Langue et littérature latines médiévales

Jean-Yves Tilliette

Photo
Prof. Jean-Yves TILLIETTE

Professeur honoraire

Courriel


Fiche bio-bibliographique

Jean-Yves TILLIETTE (1954)

Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1973 L).

Agrégé des lettres (concours 1976).

Chargé de cours de latin aux universités de Paris 8 (1976-1978), puis de Paris-XII (1978-1979).

 Ancien membre de l’École française de Rome (1980-1983 - section histoire médiévale).

2 juillet 1981 : thèse de doctorat en études latines : Rhétorique et poétique chez les poètes latins médiévaux. Recherches sur Baudri de Bourgueil, soutenue à l'Université de Paris-Sorbonne devant un jury composé de MM. les professeurs Jacques Fontaine (Université de Paris-Sorbonne, président), Yves Lefèvre (Université de Bordeaux-III, EPHE - IVe section), Alain Michel (Université de Paris - Sorbonne, directeur) et Jacques Monfrin (École nationale des Chartes). Mention Très Bien.

 « Pensionnaire normalien » à la Bibliothèque Nationale (1983-1984).

Attaché, puis chargé de recherches au C.N.R.S. (1984-1986 - laboratoire de rattachement : Institut de Recherche et d’Histoire des Textes, Paris).

Directeur des études médiévales à l’École française de Rome (1986-1990).

Professeur ordinaire de langue et littérature latines médiévales à la Faculté des lettres de l’Université de Genève depuis 1990, et (de 2001 à 2004) à l’Institut d’Études Européennes de l’Université de Genève.

 

Titres et distinctions

 Premier prix de version grecque au Concours général (1969)

Prix Lagrange 1999 de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres pour l'ouvrage Baudri de Bourgueil. Poèmes, tome 1 (voir  liste des publications).

Premier prix du concours de l’Alliance française de Genève « Écrivain d’un jour » du 20 mars 2004.

2003 : élection comme Correspondant de l’Institut de France (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres).

 Nommé chevalier (9 octobre 2012), puis officier (11 juillet 2018) de l’Ordre des Palmes académiques.

12 mai 2017 : élu membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

Juin 2019 : réception d’un volume de Mélanges (Fleur de clergie. Mélanges en l’honneur de Jean-Yves Tilliette. Édités par Olivier Collet, Yasmina Foehr-Janssens et Jean-Claude Mühlethaler avec la collaboration de Prunelle Deleville, Genève : Droz (coll. « rayon Histoire »), 1080 p.

 

Sociétés savantes

Membre de l’International Society for the History of Rhetoric (1985-2010); Membre de la Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino (depuis 1995) ; Membre suppléant (1996-2008), puis titulaire (depuis 2008) de l’Internationales Mittellateinerkomitee ; Membre du Collegium romanicum (depuis 1997) ;  de l’Association Suisse des Études anciennes (depuis 1998) ; Membre ordinaire de la Société académique de Genève (depuis 1997) ; Membre du Mediävistenverband depuis 2005 ; Membre associé de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public français ; Membre de la Fédération Internationale des Études Médiévales ; Membre de la Société conradienne française.

 

Séjours et enseignements à l’étranger

Juin 1994 : professeur invité à l’Università degli Studi de Florence (département de Filologia Mediolatina).

Janvier 1995 et janvier 1998 : responsabilité du cours de langue latine médiévale dans le cadre du Diplôme européen d’étude des sources écrites latines au Moyen Âge (Rome, Bibliothèque vaticane – Accademia belgica).

Juin-juillet 1998 : professeur invité à l’Université de Poitiers, dans le cadre du cours d’été du Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale.

 Semestre d’été 2004 : professeur invité à la Faculté des lettres de l’Université de Lausanne (unité d'histoire médiévale).

Novembre-décembre 2008 : professeur invité à la Faculté des lettres et philosophie de Louvain-la-Neuve.

