Collaborateurs

Anciens collaborateurs

Céline Belina

Céline Belina est étudiante en Master d’Histoire transnationale dans la Faculté de Lettres à l’Université de Genève ainsi qu’au Executive Master in Art Market Studies dans la faculté de Philosophie à l’Université de Zürich. En janvier 2021, elle a rejoint le projet Visual Contagion en tant qu’auxiliaire de recherche et d’enseignement. Au cours de son cursus de Bachelor à l’Université de Genève, elle s’est familiarisée au Humanités Numériques grâce au cours d’introduction ainsi que plusieurs séminaires dont celui sur le Postdigital et sur la mondialisation culturelle au prisme du numérique. Dans ce cadre, elle a eu l’opportunité de renseigner le catalogue de la Biennale hispanoaméricaine de 1951 de Madrid, témoin d’un premier signe d’ouverture du régime franquiste à la « modernité ».

Anna Scius-Bertrand

Anna Scius-Bertrand coordonne pour le projet Visual contagions des ateliers de formation à la vision artificielle : traitement des outputs de visualcontagions/explore, manipulation d’images (via leurs manifestes .json, via leurs métadonnées, et via les images elles-mêmes), analyse et visualisation des images en circulation. Anna Scius-Bertrand est collaboratrice scientifique à l’HES-SO de Fribourg et doctorante l’EPHE-PSL à Paris, formée en vision artificielle. Elle donne également des cours sur le traitement d’images numériques dans le cadre du programme IMAGINE de l’UNIGE.

Barbara Topalov

Barbara Topalov a rejoint le projet "Contagions visuelles" tout en travaillant sur sa thèse de doctorat sous la direction de la Prof. Béatrice Joyeux-Prunel à l'Université de Genève. Elle étudiait la circulation globale des vocabulaires et des grammaires visuelles des affiches de mobilisation sociale de 1917 à 1989, et la relation entre les mondes de la production de ces affiches et les mondes de l'art. Elle est titulaire d'une maîtrise d'histoire de l'art de l'Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), où elle a travaillé à une typologie des catalogues d'exposition temporaire d'artistes vivants, en France, depuis son invention avec le livret de Salon (fin du XVIIIe siècle) jusqu'aux catalogues contemporains, appelés "beaux livres". Elle a également obtenu un master à l'Ecole du Louvre, parcours Documentation et Humanités numériques, pour lequel elle a rédigé un mémoire sur le projet "Artl@s".