Histoire médiévale

Noëlle-Laetitia PERRET

Photo
Mme Noëlle-Laetitia PERRET

Professeure assistante

Courriel


Heures de réception

Reçoit sur rdv par e-mail

Biographie

Noëlle-Laetitia Perret est Professeure assistante d’histoire médiévale à l’Université de Genève et Membre associée à l’École pratique des hautes études - Université PSL, Paris (laboratoire SAPRAT: Savoirs et Pratiques du Moyen Âge au XIXe siècle – EA 4116).

Après avoir obtenu une licence ès Lettres à l’Université de Fribourg (histoire contemporaine, histoire médiévale et philosophie médiévale), elle a soutenu son doctorat en histoire médiévale (2009) avec une thèse portant sur les réflexions pédagogiques de Gilles de Rome dans son De regimine principum (1279), leur réception, et plus largement sur les enjeux liés à l’éducation du prince et à l'art du bon gouvernement. Elle a passé plusieurs années à Rome, d’abord comme membre scientifique de l’Institut suisse de Rome (2007-2008), puis comme collaboratrice scientifique (2010-2013) pour la direction d’une recherche consacrée à l’histoire des relations diplomatiques scientifiques et culturelles (Suisse-Italie) à l’époque contemporaine. Elle a été par la suite boursière du FNS pour des séjours post-docs à Rutgers University (New Jersey, USA) et à l’EPHE à Paris (2013-2015).

Nommée Maître d’enseignement et de recherche (2016) puis Professeure assistante FNS (2021) à l’Université de Fribourg, elle a soutenu une thèse d’Habilitation à diriger des recherches à l’EPHE en novembre 2021. Elle a obtenu un subside FNS PRIMA (2019-2024) pour une recherche consacrée à la formalisation de la figure du légat-ambassadeur (XIIIe-XVIe s.). Noëlle-Laetitia Perret est co-fondatrice de l’Institut Arthur Piaget: https://www.iapiaget.ch

CV complet février 2024

Projets actuels :

  • FNS PRIMA (PR00P1_185789) : « Les « traités d’ambassadeurs » : expérience personnelle et construction d’un discours normatif (XIIIe-XVIe siècle) (2019-2024).
  • Coordination suisse du projet européen FONTES (Erasmus + KA220, Strategic partnership for higher education) (2021-2024) https://fontes.project.uj.edu.pl
  • Noëlle-Laetitia Perret invitée de l'émission "FORUM" sur la RTS, le 10 octobre 2022. Mieux exploiter les sources médiévales et modernes.

 Domaines de recherches

  • Histoire de la diplomatie au Moyen Âge et à la Renaissance : les écrits relatifs au légat-ambassadeur XIIe-XVIe siècle.
  • La tradition des miroirs des princes au Moyen Âge et à l'époque moderne.
  • L'oubli collectif au Moyen Âge.
  • Histoire des relations Église-État : les mouvements issus de la Réforme en Suisse romande.
  • Histoire des relations diplomatiques scientifiques et culturelles (Suisse-Italie) à l’époque contemporaine.

 

bibliographie selective

Monographies :

Perret, N.-L. (2024), Ermolao Barbaro (1454-1493). Le parcours d’un homme, humaniste et ambassadeur vénitien, Alphil-Presses universitaires suisses, 310 pp.

Perret, N.-L. (2014), L’Institut suisse de Rome (1945-2013). Entre culture, politique et diplomatie, Éditions Alphil-Presses universitaires suisses, Neuchâtel, 490 pp.

Perret, N.-L. (2011), Les traductions françaises du « De regimine principum » de Gilles de Rome. Parcours matériel, culturel et intellectuel d'un discours sur l'éducation (Education and Society in the Middle Ages and Renaissance, 39) Brill, Leiden-Boston, 465 pp.

Perret, N.-L. (2006), Minorité créative ou partenariat responsable ? La reconnaissance par l’État de l’Église évangélique réformée dans le Canton de Fribourg en 1854, St-Canisius, Fribourg, 2006, 126 pp.

Perret, N.-L. (2006), Croyant et citoyen dans un État moderne. La douloureuse négociation du statut des églises issues de la Réforme à Neuchâtel (1848-1943). Éditions Messeiller, Neuchâtel, 2006. 208 pp.

Direction d’ouvrages collectifs :

Perret, N.-L. et Péquignot, Stéphane (2022), A Critical Companion to the « Mirrors of Princes » Literature, Brill, Leiden, Boston.

Perret, N.-L. et Schmidt, Hans-Joachim (2023)L'oubli collectif au Moyen Âge. Un autre processus constitutif de la cohésion sociale - Memories Lost in the Middle Ages. Collective Forgetting as an Alternative Procedure of Social Cohesion (Memoria and Remembrance practices, 4), Brepols, Brepols, Turnhout.

Perret, N.-L. (en préparation), Bernard de Rosier, Ambaxiatorum Brevilogus (1436), avec la collaboration de Gavino Scala pour l’établissement du texte latin et d’André Schneider pour la traduction. Éditions, traduction française et analyse, c. 200 pp.

Choix d’articles :

Perret, N.-L. (2024)Culture and Diplomacy in Italy: the Venetian Experience of Ermolao Barbaro (1454-1492), in C. Brélaz, Th. Lau, H.-J. Schmidt and S. Weichlein (eds.), Patterns in the History of Polycentric Governance in European Cities. From Antiquity to the 21st Century, De Gruyter, Berlin, 2024.

Perret, N.-L. (2021), « L’historiographie au service de la propagande révolutionnaire. Louis-Sébastien Mercier et ses Portraits des rois de France (1783) », in Annuaire-Bulletin de la Société de l’histoire de France, année 2016, Au siège de la Société, Paris, 2021, pp. 157-183.

Perret, N.-L. (2018), « Le Speculum legatorum (v. 1278-1279) de Guillaume Durand. Expérience personnelle et réflexion théorique dans la construction d’un discoursnormatif », in Zeitschrift der Savigny-Stiftung für Rechtsgeschichte, 135. Band, Kanonistische Abteilung 104 (2018), pp. 410-423.

Perret, N.-L. (2018), « The role of pleasure in the acquisition of good virtues. Giles of Rome’s idea of education in his De regimine principum (c. 1279) »,in Pleasure in the Middle Ages, Naama, Cohen-Hanegbi and Piroska, Nagy (éds.), Brepols, Turnhout, 2018, pp. 203-224.

 

 

 


Enseignant.es