Semestres de printemps et d'automne 2009 : professeur invité à l'Université de Lausanne (section de français médiéval).

Mai 2012 : professeur invité à l’Université Jagellone de Cracovie.

Semestre de printemps 2014 : professeur invité à l'Université de Lausanne (section de français médiéval).

Participation, depuis 1980, à environ quatre-vingt-dix-dix tables rondes, colloques ou congrès internationaux comme conférencier invité (en France, Italie, Suisse, Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne, Canada, Pologne, Russie, Danemark).

 

Responsabilités scientifiques diverses

Participation à des équipes de recherche

IRHT – J’ai été de 1984 à 1986 chargé de recherches au CNRS, attaché à la section latine de l’IRHT (Institut de Recherche et d’Histoire des Textes). Dans ce cadre, à côté de mes recherches personnelles, j’ai été chargé de collaborer à l’établissement du catalogue des manuscrits classiques latins de la Bibliothèque vaticane, dont j’ai rédigé de nombreuses notices.

URA 1011 – Durant les années où j’ai été directeur des Études médiévales à l’École française de Rome (1986-1990), j’ai été le responsable administratif de l’Unité de Recherches Associée « L’institution ecclésiale à la fin du Moyen Âge ».  Regroupant plusieurs axes de recherche, cette équipe a notamment mis au point l’édition sous forme électronique (ce qui était à l’époque une entreprise tout à fait novatrice) de certaines séries d’actes pontificaux, comme les Suppliques d’Urbain V.

Micrologus - De 1994 à 2005, j’ai appartenu, avec les prof. Agostino Paravicini Bagliani (histoire médiévale, Université de Lausanne) et Ruedi Imbach (philosophie médiévale, Université de Fribourg)  au comité de direction informel de l’équipe « Micrologus », qui organisait à intervalles réguliers dans les universités de Suisse romande colloques, ateliers et journées d’études rassemblant des spécialistes antiquisants, médiévistes et modernistes de diverses disciplines (histoire des sciences, philosophie, littérature et histoire de l’art), autour de thèmes transversaux (e.g. Vue et vision ; Les cinq sens ; L’animal ; Le cœur ; Le soleil et la lune…). Les résultats de ces recherches sont ponctuellement publiés dans la revue homonyme.

Projet ANR MYTHALEX : de décembre 2008 à juin 2013, j’ai participé, sous la responsabilité de la prof. Catherine Gaullier-Bougassas (Université de Lille 3), à un projet de recherche financé par l’Agence Nationale de la Recherche intitulé « La création d’un mythe d’Alexandre dans les littératures européennes (XIe-début du XVIe siècle) ». L’ambition de ce projet était d’effectuer la collecte et la synthèse de toutes les traces et témoignages imprimés dans la culture médiévale par le souvenir d’Alexandre le Grand. La prof. Gaullier-Bougassas et moi avons pour les étudier rassemblé  une équipe de dix-sept chercheurs originaires de sept pays européens couvrant treize domaines linguistiques différents. Ce projet a abouti à la parution d’un imposant ouvrage de synthèse, en quatre volumes et près de 3000 pages et à la création d’une collection, que je co-dirige, aux éditions Brepols

Réseau de recherche POLYMNIA : Les activités de ce réseau, coordonné par les professeurs Jacqueline Fabre-Serris (Lille 3), Françoise Graziani (Paris 8 – Corte) et Arnaud Zucker (Nice) et associant une quinzaine d’universités d’Europe occidentale, d’Amérique du Nord et du Brésil, visent à la publication avec traduction moderne des textes, souvent mal édités voire inédits, des mythographes grecs et latins, et à l’organisation régulière de colloques thématiques. Je collabore d’autre part activement au programme éditorial (Collection « Mythographes », Presse du Septentrion, Lille), et co-dirige la toute jeune revue en ligne qui en diffuse les parerga.

