Unité d'histoire de l'art

Vincent Chenal

Photo
M. Vincent CHENAL

Chargé d'enseignement / Coordinateur de l'administration du MAS

+41 22 / 379 72 64
Courriel


Biographie

Vincent chenal a occupé un poste d’assistant de la période moderne au sein de l’Unité d’histoire de l’art à l’Université de Genève où il est actuellement chargé d’enseignement (histoire des collections et des musées) pour la Maîtrise d’études avancées (MAS) en conservation du patrimoine et muséologie ; il assure le secrétariat administratif de cette formation.

Son parcours académique a débuté par l’obtention du Master en histoire de l'art à l'Université de Genève sur le paysagiste français Nicolas-Didier Boguet (1755-1839) (prix Arditi), complété par un DESS en muséologie. En 2013, Vincent Chenal a soutenu une thèse de doctorat sur les amateurs d’art genevois Jacob (1768-1844) et François Duval (1776-1854), joailliers à Saint-Pétersbourg, en mettant l’accent sur l’histoire du collectionnisme et du marché de l’art entre l’Europe de l’Ouest et la Russie, ainsi que le mécénat institutionnel et privé à Genève. Il a séjourné une année (2015-2016) à Paris grâce à une bourse Early Post-Doc du Fonds National Suisse de la recherche scientifique (FNS) qui lui a permis d’étudier le marché de l’art (peinture et estampe) en lien avec les collectionneurs et les artistes dans la capitale française de la Révolution aux années 1830. Il poursuit actuellement des publications sur ce sujet.

Parmi ses projets actuels, il codirige avec Martine Hart (Université de Genève) et le Prof. Patrick Michel (Université de Lille 3 – Charles-de-Gaulle) la publication des archives du collectionneur genevois François Tronchin (1704-1798).

Domaines de recherches

  • Histoire de la production artistique, du marché de l’art, du mécénat et des collections en France au XVIIIe siècle et dans la première moitié du XIXe siècle
  • Histoire des catalogues illustrés par l’estampe de collections privées et de musées du XVIIe au début du XIXe siècle
  • Vie artistique, métier du peintre
  • Histoire de la peinture et des collections à Genève aux XVIIIe et XIXe siècles

choix de Publications

  • « La collection de Jean Rapp (Colmar 1773-Rheinwiller 1821) : entre le sentiment de l’amour et le souvenir de l’épopée napoléonienne », Cahiers d’histoire de l’art, 2017, n° 15, p. 116-128
  • « Jacques Jauffret, marchand d’estampes et de tableaux à Paris de la fin de l’Ancien Régime à l’Empire », Documents d’histoire parisienne, 2016, pp. 61-78
  • Coédition du volume Genève, la Suisse et les arts (1814-1846) : les artistes face aux identités nationales, actes de la journée d’étude, Université de Genève, 19 mai 2014, sous la dir. de Danielle Buyssens, Martine Hart, et Vincent Chenal, Chêne-Bourg (Genève), Georg, 2015 (collection éditoriale dirigée par Frédéric Elsig)
  • « Le marché de l’art dans la région lémanique », dans Gustave Courbet. Les années suisses, catalogue d’exposition sous la dir. de Laurence Madeline, Genève, Musée Rath, 5 septembre 2014 – 4 janvier 2015, Paris, Éditions Artlys, Genève, Musée d’art et d’histoire, pp. 36-41
  • «“Expert-lunaire” et “amateur-rêveur” : la valse des attributions des chefs-d’œuvre imaginaires dans la première moitié du XIXe siècle à Paris », Les Cahiers d’histoire de l’art, 2015, n° 13, pp. 59-67
  • « Connoisseurship et marché de l’art parisien : le cas du Genevois François Tronchin », dans Il più dolce lavorare che sia. Mélanges en l’honneur de Mauro Natale, sous la dir. de Frédéric Elsig, Noémie Étienne, Grégoire Extermann, Milan, Silvana Editoriale, 2009, pp. 395-399
  • « Le peintre Nicolas-Didier Boguet, ou l’adaptation d’un peintre à la clientèle : entre marché de l’art ancien et contemporain », dans François-Xavier Fabre en son temps, actes du colloque, Musée Fabre et Université de Montpellier, 31 janvier – 1er février 2008, sous la dir. de Michel Hilaire et de Laure Pellicer, 2009, pp. 238-264

Conservation du patrimoine et muséologie