Diplômée en histoire générale en septembre 2011 à la Faculté des Lettres, Olinda Testori a écrit son mémoire de maîtrise sur la pratique médico-légale dans la campagne genevoise à la fin du XVIIIe siècle. Assistante en histoire moderne à l'Université de Genève depuis février 2015, elle prépare une thèse de doctorat sur la problématique de l'accident dans la ville d'Ancien Régime, à partir des archives de la République de Genève, sous la direction de Michel Porret (UNIGE) et la co-direction de Pascal Bastien (UQAM). Ses recherches portent sur l'histoire de la justice et de la médecine au siècle des Lumières.

Pour plus d'informations: site de l'Unité d'Histoire moderne, UNIGE