Unité d'histoire de l'art

Léonard Pouy

leonard.pouy(at)inha.fr

Diplômé de l’université de Paris-Sorbonne, Léonard Pouy est chargé d’études et de recherche à l’Institut national d'histoire de l'art depuis octobre 2010.

À la suite d’un échange avec la Katholieke Universiteit Leuven en 2009 et dans le cadre d’un diplôme de master en histoire de l’art sous la direction d’Alain Mérot (Université de Paris-Sorbonne), il a rédigé en 2010 le catalogue raisonné de Willem Cornelisz. Duyster (1599 – 1635), peintre de genre amstellodamois notamment spécialiste du portrait militaire et de la scène de corps de garde.

Publications récentes

  • « ‘Courte et claire’ introduction à L'Art de Dessin de Cornelis Pietersz. Biens », Roven, revue critique sur le dessin contemporain, n°6, octobre 2011, p. 36-37.
  • « Le Paysage, Le triomphe de la nature après 1650 », ''L'Age d'or hollandais - La collection Kremer, Hors-série Beaux-Arts magazine, octobre 2011, p. 18-25.
  • « Jacques Foucart : Catalogue des peintures flamandes et hollandaises du musée du Louvre », La Revue de l'Art'', n°173/2011-3, p. 81.
  • « ACTUALITÉ - Les revues d'histoire de l'art aux Pays-Bas », Perspective 2011-4, Les Pays-Bas, décembre 2011 p. 823-829.
  • « Jochai Rosen : Soldiers at Leisure: The Guardroom Scene in Dutch Genre Painting of the Golden Age », The Burlington Magazine, février 2012: Art in Northern Europe, n°1307, vol. 154, p. 131.

Projets de recherche actuels

Léonard Pouy prépare actuellement une thèse de doctorat consacrée aux développements et à la diffusion de la Scène de corps de garde dans la peinture néerlandaise du XVIIe siècle, sous la codirection des Professeurs Alain Mérot et Jan Blanc (Université de Genève). Partant des Pays-Bas, cette étude suivra l’engouement que subît ce type de composition dans l’Europe de l’époque et éclairera ainsi d’un jour nouveau la production d’une communauté d’artistes encore peu connus tels que Pieter Codde, Willem Duyster ou Simon Kick à Amsterdam ainsi que Anthonie Palamedesz. à Delft, Jacob Duck à Utrecht ou Jan Olis à Dordrecht pour ne citer qu’eux. Ce travail sera également l’occasion de mettre en perspective l’importance iconographique prise par la figure complexe et plurielle du soldat au repos dans la dite « peinture de genre » flamande et hollandaise du Siècle d’or, étant donné toutes les implications symboliques mais également historiques, politiques et sociales qu’une telle présence peut suggérer.

Au sein de l’INHA, Léonard Pouy collabore au programme portant sur « Le tableau vivant : sources iconographiques et textuelles » dans le cadre du domaine de recherche « L’art par-delà les beaux-arts » dirigé par Julie Ramos (Université de Paris 1). Au-delà de la mise en ligne d’une bibliographie du sujet sur la base de données Agorha et de la conception d’une exposition photographique, un séminaire scientifique international fut organisé afin de présenter les recherches de certains des principaux spécialistes du sujet, et ce toutes périodes et spécialités confondues. Récompensé par la Bourse Van Gogh 2012, bourse destinée à favoriser la collaboration scientifique franco-néerlandaise, ce séminaire, en cours de publication, se verra prolongé en 2013 à l’Université de Leyde aux Pays-Bas, sous la direction de Caroline van Eck.