Événements récents

Les études littéraires à l’heure de #MeToo: Rencontre avec Hélène Merlin-Kajman (12.12.19)

 

Les études littéraires à l’heure de #MeToo:

Rencontre avec Hélène Merlin-Kajman

Jeudi 12 décembre

U259 (Uni Dufour) – 18h30-20h

 

 

Depuis deux ans, « l’affaire Chénier » secoue les études littéraires. En cause : un poème du XVIIIe siècle, « L’Oaristys » d’André Chénier. S’y déploie un dialogue entre la bergère Naïs et le berger Daphnis, la première étant, malgré ses refus, poursuivie par les ardeurs pressantes du second. Le poème se conclut sur un acte sexuel dont l’interprétation suscite actuellement la controverse. Viol, consentement ou convention poétique ?

Entre 2017 et aujourd’hui, les interventions se sont succédé à ce sujet. D’abord cantonné à des considérations pédagogiques, puis théoriques, le débat s’est invité sur les réseaux sociaux et dans la presse au risque de nombreux malentendus. Cette polémique ouvre des espaces de dialogue, souvent inconfortables, dont la polarisation actuelle des positions rend pourtant l’exploration difficile. Définition et enseignement de la littérature, historicité de la culture, choix du corpus, pratique de l’analyse de texte : « l’affaire Chénier » soulève la question de la transmission des œuvres.

*

Protagoniste de « l’affaire Chénier », Hélène Merlin-Kajman est professeure de littérature française du XVIIe siècle à l’université Sorbonne Nouvelle Paris 3, fondatrice et présidente du mouvement Transitions . Auteure de Lire dans la gueule du loup. Essai sur une zone à défendre, la littérature (Gallimard, 2016) et L’Animal ensorcelé. Culture, littérature, transitionnalité (Ithaque, 2016), elle reviendra avec nous sur les divergences interprétatives suscitées par ce poème.

 

Toute personne est la bienvenue.

Un apéritif suivra la rencontre, offert par

l’Association des Étudiant.e.s en Français Moderne (AEFRAM).

 

6 décembre 2019
  Événements récents