Histoire médiévale

Sarah OLIVIER

Photo
Mme Sarah OLIVIER

Assistante

Bureau SO006
022 379 79 65
Courriel


heures de réception

Reçoit sur rdv par e-mail à la Rue Saint-Ours 5 (rez)

BIOGRAPHIE

Assistante en histoire médiévale, Sarah Olivier a suivi des études d’histoire à l’Université de Genève et à l’Ecole Normale Supérieure de Paris. Elle a soutenu en 2015 un mémoire intitulé «La sainte et les rois. Analyse politique de la réécriture d’une Vie de sainte Clotilde carolingienne au XIVe siècle» (Prix Arditi d’Histoire 2015). Elle rédige sa thèse sous la direction du Professeur Franco Morenzoni qui s’intéresse à la composition, à la diffusion et aux procédés de réécritures  de la chronique carolingienne des Gesta Dagoberti. 

DOMAINES DE RECHERCHES

Ses recherches et ses enseignements s’inscrivent dans une perspective d’histoire culturelle et politique des représentations, et s'intéressent en à la royauté franque et sa mémoire, les réécritures, l’hagiographie, et l’histoire du texte. 

Enseignements

Année 2020-2021
Année 2019-2020
Année 2017-2018
Année 2016-2017

ARTICLES SOUMIS À LA PUBLICATION

  • « Clovis beyond Clovis: individuality, filiation and miraculous intervention in the Miracle de Clovis », European Medieval Drama, 2019 (à paraître)
  • « La sainte et l’histoire. La ms. BnF Lat. 917, libellus de sainte Clotilde au XIVe siècle: entre pratiques dévotionnelles et interpellations politiques », Les manuscrits hagiographiques du nord de la France et de la Belgique actuelle à la fin du Moyen Âge (XIV-XVIe s.): fabrication, fonctions et usages. Actes du colloque international tenu à Lille, Namur et Louvain, 30 novembre 2018/21-22 mars 2019 (à paraître).
  • « Image de pouvoir et pouvoir de l’image. Parallèles, filiation et légitimation dynastique dans deux enluminures commandées par Jeanne de Bourgogne (c. 1330-1340) in Catalina Girbea (sous la dir.), Langages du pouvoir au Moyen Âge : textes, témoignages, approches, Actes du colloque international organisé par le CEREFREA-Villa Noël, le Département de Français et le Centre Iconographè, Université de Bucarest, 15-16 décembre 2016, Paris, Classiques Garnier (en voie de parution).
  • « Kaamelott ou l’art de l’anachronisme », L’Histoire, 434, avril 2017, pp. 22-23 (vulg.)·      
  •  « Un Moyen Âge tout en décalage : Kaamelott, la littérature et l’histoire », in Thalia Brero, Sébastien Farré (sous la dir.), The Historians, saison 1, Genève, Georg, 2017, pp. 14-36.

COMMUNICATIONS RÉCENTES     

  • « La sainte et l’histoire. La ms. BnF Lat. 917, libellus de sainte Clotilde au XIVe siècle: entre pratiques dévotionnelles et interpellations politiques », Les manuscrits hagiographiques du nord de la France et de la Belgique actuelle à la fin du Moyen Âge (XIV-XVIe s.): fabrication, fonctions et usages. Colloque international tenu à Lille, Namur et Louvain, 30 novembre 2018/21-22 mars 2019 .
  • « Rewriting the End : The « alternative end » of King Dagobert’s life in the Gesta Dagoberti (mid 9th century) », The End?, Equinoxes 2019 conference, Brown University, 5-6 avril 2019.
  • « Repenser l’initiation : la réécriture de la conversion de Clovis dans la Légende de Joyenval (c. 1330) et ses enjeux politiques », Sixièmes journées d’études internationales organisée par l’Association des Jeunes Chercheurs Médiévistes de l’Université de Genève, Genève, 18-19 février 2016.
  • « Reine pour reine, roi pour roi. Parallèles, filiation et légitimation dynastique dans deux enluminures commandées par Jeanne de Bourgogne (c. 1330-1340) », Langages du pouvoir au Moyen Âge : textes, témoignages, approches, Colloque international organisé par le CEREFREA-Villa Noël, le Département de Français et le Centre Iconographè, Université de Bucarest, 15-16 décembre 2016.