Unité de musicologie

Jean-Jacques EIGELDINGER

Photo
Prof. Jean-Jacques EIGELDINGER

Professeur honoraire


Renseignements biographique

Traduit et mis à jour (10 février 2016) de l’Encyclopédie musicale :
DIE MUSIK IN GESCHICHTE UND GEGENWART, éd. L. Finscher, Cassel, Bärenreiter/Metzler, PERSONENTEIL, 17 vol. + suppl., 1999-2008.

Eigeldinger, Jean-Jacques

Né le 9 mars 1940 à  Neuchâtel (Suisse). Licence ès lettres et doctorat de musicologie à l’Université de Neuchâtel ; diplôme de musicologie à la Sorbonne (prof. J. Chailley).
Successivement professeur de littérature française au Gymnase Cantonal de Neuchâtel, d’harmonie et d’analyse musicale à l’Institut Jaques-Dalcroze à Genève, d’histoire de la musique au Conservatoire de Genève, enfin chargé de cours, puis titulaire de la chaire de musicologie (1988) à l’Université de Genève. Pr. honoraire depuis 2000. Ancien rédacteur de la Revue musicale de Suisse romande ; président-fondateur de la Section Romande de la Société Suisse de Musicologie de 1976 à 1987. Professeur invité dans diverses universités et, à plusieurs reprises, dans le cadre du programme musicologique de l’Ecole Norrmale Supérieure, Paris.
JJE a travaillé notamment sur Jean-Jacques Rousseau et sa lexicographie musicale, en procurant l’édition critique du Dictionnaire de musique (Bibliothèque de la Pléiade). Il s’est spécialisé dans l’étude de la littérature de piano au XIXe siècle avec une thèse de doctorat consacrée à Stephen Heller, mais surtout par ses travaux concernant l’œuvre, l’interprétation, la pédagogie et l’esthétique de Chopin.
Il est régulièrement invité à Varsovie lors de colloques scientifiques et du Concours International de piano Fryderyk Chopin, dont il a été membre du jury en 1995. Il est titulaire du Prix Pierre et Louisa Meylan (Lausanne) et lauréat du Prix 2001 de The International Fryderyk Chopin Foundation, Varsovie.
Plusieurs de ses livres et travaux sur Chopin ont fait l’objet de traductions : anglaise (Cambridge 1986), grecque (à paraître en 2011), italienne (Rome, 2010) japonaises (Tokyo 1983 et 2006), polonaises (Varsovie 1995, 2000, 2010) et portugaise (Lisbonne 2004).
J.J. Eigeldinger est membre correspondant de The American Musicology Society ; Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres (avril 2011). Il a été commissaire général de l’exposition Chopin à Paris. L’atelier du compositeur, organisée en 2010 conjointement par la Bibliothèque nationale de France (BnF) et la Cité de la musique à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur. Lauréat 2015 de la Fondation Pierre et Louisa Meylan, Lausanne.