Projet  « Ovide moralisé » : depuis  l’automne 2013, une équipe associant des chercheurs des universités de Zürich, Lyon 2 et Genève, généreusement financée par les organismes de recherche français, suisse et allemand, a mis en chantier une nouvelle édition de ce monumental poème (72'000 vers) du début du XIVe siècle, texte représentatif de la réception médiévale de la culture classique, transmis par près de vingt manuscrits. A titre de « conseiller technique » de l’équipe, je m’occupe notamment de l’identification des sources latines de ce texte auquel j’ai consacré une demi-douzaine d’études (voir ci-dessous, Travaux et publications). 

Centres de recherche

De 2001 à 2005, j’ai co-dirigé, avec les prof. Ada Neschke, puis Jean-Michel Adam, de l’Université de Lausanne, le Centre d’études Nature, sciences et sociétés. Les racines antiques et médiévales de la modernité, alias « IRIS 4 », qui finançait plusieurs équipes de recherche appliquées à étudier, sous divers angles, les rapports entre sciences naturelles et sciences humaines à l’époque du moyen âge et de la première modernité.

En 2008, j’ai fondé, avec mes collègues Yasmina Foehr-Janssens (français médiéval), Michel Grandjean (théologie), Franco Morenzoni (histoire médiévale) et René Wetzel (allemand médiéval) le Centre d'Études Médiévales de l'Université de Genève, dont je suis le directeur depuis 2015. Il a pour mission d’organiser un cours public, des journées d’études et des conférences grand public, et d’aider dans la mesure de ses modestes moyens les jeunes chercheurs. En liaison avec la Conférence Universitaire de Suisse Occidentale (CUSO) et avec ses homologues des autres universités suisses, il soutient des programmes doctoraux. Enfin, il s’efforce de diffuser l’information la plus complète sur les manifestations organisées en Suisse et dans les pays voisins dans le domaine des études médiévales.

Responsabilités éditoriales

Secrétaire de la rédaction des Mélanges de l'École française de Rome. Moyen âge - Temps modernes de 1986 à 1990.

Lancement de la collection Sources et Documents d’Histoire du Moyen Âge (S.H.D.M.A.) aux éditions de l’École française de Rome.

Membre du "Consiglio direttivo" du Repertorium fontium historiae Medii Aevi ("Nouveau Potthast") de 1986 à 1994.

Membre du comité scientifique des revues Filologia mediolatina (Florence) depuis 1993 ; Revue critique de philologie romane (Zurich) depuis 1998 ; Archivum Latinitatis Medii Aevi (Paris) depuis 2001 ; Troianalexandrina (Saint-Jacques de Compostelle) également depuis 2001 ; Polymnia (revue en ligne) depuis 2014 ; Mittellateinisches Jahrbuch depuis 2015; du curatorium de la revue Vox romanica (Bâle - Tübingen) de 2002 à 2018.

Membre du Comité de rédaction du Novum Glossarium Mediae Latinitatis (« Nouveau Du Cange ») depuis 2000.

Membre du comité de lecture de la collection « Recherches et rencontres » (publications de la Faculté des lettres de Genève, aux éditions Droz) depuis 1994, et présidence de ce comité depuis 2012 ; de l’ « Advisory Board » de la collection Dumbarton Oaks Medieval Library depuis 2009 ; de l’ « Advisory Board » de la collection mediEVI (SISMEL – Edizioni del Galluzzo, Florence) depuis 2013 ; du Comité scientifique de la collection Mythographes (Presses Universitaires du Septentrion) depuis 2015 ; du Conseil scientifique de la série TE.TRA. (Mediaeval Latin Texts and Their Transmission -  SISMEL – Edizioni del Galluzzo, Florence) depuis 2017.

« Socio » de la Fondazione Lorenzo Valla (Milan), éditrice de la Collana di Scittori greci e latini (depuis 2016).

