Corps enseignant

Cinthia Meli

Photo
Mme Cinthia MELI

Chargée d'enseignement

+4122/379.73.15
Courriel


Réception des étudiants: sur rendez-vous

a découvrir

Cinq écrits sur la prédication

Laurent Juillard, abbé Du Jarry, Essais d’éloquence, de critique et de morale. Cinq écrits sur la prédication (1689-1726), Paris, Garnier, « Bibliothèque du 17e siècle », 2018 2018

Ce volume réunit cinq textes relatifs à la prédication, publiés par l’abbé Du Jarry entre 1689 et 1726. L’ensemble constitue une étape essentielle dans l'histoire littéraire de la prédication ou, plus exactement, dans le processus d'intégration de la littérature prédicative aux belles-lettres. Préférant l'exemple au précepte, Du Jarry est le  premier auteur à citer des extraits des oraisons funèbres de Bossuet, de Bourdaloue et de Fléchier, participant ainsi activement à l'établissement d'un canon de textes prédicatifs promis à la postérité. En outre, en appréhendant la prédication à l'aune de sa production et de sa réception, il contribue à en faire l'objet de la critique - une critique dont il s'emploie à varier les formes, des sentiments aux réflexions, de l'éthopée à l'éloge, rivalisant ainsi avec les auteurs moralistes de son temps.

Enseignements

Domaines de recherche

  • Prédication et théâtre du XVIIe siècle
  • Querelles du XVIIe siècle
  • Rhétorique et poétique
  • Auctorialité et agency féminines
  • Histoire et épistémologie de la discipline et des sciences littéraires (philologie, critique, histoire littéraire)
  • Histoire intellectuelle

Bibliographie

Monographie

Le Livre et la Chaire. Les pratiques d’écriture et de publication de Bossuet, Paris, H. Champion, « Lumière classique », 2014.

Alors qu’il avait été considéré pendant tout le XIXe siècle comme un écrivain de premier plan, Bossuet s’est trouvé relégué au siècle suivant dans les confins de la littérature, de moins en moins lu, et encore plus rarement étudié. Si ce désintérêt est avant tout l’indice d’un désaveu idéologique, il est également imputable à une difficulté fondamentale, celle de penser l’auctorialité et l’oeuvre bossuétiennes dans des concepts critiques hérités du XIXe siècle. Bossuet est-il un auteur, alors qu’il n’a pas publié ses OEuvres oratoires ? Les manuscrits de ses sermons constituent-ils une oeuvre, alors que leur texte n’est pas définitif ? C’est à ces questions qu’entend répondre le présent travail, par une analyse historique des pratiques d’écriture et de publication de Bossuet. L’enquête menée ici cherche à replacer ces pratiques dans leur contexte d’origine, pour mieux en saisir la spécificité et les enjeux eu égard à la place occupée par Bossuet dans le monde lettré du XVIIe siècle. Elle vise ensuite, à partir d’une analyse génétique des manuscrits des sermons, à questionner les rapports qui unissent trois catégories fondamentales de la pensée littéraire : l’auteur, l’oeuvre et le texte, et à remettre en cause ses principaux postulats. La réflexion a pour enjeu de repenser le statut du texte bossuétien et, au-delà, d’inviter à jeter un regard nouveau sur d’autres oeuvres du Grand Siècle.

Ouvrage collectif

en coll. avec G. Aubert et A. Heneveld, L’Éloquence de la chaire entre écriture et oralité (XIIIe-XVIIe siècle), Paris, Honoré Champion, « Colloques, congrès et conférences sur le Classicisme », 2018

À quelles conditions un prédicateur devient-il écrivain ? Dans quelles circonstances des écrits produits en lien avec l’événement liturgique et discursif que constitue la prédication en viennent-ils à constituer des textes, susceptibles d’être pris en charge par les études littéraires ? C’est pour répondre à ces questions, et éclairer ainsi le processus de littérarisation des sermons – et peut-être même, dans certains cas, le mystère de leur canonisation littéraire ultérieure en tant qu’œuvres oratoires –, que des chercheurs venus de tous horizons se sont retrouvés à Genève, en septembre 2014, à l’occasion d’un colloque international. Les quatorze articles réunis dans le présent volume constituent le résultat de leurs réflexions et de leurs échanges : consacrés à des prédicateurs distants par le temps, le lieu et la langue, ils partagent une attention commune aux circonstances idéologiques, techniques et matérielles de la production des manuscrits ou des imprimés dans lesquels se réalisent leurs sermons. Ce faisant, ils contribuent à donner une assise théorique aux études littéraires sur la prédication, en montrant comment l’écrit se fonde paradoxalement sur l’oralité de l’événement qui a motivé sa rédaction pour se constituer en texte.