Bibliographie

Ouvrages

  • Chopin vu par ses élèves (Neuchâtel : La Baconnière, 1970).
  • Chopin vu par ses élèves, 2e éd. révisée (Neuchâtel : La Baconnière, 1979).
    Traduction japonaise :
    Deshi kara mita Chopin, trad. H. Kometani, N. Hiroji (Tokyo : Ongaku no tomo sha, 1983) ; éd. remaniée (Tokyo : Ongaku no tomo sha, à paraître, 2006).
    Traduction anglaise :
    Chopin : Pianist and Teacher As Seen By His Pupils, trad. R. Howat, N. Shohet (Cambridge : Cambridge University Press, 1986).
  • Chopin vu par ses élèves, 3e éd. revue et augmentée (Neuchâtel : La Baconnière, 1988).
    Traduction polonaise :
    Chopin w oczach swoich uczniow, trad. Z. Skowron (Cracovie : Musica Iagellonica, 2000; éd. remaniée, 2010).
  • Chopin vu par ses élèves, 4e éd. revue et augmentée (Paris : Fayard, 2006).
    Traduction italienne :
    Chopin visto dai suoi allievi, trad. C. Mastroprimiano (Rome : Astrolabio, 2010)
    Traduction espagnole en cours (Seville : Doble Escape)
  • Stephen Heller, Lettres d’un musicien romantique à Paris, éd. J.-J. Eigeldinger (Paris : Flammarion, 1981).
  • Jean-Jacques Rousseau et la musique, éd. S. Baud-Bovy, J.-J. Eigeldinger (Neuchâtel : La Baconnière, 1988).
  • Frédéric Chopin : Esquisses pour une méthode de piano, éd. J.-J. Eigeldinger (Paris : Flammarion, 1993; éd. remaniée, 2010).
    Traduction polonaise :
    Fryderyk Chopin : Szkice do metody gry fortepianowej, trad. Z. Skowron (Cracovie : Musica Iagellonica, 1995; éd. remaniée, 2010).
  • Wilhelm von Lenz, Les grands virtuoses du piano : Liszt – Chopin – Tausig – Henselt. Souvenirs personnels, éd. et trad. de l’allemand par J.-J. Eigeldinger (Paris : Flammarion, 1995).
  • Raoul Koczalski, Frédéric Chopin. Conseils d’interprétation, éd. J.-J. Eigeldinger (Paris : Buchet-Chastel, 1998).
  • L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000, éd. remaniée 2005).
    Traduction japonaise :
    Tokyo : Ongaku no tomo sha, 2008
    Traduction polonaise :
    Swiat muzyczny Chopina, éd.  Z. Skowron (Cracovie : Astraia, 2010)
  • Frédéric Chopin (Paris : Fayard/Mirare, 2003; 2e tirage 2010).
    Traduction portugaise :
    Chopin, trad. A. Sampaio (Belém : Publico/Centro Cultural de Belém, 2004).
    Traduction polonaise :
    Fryderyk Chopin, trad. J. Zurowska (Varsovie :Narodowy Instytut Fryderyka Chopina, 2011)
  • Frédéric Chopin. Interprétations, éd. J.-J. Eigeldinger, avec le concours de J. Waeber (Genève : Droz, 2005).
  • Interpréter Chopin. Actes du colloque des 25 et 26 mai 2005 (Paris : Cité de la musique, 2006)
  • Chopin et Pleyel (Paris : Fayard, 2010)
  • Parcours d’un galeriste. François Ditesheim (Genève : La Baconnière/Arts, 2010)
  • Wanda Landowska et la renaissance de la musique ancienne, éd. JJE (Arles : Actes Sud/Cité de la musique, 2011)
  • Chopin visto dai suoi allievi. Ed. et trad. Costantino Mastroprimiano (Rome, Astrolabio, 2010).

  • Chopin âme des salons parisiens 1830-1848 (Paris, Fayard, 2012).