Membre de la Commission de l’Histoire littéraire de la France (à partir de 2018).

Co-directeur de la collection Alexander redivivus aux éditions Brepols.

 

Organisation de colloques

Dès 1982, et sous la responsabilité des prof. Georges Vallet, alors directeur de l’École française de Rome, et Jacques Monfrin, j’ai organisé à Rome le colloque Lectures médiévales de Virgile, qui réunissait la plupart des meilleurs spécialistes de l’histoire des textes latins (L. Holtz, B. Munk Olsen, P. Dronke) et vernaculaires (G. Billanovitch, J. Monfrin, A. Roncaglia) au moyen âge.

Dans le cadre de mes fonctions comme directeur des études médiévales  à l’École française de Rome (1986-1990), j’ai organisé dix colloques et tables rondes internationaux sur des sujets divers (de l’archéologie du territoire à l’administration de la papauté avignonnaise), dont, dans mon domaine de spécialité, « Le vocabulaire des écoles et de l’enseignement au moyen âge » (oct. 1989). On notera aussi plusieurs contributions à l’Action Thématique Programmée du CNRS « Genèse de l’État moderne », et surtout le colloque « Les fonctions des saints dans le monde occidental (IIIe-XIIIe s.) » (oct. 1988 – parmi les participants, G. Duby, J. Le Goff, C. Leonardi, A. Mandouze, A. Vauchez,…).

Depuis mon arrivée à Genève, j’ai organisé seize colloques, journées d’études ou tables rondes, pour la plupart de dimension internationale, les plus importants étant les colloques « Autour de Guillaume d’Auvergne » (17-19 mai 2001 – en collaboration avec mon collègue F. Morenzoni) ; « Rêver au Moyen âge. Le songe dans les littératures médiévales » (26-28 mai 2005) ;  « Formes, usages et visées des pratiques mythographiques de l’Antiquité à la Renaissance »(2-3 décembre 2011) ; « Ovid’s Metamorphosis »(3-4 novembre 2017, en préparation) ; ainsi que le XIIe Congrès de la Société Internationale de Littérature Courtoise, qui a réuni près de 200 participants autour du thème « Mythes à la cour, mythes pour la cour » (Universités de Genève et Lausanne - 29 juillet – 4 août 2007 – en collaboration avec les prof. Y. Foehr-Janssens et J.-Cl. Mühlethaler) ; et, en collaboration étroite avec Mme le prof. Pascale Bourgain, de l’École nationale des chartes, le VIIe Congrès International de Latin Médiéval sur « Le sens du temps », qui s’est déroulé, pour la première fois en terre francophone, dans les locaux de l’École normale supérieure de Lyon du 3 au 6 septembre 2014 où il a réuni quelque 140 participants.

 

Enfin, j’ai contribué à la préparation du 16e colloque de la Villa Kérylos, « La Grèce antique sous le regard du Moyen âge occidental », organisé par le Secrétaire perpétuel de l’AIBL Jean Leclant et le prof. Michel Zink (octobre 2004).

 

Fouilles archéologiques

Lors de ma direction d’études à l’École française de Rome, j’ai eu la responsabilité, surtout administrative (négociations avec les surintendances archéologiques, recherche de financements), de dix chantiers de fouilles en archéologie médiévale, situés pour la plupart en Italie centrale et méridionale, ainsi qu’en Yougoslavie (Caricin Grad) et en Tunisie (Tabarka). Au cours de la période concernée, cette activité a pris un vigoureux essor, en particulier sous la forme de l’ « archéologie extensive » ou « archéologie du territoire » (fouilles de Vaccarizza dans les Pouilles ou de Carapelle Calvisio dans les Abruzzes, …).

