Événements scientifiques passés

Mercredi 6 mars 2024: Souleymane Bachir Diagne (Columbia university)

14h - Atelier à Colladon:

Oralité, transcription et traduction en Afrique


Ce séminaire constitue le deuxième volet d'une réflexion collective menée dans le cadre du projet FNS « La parole "indigène" entre littérature orale et culture lettrée » (2022-2026). Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi le premier volet de ce séminaire (« Littérature orale et culture lettrée. Perspectives historiques et théoriques », printemps 2023), pour y prendre part.

Programme complet.

18h - Conférence au Musée d'ethnographie de Genève (MEG):

Les objets "mutants" et la question de la restitution

Depuis quelques années, la question de la restitution des objets du patrimoine africain au continent où ils sont nés hante le débat public. Mais le sens et les modalités d’un tel retour n’ont rien de simple. Parler de « retour » suppose non seulement qu’on puisse à chaque fois identifier une origine, mais aussi que les régions dont ces objets proviennent n’ont pas changé, comme si le temps s’était arrêté et qu’il suffisait de « revenir en arrière ». Cela présuppose aussi que les objets eux-mêmes n’ont pas affecté les espaces où ils ont été exposés et vus. Contre cette conception fixiste, Souleymane Bachir Diagne propose la notion d’« objets mutants », qui incite à la fois à repenser les propriétés de ces œuvres et artefacts, et à réimaginer les musées qui les accueilleront, en Afrique et dans le monde.

Détails