     top

Articles et essais

  • « Schumann et Bach », Revue neuchâteloise, viii/29 (1964), pp. 5-16 ; viii/30 (1965), pp. 13-26.
  • « Images romantiques de Chopin », Revue neuchâteloise, x/57 (1971-1972), pp. 18-31.
  • « Autour des Préludes de Chopin », Revue musicale de Suisse romande, xxv/1 (1972), pp. 3-7 ; xxv/2 (1972), pp. 3-5.
  • « Liszt trascrittore e interprete di Bach », L'Organo, xi/1-2 (1973), pp. 171-183.
  • « Chopin et l’héritage baroque », Schweizer Beiträge zur Musikwissenschaft, 2 (1974), pp. 51-74.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 61-84.
  • « Stephen Heller et J. J. B. Laurens. Une amitié artistique », Revue musicale de Suisse romande, xxvi/1 (1973), pp. 5-8 ; xxvii/4 (1974), pp. 6-7.
  • « Le prélude ‹ de la goutte d’eau › de Chopin. Etat de la question et essai d’interprétation », Revue de musicologie, lxi/1 (1975), pp. 70-90.
  • « Un autographe musical inédit de Chopin », Schweizerische Musikzeitung/ Revue musicale suisse, cxv/1 (1975), pp. 18-23.
  • « Deux élèves suisses de Chopin, Daniel Heussler et Bovy-Lysberg », Revue musicale de Suisse romande, xxix/1 (1976), pp. 12-25.
  • « Frédéric Chopin. Souvenirs inédits [par Solange Clésinger] », Revue musicale de Suisse romande, xxxi/5 (1978), pp. 224-238.
    Nouvelle version in Les Amis de George Sand. Bicentenaire de Frédéric Chopin 1810-2010, Nouvelle Série No 32 (2010), pp.51-72.
    Traduction polonaise :
    « Wspomnienia Solange Clesinger o Chopinie » [Réminiscences de Solange Clésinger sur Chopin], Rocznik chopinowski, 12 (1980), pp. 41-55.
  • « Valeur et vertus des Etudes de Stephen Heller », Les Cahiers de l’Harmonie Vivante, 3 (1979), pp. 10-14 ; 4 (1979), pp. 12-15.
  • « Une lettre inédite d’Alban Berg à Ernest Ansermet », Revue musicale de Suisse romande, xxxiii/1 (1980), pp. 2-7.
  • « Les Années de pèlerinage de Liszt. Notes sur la génèse et l’esthétique », Revue musicale de Suisse romande, xxxiii/4 (1980), pp. 147-172.
  • « Une lettre inédite d’Ansermet à Stravinsky à propos du Sacre du printemps », Revue musicale de Suisse romande, xxxv/5 (1980), pp. 210-215.
  • « Un concert inconnu de Chopin à Paris », Revue musicale de Suisse romande, xxxiv/1 (1981), pp. 2-9.
  • Avec Jean-Michel Nectoux, « Edouard Ganche et sa collection Chopin », Revue de la Bibliothèque Nationale, iii/7 (1983), pp. 10-21.
    Traduction polonaise :
    « Edouard Ganche i jego kolekcja Chopinowska », Rocznik chopinowski, 17 (1985), pp. 235-251.
  • « Autographes de Chopin inconnus : Deux Nocturnes op. 48 ; Polonaise-Fantasie op. 61 », Revue musicale de Suisse romande, xxxvii/4 (1984), pp. 154-171.
  • « Note sur des autographes musicaux inconnus : Schumann – Brahms – Chopin – Franck – Fauré », Revue de musicologie, lxx/1 (1984), pp. 107-117
  • « Chopin artista pedagogo », Chopin : Opera omnia, éd. C. de Incontrera (Venise : Tipografia Commerciale, 1985), pp. 91-100.
  • « L’oiseau de feu (1910) : Genèse – création – réception », Igor Stravinsky, L’Oiseau de feu. Facsimilé du manuscrit de Saint-Pétersbourg, 1909-1910 (Genève : Minkoff, 1985), pp. 177-188.
  • « L’interprète de Bach », Silences, 3. Liszt (Paris : Editions de la Différence/ Silences, 1986), pp. 223-229.
  • « Travaux de Samuel Baud-Bovy : Essai de bibliographie », Revue musicale de Suisse romande, xl/1 (1987), pp. 31-35.
  • « Les premiers concerts de Chopin à Paris (1832-1838) : Essai de mise au point », Music in Paris in the Eighteen-Thirties, éd. P. Bloom (Stuyvesant, NY : Pendragon, 1987), pp. 251-297.
    Traduction polonaise :
    « Koncerty Chopina w Paryzu w latach 1832-1838 », Rocznik chopinowski, 17 (1987), pp. 147-177.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 191-227.
  • « Autour du Dictionnaire de musique de Jean-Jacques Rousseau », Cahiers de la Faculté des Lettres, i/2 (1988), Genève, pp. 21-26.
  • Avec Etienne Darbellay, « Musicologies : Penser l’histoire, penser les oeuvres », Cahiers de la Faculté des Lettres, i/2 (1988), Genève, pp. 15-19.
  • « Twenty-four Preludes, op. 28 : Genre, Structure, Significance », Chopin Studies, éd. J. Samson (Cambridge : Cambridge University Press, 1988), pp. 167-194.
