à la Une

Images absentes, images détruites: une approche comparatiste ?

Vendredi 29 novembre 2019 - Bâtiment Colladon

9h15 MOT DE BIENVENUE
de Jan Blanc, doyen de la Faculté des lettres
9h30 INTRODUCTION À LA JOURNÉE
Claire-Akiko Brisset, UNIGE, Unité de japonais (ESTAS)
9h45 CONFÉRENCE D’OUVERTURE
Aniconisme, iconoclasme et modernisme
Dario Gamboni, UNIGE, Unité d’histoire de l’art
10h45 Pause-café
11h Avec ou sans images, manières grecques de présentifier.
Quelques considérations à partir de la pratique rituelle
Dominique Jaillard, UNIGE, Unité d’anthropologie et d’histoire des religions
11h45 Iconoclasme et aniconisme en Egypte ancienne
Youri Volokhine, UNIGE, Unité d’anthropologie et d’histoire des religions
12h30 Déjeuner
14h Iconoclasme politique dans une société postrévolutionnaire
(France, 1814-1871)

Emmanuel Fureix, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne (UPEC)
14h45 «Jeter les bouddhas, détruire [les images de] Shākyamuni»:
iconoclasme d’Etat à l’aube du Japon moderne
Christophe Marquet, Ecole française d’Extrême-Orient, Paris
15h30 Pause-café
15h45 Le Choc des images : les photographies coloniales et leur violence
Jean-François Staszak, UNIGE, Département de géographie/Certificat en études visuelles
16h30 Créer des images en pays d’Islam, entre aniconisme originel et iconoclasmes contemporains
Silvia Naef, UNIGE, Unité d’arabe (MESLO)
17h15 Conclusions de la journée

 

 

13 novembre 2019
  2019