 

Conseils et comités scientifiques

Membre du Comité du Fonds Charles-Bally de la Société académique de Genève (depuis 2001) ; du Conseil scientifique de la MSH de Besançon (depuis 2006) ; du Conseil de l’Association Genevoise pour l’Étude des Manuscrits Anciens (AGEMA) (de 2006 à 2016) ; Vice-président du Fonds Paul-Zumthor (depuis 2008) ; Membre du Conseil scientifique du programme doctoral CUSO en Études médiévales (depuis 2012) ; du Conseil scientifique de la MSH de Lorraine (depuis 2016) ;  Président du Conseil scientifique du Groupement d’Intérêt Scientifique SOURCEM (2011-2015).

Membre depuis 2007 du Conseil de la Fondation Zeno Karl Schindler (Zeno Karl Schindler-Stiftung).

Membre du Conseil d’administration de la Società Internazionale per lo Studio del Medioevo Latino (depuis 2010)  (SISMEL, Florence).

Membre du Conseil scientifique de l’École française de Rome (depuis 2017).

Membre du Comité scientifique des colloques Harmonie et disharmonie au Moyen Âge  (organisé par l’association des Jeunes Chercheurs Médiévistes de l’Université de Genève, mai 2012), La persuasion cistercienne. Le Dialogue des miracles de Césaire de Heisterbach et sa réception (EHESS – GAHOM, juin 2013),  Rencontres du vers et de la prose : conscience théorique et mise en page (Paris 3 – Sorbonne nouvelle, décembre 2013), Alexandre le Grand à la lumière des manuscrits et des premiers imprimés (Lille 3, juin 2014), Initiations et dévoilements (organisé par l’association des Jeunes Chercheurs Médiévistes de l’Université de Genève, février 2016), Philosophie et fiction de Macrobe à la Renaissance (Rennes 2, avril 2017).

 

Expertises

Pour le compte du Fonds National de la Recherche suisse, j’ai expertisé depuis 1994 huit dossiers de demande de subside (financement de projets de recherche ou aides à la publication), et un pour son homologue luxembourgeois. Par ailleurs, en ma qualité de délégué de la Faculté des lettres à la Commission de recherche de la Faculté des lettres entre 1999 et 2011, j’ai eu à évaluer, et à rapporter, environ 150 dossiers de jeunes chercheurs candidats à une bourse de mobilité.

Au cours de la dernière décennie, j’ai été appelé à expertiser, sous la forme de rapports circonstanciés, quatre projets de recherche soumis à l’Agence nationale de la Recherche française.

 J’ai d’autre part participé, en 2010 et en 2012, à deux missions de l’Agence d’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES), chargées d’expertiser respectivement l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes et le Centre d’Études du Moyen Âge de l’Université de Paris III.

J’ai enfin procédé à deux expertises pour le compte de l’Union Académique Internationale.

Plusieurs évaluations m’ont été demandées en vue de l’attribution de bourses au LABEX HASTEC et à l’Institut d’Études Avancées de Paris.

J’ai eu à évaluer ente 1996 et 2018 six candidatures – deux « junior », quatre « senior » (donc, exigeant un rapport très circonstancié)  - à l’Institut Universitaire de France, et, en 2015, une candidature à un poste de maître de conférences en latin à l’EHESS.

J’ai participé en qualité d’expert aux comités de sélection d’un maître de conférences en français médiéval à l’Université de Grenoble (printemps 2015) ; d’un professeur de latin médiéval à l’Université (‘statale’) de Milan (printemps 2015); d’un professeur de latin à l’Université de Lyon 2 (printemps 2016) ; d’un professeur de latin médiéval à l’Université de Freiburg-im-Brisgau (printemps 2016) ; d’un professeur de français médiéval à l’Université de Paris IV – Paris Sorbonne (printemps 2017) ; d’un professeur de latin à l’Université de Strasbourg (printemps 2018) ; d’un poste de maître de conférences en latin médiéval à l’École normale supérieure de Lyon (en qualité de président – printemps 2019).

J’ai également établi des rapports sur la promotion de deux professeurs « with tenure » à l’Université de Montréal, et d’une autre pour l’université du Kentucky.

