Les rimes du vide

Lettre à Patrick Chamoiseau