches et Rencontres vol. 19), Genève 2003, 13-29

« Le corbeau nécrophage, figure du juif, dans le De diluuio mundi d’Avit de Vienne : à propos de l’interprétation de Gn 8, 6-7 dans carm., 4, 544-584 » Revue des Études Augustiniennes, 48 (2002), 297-320.

« Superenatare : à propos d’une variante dans le De bello ciuili de Lucain (4,133), MH 58 (2001), 93-98.

« La description du déluge dans Avit, 4, 429-540 : usurpatio et renouatio du poncif épique.

Compte-rendus :

D. Deerberg : Der Sturz des Judas. Kommentar und Studien zur poetischen Erbauung bei Sedulius, Gnomon 85 (2013), 694-700.

S. Malik-Prunier, Le corps féminin dans la poésie latine tardive, Antiquité Tardive 20 (2012), 459-466.

S. Döpp, Eva und die Schlange. Die Sündenfallschilderung des Epikers Avitus im Rahmen der bibelexegetischen Traditio (Speyer 2009), dans Gnomon 83,2 (2011) 127-130.

S. Ratti, Écrire l’histoire à Rome, Les Belles-Lettres (Paris 2009), dans MH 67,4 (2010) 257.

Projets en cours :

Livres :

Épopée et prédication : la poétique d’Avit de Vienne dans le De spiritalis historiae gestis.

 


Corps enseignant