    Traduction française :
    « Les 24 Préludes op. 28 de Chopin : Genre, structure, signification », Revue de musicologie, lxxii/2 (1989), pp. 201-228.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 137-167.
  • « Debussy et l’idée d’arabesque musicale », L’oeuvre de Claude Debussy. Actes du colloque international. Cahiers Debussy, 12-13 (1988-1989), pp. 5-14.
  • « L’achevèment des Préludes op. 28 de Chopin : Documents autographes », Revue de musicologie, lxxii/2 (1989), pp. 229-242.
    Traduction polonaise :
    « Koncowa redakcja Preludiow op. 28 Chopina : autografy », Rocnik chopinowski, 22-23 (1996-1997), pp. 89-101.
  • « Le paysage musicologique à Genève : Aperçu », Revue musicale de Suisse romande, xliv/4 (1991), pp. 247-255.
  • « Université-Conservatoire : Accords à Genève autour de la musicologie », Schweizer Jahrbuch für Musikwissenschaft/ Annales suisses de musicologie/ Annuario svizzero di musicologia, 11 (1991), pp. 197-198.
  • « 1830-1870 : Eléments d’une trajectoire musicale », La musique en France à l’époque romantique : 1830-1870 (Paris : Flammarion, 1991), pp. 7-23.
  • « Rousseau, Goethe et les barcarolles vénitiennes. Tradition musicale et ‹ topos › littéraire », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, 40 (1993), pp. 213-263.
  • « Carl Filtsch, miroir de Chopin. En marge d’une publication apocryphe », La fortune de Chopin : Actes d’un colloque, éd. F. Claudon (Paris : Publimuses, 1994), pp 127-150.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 265-284.
  • « Kinderszenen op. 15 de Schumann : Entre variations et cycle », Musurgia. Analyse et pratique musicales, xciv/1 : 1 (1994), pp. 53-65.
  • « Placing Chopin : Reflections on a Compositional Aesthetic », Chopin Studies II, éd. J. Rink, J. Samson (Cambridge : Cambridge University Press, 1994), pp. 102-139.
    Traduction française :
    « Situation esthétique de Chopin », in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 15-60.
  • « Dictionnaire de musique », « Pour une esthétique de l’art lyrique », in Jean-Jacques Rousseau, OEuvres complètes. V. Ecrits sur la musique, la langue et le théâtre, éd. S. Baud- Bovy, M. Raymond, B. Gagnebin et al. (Paris : Gallimard, Bibliothèque de La Pléiade, 1995), pp. cclix-ccxcvii et 1711-1733.
  • « Anch’io son pittore ou Liszt compositeur de Sposalizio & Pensieroso », De l’archet au pinceau. Rencontres en musique et arts visuels en Suisse Romande, éd. Ph. Junod, S. Wuhrmann (Lausanne : Payot, 1996), pp. 49-74.
    Traduction polonaise :
    « ‹ Anch’io son pittore › : Liszt jako kompozytor Sposalizio i Penseroso », Muzyka, xlii/1 (1997), pp. 93-115.
  • « Wizerunek Chopina w pismach Wilhelma Lenza », Rocnik chopinowski, 22/23 (1996-1997), pp. 318-331.
  • « Chopin, Bellini et le Théâtre Italien : Autour de l’album de Mme d’Est », D’un opéra l’autre : Hommage à Jean Mongrédien, éd. J. Gribenski, M.-C. Mussat, H. Schneider (Paris : Presses Universitaires de France, 1996), pp. 347-369.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 99-109.
  • « Chopin and ‹ la note bleue › : An Interpretation of the Prelude op. 45 », Music & Letters, lxxix/2 (1997), pp. 233-253.
    Traduction polonaise :
    « Chopin i ‹ blekitny ton › : Interpretacja preludium op. 45 », Chopin : Translatio, transcriptio, transfiguratio. Muzyka, xlii/4 (1997), pp. 101-124.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 169-188.
  • « Chopin et Couperin : Affinités sélectives », Echos de France et d’Italie : Liber amicorum Yves Gérard, éd. J. Mongrédien, M.-C. Le Moigne-Mussat, J.-M. Nectoux (Paris : Buchet-Chastel, 1997), pp. 175-193.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 85-98.
  • « Présence de Thomas D. A. Tellefsen dans le corpus annoté des oeuvres de Chopin (exemplaire Stirling) », Revue de musicologie, lxxxii/2 (1997), pp. 247-161.
  • « Introduction », in Jean-Jacques Rousseau, Dictionnaire de musique (Paris : Vve Duchesne, 1768 [recte 1767] ; R Genève : Minkoff, 1998), pp. 5-20.
