Unité d'histoire suisse

Thèses


Thèses en cours


Ignace CUTTAT, sous la direction de Irène Herrmann.
Histoire culturelle et sociale de l'armée suisse.


Marie-Laure GRAF, sous la direction de Irène Herrmann.
Traitres ou héros ? Retour en terrain neutre : quelle place pour les Suisses engagés dans la Résistance française dans la société helvétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale?

L’historiographie concernant la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale est abondante. Hormis les différents rapports commandés par les autorités fédérales, nombre d’historiens se sont penchés sur la question, selon différentes approches et thématiques. Relations commerciales avec l’Allemagne, politique humanitaire, accueil des réfugiés représentent les aspects les mieux connus de la période. Néanmoins, un pan de cette histoire reste très peu traité par l’historiographie : les Suisses s’étant engagés dans la Résistance française.

Ce projet FNS a pour objectif de combler ce vide historiographique, au travers de deux recherches distinctes mais interconnectées. La première étude, essentiellement prosopographique, examine l’engagement de ces Résistants partis de Suisse en se penchant sur leurs origines socio-culturelles, leurs motivations de départ ainsi que leur parcours au sein des forces résistantes. Quant à la seconde, elle explore la question de leur retour, et s’interroge sur la manière dont cet engagement a été perçu en Suisse, tant par les pouvoirs publics que par la société civile, au sortir de la guerre et sur un plus long terme. En adoptant une double approche synchronique et diachronique, cette étude permettra aussi d’aborder la dimension mémorielle de l’engagement en décryptant les interactions entre l’évolution du regard porté sur cet engagement et la construction de la mémoire de la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale.

L’ambition de ce projet FNS est double. Premièrement, il s’agit d’apporter une contribution à l’historiographie de la Résistance française en étudiant le cas helvétique et en le mettant en perspective avec d’autres engagements étrangers dans une perspective transnationale. D’autre part, ce travail vise à compléter l’historiographie de la Suisse durant la Deuxième Guerre mondiale et sa dimension mémorielle, en questionnant les liens entre les relectures auxquelles ce conflit a donné lieu et l’évolution de la perception de l’engagement résistant.

Retour en terrain neutre : quelle place pour les Suisses engagés dans la Résistance française dans la société helvétique après la Seconde Guerre mondiale ?


Sandrine MAULINI, sous la direction de Irène Herrmann et Jacques Gasser (Unil).
De la stigmatisation à la victimisation. La lutte pour la réhabilitation des personnes soumises à des mesures de coercition à des fins d’assistance en Suisse, des années 1970 à nos jours.


Thèses soutenues


Cédric COTTER, sous la direction de Irène Herrmann, décembre 2016.
s'Aider pour survivre. Action humanitaire et neutralité suisse pendant la Première Guerre mondiale.


Francesca CHIESI, sous la direction de François Walter, novembre 2014.
Les Pedrazzini de Campo Vallemaggia: Parcours commerciaux et intersections familiales d'une élite alpine (XVIIIe siècle).


Nadine BOUCHERIN, sous la direction de Irène Herrmann, Université de Fribourg, mars 2012.
L'usage du discours médical et l'accès des femmes à la politique (1930-1970).


Chantal BERTHOUD-DIT-GALLON, sous la direction de François Walter, juin 2006.
Une école du second degré "élitaire" pour tous ou le péril de l'école moyenne. Une histoire du secondaire obligatoire à Genève (1927-1977).


Jonas ROEMER, sous la direction de François Walter, avril 2005.
Revolution und Tradition. Die Helvetische Revolution in der Schweizer Geschichte und Geschichtsschreibung.


Philip RIEDER, sous la direction de François Walter, janvier 2003.
Vivre et combattre la maladie: représentations et pratiques dans les régions de Genève, Lausanne et Neuchâtel au XVIIIe siècle.


Fabrizio MENA, sous la direction de François Walter, octobre 2002.
Editoria e stampa della Svizzera italiana, 1746-1848.


Joëlle DROUX, sous la direction de François Walter, janvier 2001.
L'attraction céleste. La construction de la profession d'infirmière en Suisse Romande (XIX-XXe siècles).


Irène HERRMANN, sous la direction de François Walter, janvier 1997.
Genève entre République et Canton. Evolution politique et identitaire de la Cité face à son incorporation dans Confédération (1814-1846).


Micheline LOUIS COURVOISIER, sous la direction de François Walter, juillet 1997.
Les protagonistes de la maladie et de la santé à l'hôpital général de Genève, 1750-1820.


Eric GOLAY, sous la direction de Louis Binz, mars 1996.
Quand le peuple devint roi: Mouvement populaire, politique et révolution à Genève de 1789 à 1794.


Blanca BAECHLER, sous la direction de Louis Binz, mars 1996.
Le Petit Conseil de Genève (1460-1540). Etude prosopographique d'une élite dirigeante dans une période de crise politique et religieuse.


Béatrice NICOLLIER DE WECK, sous la direction de Louis Binz, janvier 1995.
Hubert Languet (1518-1581) - de Melanchton à Guillaume d'Orange.


Barbara ROTH-LOCHNER, sous la direction de Louis Binz, décembre 1994


Jean-Paul PRONGUE, sous la direction de Louis Binz, juillet 1993.
La Prévote de Saint-Ursanne du XIIIe au XVe siècle. Aspects politiques et institutionnels.