J’ai également participé au jury de recrutement de deux ingénieurs de recherche au CNRS.

Au printemps 2014, j’ai présenté devant la commission compétente de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres un rapport sur un mémoire présenté par un membre de l’École française de Rome (CRAI, novembre-décembre 2014, p. 1573).

Et, bien entendu, j’ai siégé dans de très nombreuses commissions de nomination à la Faculté des lettres de l’Université de Genève (une fois à la Faculté de médecine, pour un poste de professeur associé en histoire de la médecine ancienne), dont sept pour la repourvue de postes de professeurs ordinaires (en qualité de rapporteur pour les chaires de philologie romane, d’histoire médiévale et de latin classique).

Jurys de thèse

 Depuis 1993, j’ai siégé dans cinquante-neuf jurys de thèses (dont quatre HDR), dans les universités de Genève, Lausanne, Paris Sorbonne, Paris 3 – Sorbonne nouvelle, Paris Ouest - Nanterre, Dijon, Lyon 2, Montpellier, Orléans, Rennes 2, l’École Pratique des Hautes Études, l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, l’Università degli Studi de Florence, l’Université catholique de Louvain-la-Neuve, la Scuola Normale Superiore de Pise, l’Università della Svizzera Italiana de Lugano, l’Université de Tel-Aviv.

Valorisation de la recherche

Je me suis beaucoup investi, lors de ma direction d’études à l’École française de Rome, dans la réalisation d’une base de données iconographique des miniatures de manuscrits de la Bibliothèque Vaticane : il s’agissait de rassembler, outre des compétences scientifiques, des financements importants et des collaborations industrielles efficaces. Si le support technologique choisi, le vidéodisque, seul capable alors de supporter des images de grande qualité, a fini par être démodé par l’accroissement des capacités de stockage du CD-ROM, plus maniable, l’entreprise, qui a depuis lors suscité quantité d’imitations, n’en reste pas moins la première du genre. 

Responsabilités pédagogiques et administratives à la Faculté des lettres de Genève

Activités d’enseignement

Au niveau de la formation de base, mon service hebdomadaire à l’Université de Genève compte six heures hebdomadaires, réparties de façon à peu près équivalente entre premier et deuxième cycle, avec un accent tout particulier en premier cycle sur la lecture commentée des textes (32 auteurs ou œuvres différents étudiés depuis ma prise de fonction), et en deuxième cycle sur l’initiation à la codicologie et sur des études thématiques en littérature comparée conduites en collaboration avec mes collègues professeurs de littératures française et allemande médiévales.

Depuis 1994, et sa création par mes soins et ceux du prof. Robert Delort, j’assure la direction du programme interdisciplinaire de licence en "Histoire et civilisation du moyen âge" (devenu en 2010 maîtrise universitaire en Études médiévales), qui associe des enseignements dans les domaines des littératures médiévales, de l’histoire, de la philosophie et de l’histoire de l’art du moyen âge.

Depuis 1993, 23 mémoires de licence, puis de maîtrise, ont été préparés sous ma direction. L’un d’entre eux, couronné par un prix prestigieux, a été publié sous forme de monographie.

Au niveau de la formation approfondie, j’ai contribué entre 1994 et 2009 à la mise en œuvre de six programmes de « Troisième cycle romand », soit l’organisation de trois ou quatre journées d’études par année académique pour doctorants, associant sur un thème donné des enseignants de plusieurs universités de Suisse romande. Mes partenaires les plus réguliers dans ce cadre ont été les prof. Ruedi Imbach (philosophie médiévale, Université de Fribourg), Jean-Claude Mühlethaler (littérature française médiévale, Université de Lausanne), Agostino Paravicini Bagliani (histoire médiévale, Université de Lausanne)

1994-2002 : création et direction, à la Faculté des lettres de Genève du programme de Diplôme d´Études Supérieures (DES) "Renaissances médiévales", à forte dimension interdisciplinaire, destiné aux étudiants de première année de 3e cycle. Ce programme a été remplacé en 2009 par un Certificat Interdisciplinaire de spécialisation en Études médiévales, dont je suis également l’un des co-responsables.