  • « Frédéric Chopin », Célébrations Nationales 1999 (Paris : Ministère de la Culture et de la Communication. Direction des archives de France, 1999), pp. 99-101.
  • « Liszt rend compte du concert de Chopin (1841) : Coup de force et enterrement de première classe. Documents », Chopin w kręgu przyjacioł. V. Pianiści-wirtuozi w Paryżu wokół Chopina [Chopin parmi ses amis. Vol. V. Les pianistes-virtuoses à Paris autour de Chopin], éd. I. Poniatowska et al. (Varsovie : Neriton, 1999), pp. 54-79.
    Nouvelle version in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 251-263.
  • « Promenade et paysage dans la musique de J.-J. Rousseau à Liszt et Wagner », Il paesaggio. Dalla percezione alla descrizione, éd. R. Zorzi (Venise : Marsilio, 1999), pp. 239-266.
  • « Berlioz juge de Chopin », Ostinato Rigore. Revue internationale d’études musicales, 15 (2000), pp. 41-59.
  • « Chopin et Berlioz face à face », in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 111-133.
  • « Hexameron ou Chopin dans une galerie de pianistes », in J.-J. Eigeldinger, L’Univers musical de Chopin (Paris : Fayard, 2000), pp. 229-250.
    Egalement publié in Chopin and His Works in the Context of Culture, éd. I. Poniatowska et al., 2 vols (Cracovie : Musica Iagellonica, 2003), vol. i, pp. 371-386.
  • « Chopin and Pleyel », Early Music, xxix/3 (2001), pp. 388-396.
  • « ‹ La Cathédrale engloutie › : A propos de syntaxe ‹ gothique › », Muzyka w kontekście kultury. Studia dedykowane Profesorowi Mieczys ław Tomaszewskiemu […] [La musique dans le contexte de la culture. Mélanges offerts au Professeur Mieczysław Tomaszewski], éd. M. Janicka-Słysz, T. Malecka et al. (Cracovie : Akademia Muzyczna, 2001), pp. 395-405.
  • « Présence et descendance de Liszt au Conservatoire de Genève (1835- 1914) », Franz Liszt and Advanced Musical Education in Europe. Studia musicologica Academiae Scientiarum Hungaricae, xlii/1-2 (2001), pp. 25-46.
  • « Deux timbres populaires harmonisés par Chopin. Répercussions chez Liszt et au-delà », Chopin’s Work. His Inspirations and Creative Process in the Light of the Sources, éd. A. Szklener (Varsovie : Narodowy Instytut Fryderyka Chopin, 2003), pp. 15-42.
  • « Hexameron ou Chopin dans une « Galerie des pianistes », Chopin and his Works in the Context of Culture. Second International Musicological Congress, Warszawa, October, 10-17, 1999, 2 vol. (Cracovie: Musica Iagellonica, 2003), t. I, pp.371-386.
  • « J’ai des tête-à-tête à perte de vue avec Chopin ... (Delacroix, Nohant, 1842) », Points de vue. Pour Philippe Junod, éd. D. Chaperon, Ph. Kaenel (Paris : L’Harmattan, 2003), pp. 297-312.
  • « Chopin et les pianos Pleyel », Instruments à clavier – Expressivité et flexibilité sonores. Keyboard Instruments – Flexibility of Sound and Expression. Actes des Rencontres Internationales Harmoniques/Proceedings of the Harmoniques International Congress. Lausanne 2002, éd. Th. Steiner (Berne : Peter Lang, 2004), pp. 161-173.
  • « Chopin vu par Czerny », Muzyka wobec tradycji. Idee - dzieło - recepcja [Księga pamiątkowa Profesor Ireny Poniatowskiej] [La musique face à la tradition. Idée – oeuvre – réception. Mélanges offerts au Professeur Irena Poniatowska], éd. S. Paczkowski (Varsovie : Instytut Muzykologi Uniwersytetu Warszawskiego, 2004), pp. 429-441.
  • « Le piano nocturne : Chopin, Schumann », Musique et nuit (Paris : Cité de la Musique, Les Editions, 2004), pp. 33-53.
  • « Chopin et la manufacture Pleyel » ; « Deux timbres populaires harmonisés par Chopin. Répercussions chez Liszt », Frédéric Chopin. Interprétations, éd. J.-J. Eigeldinger, avec le concours de J. Waeber (Genève : Droz, 2005), pp. 89-106 ; pp. 139-160.
  • « Chopin ou la transmission indicible », Musique : filiations et ruptures (Paris : Cité de la musique, Les Editions, 2005), pp. 97-105.
  • « Deux timbres populaires harmonisés par Chopin. Répercussions chez Liszt », Frédéric Chopin. Interprétations, éd. J.-J. Eigeldinger, avec le concours de J. Waeber (Genève : Droz, 2005), pp. 139-160.
  • « L’image de Chopin dans les méthodes pianistiques de son temps », Musical Education in Europe : Compositional, Institutional, and Political Challenges, éd. M. Fend, M. Noiray (Berlin : Berlin Verlag, 2005), pp. 433-456.
