Histoire contemporaine

Olga HIDALGO-WEBER

Photo
Mme Olga HIDALGO-WEBER

Chargée de cours

Bureau SO0109
+41 22 379 70 91
Courriel


heures de réception

Reçoit sur rdv par e-mail à la Rue Saint-Ours (1er étage)

Biographie

Docteure ès lettres de l’Université de Genève, Olga Hidalgo-Weber est chargée de cours en histoire contemporaine au département d’histoire de la faculté des Lettres et au Global Studies Institute. Soutenue en 2015, sa thèse s’intitule Dimensions transnationales des politiques sociales britanniques : le rôle de la Grande-Bretagne au sein de l’Organisation internationale du travail, 1919-1946. Ses travaux de recherche et d’enseignement portent sur l’histoire politique et sociale de la Grande-Bretagne au 19e et 20e siècle, le rôle des Britanniques au sein des organisations internationales de l’entre-deux-guerres, l’histoire de l’Europe et les questions de paix et guerres au 20e siècle. Elle a reçu pour sa thèse universitaire le Prix Robert Harvey 2016 de l’Université de Genève, et, le Prix Francis Blanchard 2015 de l’Association française pour l’Organisation internationale du travail.

Enseignements

Année 2020-2021
Année 2019-2020
Année 2018-2019
Année 2017-2018
Année 2016-2017

Publications

  • De la SdN à l’ONU : cent ans de multilatéralisme à Genève (1919-2019), Editions Suzanne Hurter, Genève, 2020 (co-direction avec Bernard Lescaze).
  • « La peur de l’invasion. Winston Churchill, la rhétorique de la victoire », La Revue du Ciné-club universitaire, La Peur (Festival Histoire et Cité), 2020, hors-série, pp. 8-13.
  • « L’OIT et la naissance du multilatéralisme à Genève en 1919 : une histoire britannique. », Revue Message de l’OIT, 2019, n°66-67, pp. 26-32.
  • « Femmes britanniques et pratiques internationales de justice sociale dans la première moitié du XX siècle », Le Mouvement Social, 2018/2, n° 263, pp. 77-92.
  • « Expertise britannique à l’OIT dans l’entre-deux-guerres : enjeux politiques et transferts de savoirs », Revue d’histoire de la protection sociale, 2017/1, n°10, pp.22-41.
  • La Grande-Bretagne et l’Organisation internationale du travail (1919-1946). Une nouvelle forme d’internationalisme, Louvain-la-Neuve, Academia - L’Harmattan, 2017.
  • « Expertise britannique à l’OIT dans l’entre-deux-guerres : enjeux politiques et transferts de savoirs », Revue d’histoire de la protection sociale, 2017, n°10, pp.22-41.
  • « Les Britanniques et l’Organisation internationale du travail : une relation faite de paradoxes (1919-1946) », Revue Suisse d’histoire, 2016, n°3, pp.341-362.
  • « Social and Political Networks and the Creation of the ILO: the Role of British Actors », in S. Kott et J. Droux (ed.), Globalizing social rights: The International Labour Organization and beyond, Palgrave MacMillan, 2013, pp.17-31.
  • « La Convention de Washington de 1919 sur la journée des huit heures : une illustration de la politique sociale internationale menée par les Britanniques à l’OIT (1919-1932) », Revue Traverse, 2013, n°2, pp.28-43.