Edition critique

Laurent Juillard, abbé Du Jarry, Essais d’éloquence, de critique et de morale. Cinq écrits sur la prédication (1689-1726), Paris, Garnier, « Bibliothèque du 17e siècle », 2018

Edition numérique

SERMO, corpus outillé de sermons protestants, http://sermo.unine.ch/SERMO/ 

Articles publiés dans des revues à comité de lecture

  • Le sermon comme source sur la langue orale : typologie, méthodologie, hypothèses », Studia Universitatis Babeş-Bolyai. Philologia, LXVIII, 2, 2018, p. 87-112
  • « Usages modernes de la rhétorique antique : la question des passions dans les arts de prêcher du second XVIIe siècle », Rhetorica, vol. XXXVI, 1, 2018, p. 39-57.
  • « Crise de lettres. La réception de Malherbe au tournant du XXe siècle », Les Dossiers du GRIHL [online], 2017-02, 2017, http://journals.openedition.org/dossiersgrihl/6774 ; DOI : 10.4000/dossiersgrihl.6774.
  • « La critique dramatique à l’épreuve de la polémique : l’abbé d’Aubignac et la querelle de Sophonisbe », Littératures classiques, 89, 2016, p. 43-54.
  • « La mort, la poésie ? La littérarisation de l’oraison funèbre au XVIIIe siècle », Papers on French Seventeenth Century Literature, vol. XLII, 82, 2015, p. 69-85.
  • « Le Sermon sur l’unité de l’Église (1682) de Bossuet et son interprétation », Revue d’Histoire de l’Église de France, 100, 2014, p. 319-332.
  • « Les Caractères de Bossuet : l’écriture moraliste dans les sermons de Carême », Poétique, 176, 2014, p. 281-296.
  • « Bossuet : Currente calamo. Viva voce. Entretien avec Gilles Philippe », Genesis, 39, 2014, p. 89-96.
  • « La réception scientifique de Bossuet à l’aube du XXe siècle : autour de la Revue Bossuet », Bossuet au XXe siècle. Revue Bossuet, 4, 2013, p. 25-39.
  • « Réflexions sur l’action des prédicateurs : l’exemple de Bossuet », XVIIe Siècle, 257, 2012, p. 719-734.
  • « Le prédicateur et ses doubles : actio oratoire et jeux scéniques dans le Traité de l’action de l’orateur de Michel Le Faucheur », Le Temps des beaux sermons, Cahiers du Gadges, 3, 2006, p. 117-138.
     

Articles ou chapitres parus dans des ouvrages collectifs

  • « Jacques Denis et l’historiographie des XVIIe et XVIIIe siècles à l’orée des années 1890 », in S. Zékian et D. Mahut, Les Âges classiques du XIXe siècle, Lyon, Éditions des archives contemporaines, « Actualité des classiques », 2018, p. 95-111
  • en coll. avec A. Brunn, J. Goeury, S. Guyot et A. Viala, « Scène(s). Écriture, paroles et action », in Écriture et Action. XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective, éd. A. Cantillon, L. Giavarini, D. Ribard et N. Schapira, Paris, Éditions de l’EHESS, 2016, p. 135-163.
  • en coll. avec C. Jouhaud, O. Rabinovitch, D. Ribard, M. Roussillon, N. Schapira et A. Viala, « Écrits de Versailles », in Écriture et Action. XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective, éd. A. Cantillon, L. Giavarini, D. Ribard et N. Schapira, Paris, Éditions de l’EHESS, 2016, p. 211-236.
  • « Vers une littérature sermonnaire : les recueils de sermons en France au XVIIe siècle », in Éloquence ecclésiastique de la Pré-Réforme aux Lumières, Ch. Jérémie et M. Vénuat (dir.), Paris, H. Champion, « Colloques, congrès et conférences – le classicisme », 2015, p. 319-332.
  • « La Querelle de la Sophonisbe (1663) : enjeux critiques », in La Médiatisation du littéraire dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles, F. Boulerie (dir.), Tübingen, Narr Verlag, « Biblio 17 », 2013, p. 87-99.
  • « Un bien dire à l’usage des bourgeoises : Les Nouvelles Observations sur la langue française (1668) de Marguerite Buffet », in Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime, Cl. La Charité et R. Roy (dir.), Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, « L’école du genre », 2012, p. 87-101.
  • « L’audace pour mot d’ordre : l’invention de l’intrigue et des caractères dans le Manlius de Marie-Catherine Desjardins », in Madame de Villedieu et le théâtre, N. Grande et E. Keller-Rahbé (dir.), Tübingen, Narr Verlag, 2009, p. 107-117.
  • « Un texte en mouvement à l’Âge classique. Les sermons de Bossuet », in Textes en performance, A. Barras et E. Eigenmann (dir.), Genève, Metis Presses, 2006, p. 49-60.

 


Corps enseignant