  • « Wanda Landowska. Situation historique, position artistique », Musique ancienne – instruments et imagination / Music of the past – instruments and imagination . Actes des Rencontres internationales harmoniques, / Proceedings of the harmoniques International Congress, Lausanne 2004, éd. M. Latcham (Berne : Peter Lang, 2006), pp.213-138.
  • Avec Pierre Goy « Chanter au piano. Enregistrements de années 1903-1038 », Interpréter Chopin, éd. J.-J. Eigeldinger (Paris : Cité de la musique, 2006), pp. 110-137.
  • « Copies inconnues d’oeuvres de Chopin par Mme Dubois-O’Meara et Auguste Franchomme (op.posth. 74 no 2, 66, 67 no 4, 72 no 2, 69 no 1) », in Karol Szymanowski w perspektywie kultury muzycznej przeszlosci i wspolczesnosci [Mélanges offerts au professeur Zofia Helman], éd. Z. Skowron (Cracovie : Musica Iagellonica ; Varsovie, Institut de musicologie de l’Université, 2007), pp. 551-572.
  • « D’un concert l’autre : le « moine à l’épinette », in Liber Veritatis. Mélanges en l’honneur du Professeur Marcel G. Roethlisberger, comité éditorial (Milan : Silvana Editoriale, 2007), pp. 211-215.
  • « Lumières nouvelles sur les partitions annotées de la collection Camille Dubois-O’Meara », Chopin in Paris. The 1830s, éd. A. Szklener et al. (Varsovie : Narodowy Instytut Fryderyka Chopina, 2007), pp. 75-103.
  • « Quand Chopin accompagne Pauline Viardot. Annotations inconnues dans ‘Le Chêne et le roseau’ », Chopin’s Musical Worlds. The 1840s, éd. A Szklener et al. (Varsovie : Narodowy Instytut Fryderyka Chopina, 2008, pp. 125-137.
  • « L’image de Chopin dans la Biographie universelle des musiciens (1861) : Fétis à l’ombre de Liszt », Revue belge de musicologie, LXII (2008), pp. 93-105.
  • « Documents inconnus concernant le premier concert de Chopin à Paris (25 février 1832) », Revue de Musicologie, xciv/2 (2008), pp. 575-584.
  • « Pierwszy koncert Chopina w Paryzu: 25 lutego 1832. Nieznany dokumenty », Ruch muzyczny, lii/19 (14 septembre 2008), pp. 34-38.
  • « Frédéric Chopin », Célébrations Nationales 2010 (Ministère de la Culture et de la Communication, Direction des archives de France, 2009), pp. 116-118.
  • « Nieznane chopiniana w albumie natalii Obreskow », Ruch muzyczny, liii/21 (18 octobre 2009), pp. 32-37.
  • « Chopiniana inconnus dans un album de Natalia Obreskoff », Revue de Musicologie, xcv/1 (2010), pp. 189-200.
  • « Accordé à Pleyel », Télérama hors série : 2010 année Chopin (Paris : 2010)
  • « Chopin, la lutte avec l’encre », in Frédéric Chopin. La Note bleue. Catalogue de l’exposition, Musée de la Vie romantique (Paris : 2010), pp. 33-37.
  • « Chopin et les pianos Pleyel », ibid., pp.89-91.
  • « L’atelier du compositeur », Revue de la Bibliothèque nationale de France, no 34 (2010), pp. 12-17
  • « I concerti di Chopin nei saloni di Pleyel (1841, 1842, 1848) », Chopin e il suono di Pleyel. Arte e musica nella Parigi romantica, sous la direction de F. Gétreau, coll. Alla ricerca dei suoni pertduti, appendice 3 (Briosco : Villa Medici Giulini, 2010), pp. 54-79.
  • « Due arie popolari polacche armonizzate da Chopin. Influenza su Liszt », Liszt e il suono di Erard. Arte e musica nel Romanticismo parigino, sous la direction de N. Dufetel, coll. Alla ricerca dei suoni perduti, appendice 4 (Briosco : Villa Medici Giulini, 2011), pp. 212-239.
  • « Musique ancienne : un livre centenaire (1909-2009) », Wanda Landowska et la renaissance de la musique ancienne, sous la direction de J.-J. Eigeldinger (Arles-Paris : Actes Sud-Cité de la musique, 2011), pp.163-171.
  • « Regard nouveau sur les partitions annotées de la collection Camille Dubois-O’Meara », Noter, annoter, éditer la musique. Mélanges offerts à Catherine Massip, éd. C. Reynaud et H. Schneider (Genève : Droz-Bibliothèque nationale de France, 2012), pp. 495-511.
  • « F. Chopin  par  F. Liszt : un hommage à double entente », in Liszt et la France, musique, culture et société dans l’Europe du XIXe siècle. Ed. Malou Haine, Nicolas Dufetel et al. (Paris, Vrin, 2012), p. 201-228.

