FR DE IT EN

Thématique


Si l’hétérogénéité est inhérente à l’usage des langues naturelles, les différences observées dans les pratiques langagières ne participent à la différenciation sociale que lorsqu’elles sont identifiées (plus ou moins consciemment) et interprétées, c’est-à-dire passées par divers filtres. Ainsi, en fonction des représentations qu’ont les locuteurs sur les groupes sociaux, certaines pratiques langagières peuvent être érigées en symboles, tandis que d’autres seront transformées ou simplement ignorées. Cependant, la signification sociale d’une pratique langagière n’est pas liée de façon stable à un groupe social en particulier: son inscription dans un réseau d’équivalences et d’oppositions dépend de la configuration sociolinguistique d’une interaction verbale. Comme résultat, des marques linguistiques peuvent être redéployées au sein de nouvelles configurations pour signaler de nouvelles frontières sociales. Les positionnements des individus ne sont toutefois pas le fruit de leur seul bon vouloir. Le processus de différenciation implique, en effet, une interaction entre les attributions externes et la volonté d’un groupe de se distinguer des autres dans un espace social.

L’objectif du colloque est ainsi d’examiner le rôle joué par les pratiques langagières dans la construction de frontières (ethniques, géographiques, etc.) dans différents espaces sociaux (enseignement, marché du travail, discours politique, etc.). Ce colloque s’intéressera également aux enjeux du processus de différenciation, dans la mesure où l’activité même de création de frontières – de par sa portée à la fois inclusive et exclusive – met en jeu la légitimité de certaines appartenances sociales.

Les communications peuvent s’inscrire dans les axes suivants:


1. Différenciation dans l’usage

De quelle manière l’appartenance à un ou des groupes est-elle marquée dans l’usage?

  • pratiques langagières et appartenances plurielles (culturelles, sociales, etc.)
  • pratiques langagières et effets de style
  • négociation de frontières dans les interactions

2. Différenciation, représentations et idéologies

Comment les pratiques langagières sont-elles interprétées?

  • différenciation, représentations et gestion de la diversité
  • évolution et conflits entre idéologies langagières
  • rôle des idéologies dans l'interprétation des pratiques langagières

3. Différenciation dans la perception

Quels sont les mécanismes, processus et marques qui permettent d’identifier un sujet parlant?

  • interaction des marqueurs verbaux et non verbaux
  • saillance perceptive et identification des sujets parlants
  • rôle du contexte d’interaction dans la perception des pratiques langagières

4. Différenciation et pratiques professionnelles

Quels sont les enjeux des processus de différenciation dans les espaces professionnels?

  • fonctions et utilités des langages spécialisés
  • perception et gestion des différences
  • analyse et description de contextes variés: médias, politique, sports, droit, médecine, etc.

5. Différenciation et éducation

Comment la différence est-elle prise en compte en éducation?

  • formes et types de manifestation des différences
  • fonctions et conséquences de la différenciation
  • enjeux de la différenciation dans l’enseignement, l’apprentissage, l’évaluation, la formation, etc.