Histoire contemporaine

Ludovic TOURNÈS

Photo
Prof. Ludovic TOURNÈS

Directeur du Département / PO

Bureau SO103
Courriel


heures de reception

Reçoit sur rdv par e-mail Rue Saint-Ours 5 (1er étage)

Biographie

Professeur ordinaire d’histoire internationale, Ludovic Tournès a fait ses études en France (école normale supérieure, 1989 ; agrégation d’histoire, 1991 ; doctorat d’histoire, 1997, habilitation à diriger des recherches, 2008) et été successivement maître de conférences à l’université de Rouen (2001-2009), détaché au Centre National de la Recherche Scientifique (2007-2008) puis professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense (2009-2012). Ses thématiques de recherches se situent à la croisée de l’histoire des relations internationales, l’histoire transnationale, l’histoire culturelle et l’histoire des sciences, mais aussi des disciplines voisines de l’histoire (sociologie, science politique, anthropologie). Après une thèse de doctorat portant sur la réception du jazz en France, il s’est intéressé à l’histoire de la politique internationale des grandes fondations philanthropiques américaines (Carnegie, Rockefeller, Ford), tout en poursuivant sa réflexion sur les circulations artistiques internationales à travers un travail sur l’industrie du disque et ses mutations depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours ainsi que sur les phénomènes d’américanistion au niveau mondial, objet de son dernier ouvrage : Américanisation. Une histoire mondiale XVIIIe-XXIe siècles (Fayard, 2020). Il a été deux fois lauréat du programme Fulbright (2001, New York University ; 2008, Columbia University) et a été Fellow du Princeton Institute of International and Regional Studies de l’université Princeton au cours de l’année 2018-2019. Il a publié 10 ouvrages (personnels et direction d’ouvrages collectifs) ainsi que de nombreux articles  (voir la liste détaillée des publications). Il est membre du comité de rédaction des revues Monde(s) et French cultural studies. Il coordonne actuellement, avec Thomas David (UNIL) et Davide Rodogno (IHEID) un projet de recherche financé par le Fonds National Suisse intitulé « Rockefeller Fellows as Heralds of Globalization : the Circulation of Elites, Knowledge and Practices of Modernization (1920s-1970s) » (voir la présentation dans l’onglet correspondant).  Son ouvrage « Les Etats-Unis et la Société des Nations. Le système international face à l’émergence d’une superpuissance (Peter Lang, 2015) est en cours de traduction (à paraître aux éditions Routledge en 2022).