  • « Stephen Heller épigone ? Le cas des 24 Préludes op. 81 (1853) », in After Chopin. The Influence of Chopin’s Music on European Composers up to the First World War. Ed. Magdalena Chylińska et al. (Varsovie, NiFC, 2012), p. 117-132.
  • « Chopin ou l’œuvre en progrès : de l’improvisation à l’enseignement » (à paraître : Université de Nancy)
  • « Chopin’s Prelude in C minor » (à paraitre, USA) 
  • « Le Prélude en ut mineur op. 28 no20 de Chopin. Texte - genre - interprétation(s) »,  Revue de musicologie, C/1 (2014), p. 67-97.

  • « Phobie de l’estrade et sédentarité. Chopin -. Alkan - Heller - Henselt », in ‘En pèlerinage avec Liszt’. Virtuosity, Repertoire and Performing Venues in 19th Century Europe. Ed. Fulvia Morabito (Turnhout, Brepols, 2014), p. 225-247.

  • « Chopin e ‘la nota blu’ : un’ interpretazione del Preludio op. 45 », Rassegna musicale Curci, LXVII (septembre 2014),p. 23-36.

  • “J.-J.-Bonaventure Laurens (1801-1890), humaniste romantique et ‘artiste antiquaire’ “, in Collectionner la musique : Erudits collectionneurs, Actes ducolloque de Royaumont, 14-16 novembre 2013.Ed. Valérie de Wispelaere et Denis Herlin (Turnhout, Brepols, à paraître en 2015).

  • « Chopin et Alkan : à la recherche d’affinités », in Charles-Valentin Alkan, le piano visionnaire, Actes du colloque BnF, CRR et Musée de la musique, 21-23 novembre 2013 (à paraître).

  • « Venezie immaginarie. Appunti sulle barcarole di Chopin », in Chopin  e l’Italia (Varsovie : NIFC, 2015) éd. Jerzy Miziolek, p. 143-164.

  • « Chopin ou l’œuvre en progrès. De l’improvisation à l’enseignement », in Chopin et son temps. Actes des Rencontres Internationales ‘harmoniques’ Lausanne 2010 ( Berne : Peter Lang, 2016) éds. Vanja Hug & Thomas Steiner,  p. 15-31.

  • La main de Chopin. Documents réunis et présentés par J.-J. E. Brochure publiée à l’occasion de la 50ème édition du Nohant Festival Chopin. Musique au pays de George Sand, La Châtre, juin 2016.

