Soutien à la recherche et aux doctorant-e-s

Goubier

Photo
Dr. Frédéric GOUBIER

Collaborateur scientifique chargé du conseil à la recherche et du soutien aux doctorants

(022 37)9 7711
Courriel


Bureau : Landolt, Bureau 501 (2, rue De-Candolle)

Réception : sur rendez-vous. Tel.: (022 37)9 7711

Adresse courriel personnelle : Frederic.Goubier(at)unige.ch

 

Après l'obtention d'un doctorat en linguistique de l'Université Paris 7, j'ai été postdoctorant à l'Université du Québec à Montréal et ai enseigné l'histoire de la philosophie et de la logique aux universités de Fribourg en Brisgau, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Genève. Depuis 2013, je mène en parallèle une activité de conseiller à la recherche auprès de la Faculté des lettres de l'Université de Genève et des recherches en histoire de la philosophie du langage, en portant une attention particulière aux approches sémantiques et pragmatiques médiévales (cf. liste des publications ci-dessous).

PUBLICATIONS

Livres

  • 2020  Ontological Commitment in Medieval Logic, avec P. Emamzadah et M. Roques (eds.), Medioevo 44 (2020), numéro spécial, à paraître.

  • 2020  Petrus H., Opus puerorum, avec L. Cesalli (eds.), Louvain: Leuven University Press, à paraître.

  • 2017  Instants of Change, avec M. Roques (eds.), Vivarium 55 (2017), numéro spécial.

  • 2017  Formal Approaches and Natural Language in Medieval Logic, avec L. Cesalli et A. de Libera (eds.), Turnhout: Brepols.

  • 2010  A Catalogue of 13th-century Sophismata, avec S. Ebbesen, 2 vols., Paris: Vrin.

Articles

  • 2020  « Petrus Hanglicus ? A Sparkling Approach to the Oxford-Paris Split », avec L. Cesalli, Recherches de Théologie et de Philosophies Médiévales, à paraître.

  • 2020  « Une pragmatique sans implicatures ? Approches lexicales du vouloir-dire dans la philosophie médiévale », avec N. Pouscoulous et M. Roques, in C. Beyssade (ed.), L’implcature dans l’histoire, Londres: ISTE, à paraître.

  • 2020  « Signification et usage dans la philosophie médiévale du langage », in B. Godart-Wendling (ed.), Usages de l’usage, Londres: ISTE, à paraître.

  • 2020  « Trivium », avec I. Rosier-Catach, in L. Cesalli (ed.) Überweg. Grundiss der Geschichte der Philosophie. Die Philosophie des Mittelalters, vol. 2: Die Philosophie des 12. Jahrhunderts, à paraître.

  • 2020  « Sémantique, pragmatique et sémiotique de l’eucharistie chez John Wyclif », in A. Chukurian, M. Grandjean & U. Zahn (eds.), Implications philosophiques et théologiques de la doctrine eucharistique, Paris: Vrin, à paraître.

  • 2020  « Trivium », avec I. Rosier-Catach, in C. Giraud (ed.), Les Ecoles du XIIe siècle, Leiden: Brill, 141-179.

  • 2019  « La notion de vérité dans la philosophie médiévale », avec L. Cesalli, in F. Rivenc (ed.), Figures de la vérité, Londres: ISTE.

  • 2018  « L’araignée et le camembert. Une fable méta-sophismatique », in J.-B. Brenet & L. Cesalli (eds.), Sujet libre. Pour Alain de Libera, Paris: Vrin.

  • 2017  « Anton Marty on Meaning (Bedeuten) and Naming (Nennen). A Comparison with Medieval Supposition Theory », avec L. Cesalli, in B. Löwe, S. Uckelman (eds.), Medieval and Modern Applied Logic, Leuven: Peeters.

  • 2017  « The Role of the Speaker in Roger Bacon and William of Ockham’s Supposition Theory: A contrast », in J. Pelletier, M. Roques (eds.), Language of Thought in Late Medieval Philosophy, New York: Springer, 169-182.

  • 2017  « Introduction », avec M. Roques, in F. Goubier & M. Roques (eds.), Instants of Change, Vivarium 55 (2017), 1-8.

  • 2017  « Introduction », avec L. Cesalli, in L. Cesalli, F. Goubier & A. de Libera (eds.), Formal Approaches and Natural Language in Medieval Logic, Turnhout: Brepols.

  • 2016  « Existence, quantification et présupposition dans la logique médiévale », in B. Godart-Wendling, L. Raïd (eds.), A la recherche de la présupposition, London: ISTE Editions, 53-74.

  • 2015  « When the World is Not Enough: Medieval Ways to Deal with the Lack of Referents », avec E. Perini-Santos, Logica Universalis 9 (2015), 213-235.

  • 2015  « A la recherche d'une notion non stabilisée: la présupposition à l'aune des exponibilia et des approches contemporaines », avec B. Godart-Wendling, Cahiers de lexicologie 107 (2015), 203-221.

  • 2014  « Dire et vouloir dire dans la logique médiévale: quelques jalons pour situer une frontière », Methodos 14 (2014, online).

  • 2013  « Les propriétés du discours sont-elles réductibles à celles des mots ? Sémantique de l’impropre chez John Wyclif et John Kenningham », Beiträge zur Geschichte der Sprachphilosophie 23-2 (2013), 173-198.

  • 2012  « Does Loving Every Mean Loving Every Every, Even Non-Existent Ones? Distribution and Universals in the Opus puerorum », avec L. Cesalli et A. de Libera, in J. Fink, H. Hansen, A. M. Mora-Marquez (eds.), Logic and Language in the Middle Ages, Leiden: Brill, 305-336.

  • 2011  « Wyclif and the Logica Augustini », Medioevo 36 (2011), 137-164.

  • 2011  « Virtus sermonis and the Semantics-Pragmatics Distinction », avec N. Pouscoulous, Vivarium 49 (2011), 214-239.

  • 2010  « La teoria della supposizione e le sue cronologie semantiche », Rivista di filosofia neoscolastica 4 (2010), 501-532.

  • 2009  « On Biblical Logicism. Wyclif, Virtus sermonis and Equivoca¬tion », avec A. Brungs, Recherches de Théologie et de Philosophie Médiévales 76 (2009), 201-246.

  • 2004  « Propositions modales et paradigmes logiques au XIIIe siècle », in A. Maierù, L. Valente (eds.), Medieval Theories on Assertive and non-Assertive Language, Florence: Olschki, 209-288.

  • 2003  « Les syncatégorèmes au XIIIe siècle », Histoire Epistémologie Langage 25/II (2003), 85-113.

  • 2000  « Influences prédicatives et conséquences référentielles: un aspect de l'approche terministe de la première moitié du XIIIe siècle », Cahiers de l’Institut du Moyen Age Grec et Latin 71 (2000), 37-70.


Contacts pour le soutien à la recherche et aux doctorant-e-s