  • « Jean-Joseph-Bonaventure Laurens et ses pèlerinages musicaux en Allemagne (1841-1853) », Musique-Images-Instruments No 16 : Itinérances musicales romantiques (Paris, CNRS Editions, 2016), p. 11-54.

  • « J.-J.-B. Laurens. Correspondance avec Mendelssohn et Schumann », Revue de musicologie CII /1 (2016), p. 153-188, et CII/2 (2016),  p. 395-454.

  • « The Hand of Chopin : Documents and Commentary”, in Chopin and His World, éd. J.D. Bellman & H. Goldberg (Princeton NJ, Princeton University Press) (à paraître en été 2017).

  • « Chopin et le culte de Mozart » (Varsovie, Instytut Fryderyka Chopina, 2017) (à paraître).

     

  •  

    top

Éditions musicales

  • Stephen Heller, Sieben deutsche Lieder für eine Singstimme mit Begleitung des Klaviers, éd. J.-J. Eigeldinger (Zurich : Amadeus, 1975).
  • Frédéric Chopin, OEuvres pour piano. Fac-similé de l’exemplaire Stirling avec annotations et corrections de l’auteur, éd. J.-J. Eigeldinger, J.-M. Nectoux (Paris : Bibliothèque Nationale, 1982).
  • Stephen Heller, Préludes pour Mlle Lili. 32 pièces pour piano, op. 199, éd. revue et présentée par J.-J. Eigeldinger (Mâcon : R. Martin, 1984).
  • Frédéric Chopin, Deux Nocturnes, op. 48, Polonaise-Fantaisie, op. 61, facsimilé, éd. J.-J. Eigeldinger (Yverdon-les-Bains : Cornaz SA, 1986).
  • Frédéric Chopin, Préludes op. 28. The Complete Chopin. A New Critical Edition, éd. J.-J. Eigeldinger (Londres : Peters, 2003).
  • J.S.Bach, Vingt-quatre Préludes et Fugues (Le Clavier bien tempéré, Livre I). Annoté par Frédéric Chopin. Commentaire de J.-J. Eigeldinger (Paris : Société française de musicologie, 2010)
  • Chopin i baronowa Nathanielowa de Rothschild […]. Chopin et la baronne Nathaniel de Rothschild. Nocturne en ut mineur et Valse en la mineur sans No d’opus, problèmes d’attribution. Mazourka po.posth. 67 No 4 (manuscrit Roithschild). Varsovie, NIFC, 2016 [édition trilingue : polonais-anglais, français].
  • Frédéric Chopin : Trois Fugues de Luigi Cherubini mises en partition de piano. Fac-similé et transcription présentés par J.-J.-E. (Paris, Société française de musicologie, 2017).

Articles de dictionnaires

  • « BOVY-LYSBERG, Charles-Samuel » ; « CHOPIN, Frédéric- François » ; « CZARTORYSKA, Marcelina » ; « FONTANA, Julian » ; « HELLER, Stephen » ; « LENZ, Christian Wilhelm von » ; « MATHIAS, Georges-Amédée-Saint-Clair » ; « TELLEFSEN, Thomas- Dyke-Acland », Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle, éd. J.-M. Fauquet (Paris : Fayard, 2003), pp. 175, 269-271, 340, 404, 586, 687- 688, 759, 1203.
  • « CHOPIN, Fryderyk Franciszek », Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Personenteil, éd. L. Finscher et al. (Kassel : Bärenreiter, 1997-, 22 vol. parus) ; vol. iv (2000), col. 973-1010.
  • « HELLER, Stephen », Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Personenteil, éd. L. Finscher et al. (Kassel : Bärenreiter, 1997-, 22 vol. parus) ; vol. viii (2002), col. 1246-1253.
  • « CHOPIN, Frédéric » ; « HELLER, Stephen », Dictionnaire Berlioz, éd. P. Citron et al. (Paris : Fayard, 2003), pp. 110-112, 254-255.

Mélanges

  • Jacqueline Waeber (éd.), La Note bleue. Mélanges offerts au professeur Jean-Jacques Eigeldinger (Berne : Peter Lang, 2006).

Professeurs honoraires