Depuis 2012 : Membre du Conseil scientifique de l’École doctorale de la CUSO (Conférence Universitaire de Suisse Occidentale) en études médiévales depuis 2012. Participation active à ce programme sous forme notamment de deux ateliers annuels de latin médiéval.

Quatorze thèses de doctorat ont été inscrites depuis 1992 sous ma direction : huit ont été soutenues et, pour six d’entre elles, publiées ou en instance de publication. Deux sont en bonne voie d’achèvement.

Enfin, dans le domaine de la formation continue, même si ma discipline, le latin médiéval, n’est pas de celles qui occupent une large place dans l’enseignement obligatoire, j’ai participé, au bénéfice de professeurs du secondaire suisses et français (académie de Grenoble), à trois ateliers de formation en 1998, 2008 et 2012, sous forme de conférences et de travaux pratiques.

Activités administratives

1993-1996, puis 1998-2005 : direction du département de langues et littératures françaises et latines médiévales de la Faculté des lettres de Genève.

1994-2000 : délégué de la Faculté des lettres au Catalogue des publications et de la recherche.

semestre d'été 1998 : vice-doyen par intérim, chargé de la recherche et des doctorats.

1999-2011 : délégué de la Faculté des lettres à la Commission de recherche de l’Université (voir ci-dessus)

2000-2001 : président et rapporteur de la Commission sur l’enseignement des langues anciennes à la Faculté des lettres.

2005-2009, puis 2011- 2015 : vice-doyen, responsable des études.

2016-    : délégué de la Faculté des lettres à l’intégrité et aux questions d’éthique scientifique.

semestre d’automne 2018-2019 : directeur de département par intérim.

Jurys de prix

Membre du jury de prix de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres: prix La Grange depuis 2004, plus occasionnellement, prix du Budget, prix Honoré Chavée et prix Bordin.

Prix Arditti des lettres (Genève) entre 2011 et 2015.

Prix Latsis depuis 2011.

Prix Claudio Leonardi de la Fondation Zeno Karl Schindler depuis 2012.

 

TRAVAUX ET PUBLICATIONS

1. Travaux universitaires

Rhétorique et poétique chez les poètes latins médiévaux : recherches sur Baudri de Bourgueil, thèse de doctorat de 3e cycle soutenue le 1er juillet 1981 à l'Université de Paris-Sorbonne, VI + 721 p. en 2 vol. dactyl.

[Travail inédit en l'état, mais repris pour l'essentiel, et largement augmenté, dans les ouvrages 1 et 3, et les articles 5, 10 et 24, ci-dessous].

Culture latine et public lettré à Florence autour de 1400. Autour de Niccolò Bonaiuti, Mémoire de l'École française de Rome, 1983, 224 p. dactyl.

[Inédit. Voir rapport de J. Monfrin dans les CRAIBL, 1984].

Des mots à la Parole. Une lecture de la Poetria nova de Geoffroy de Vinsauf, mémoire inédit présenté le 22 janvier 2000, avec un dossier de publications, devant l'Université de Paris-Sorbonne, en vue d'obtenir l'habilitation à diriger des recherches, 188 p. dactyl.

[Publié, sous forme revue et augmentée : ouvrage n° 2].

 

2. Ouvrages

2.1. Monographies

1. Baudri de Bourgueil. Poèmes, tome 1. Texte établi, traduit et commenté par J.-Y. T., Paris : Les Belles Lettres (coll. ALMA), 1998, LVIII + 380 p. Deuxième édition revue et corrigée, 2012.

2. Des mots à la Parole. Une lecture de la Poetria nova de Geoffroy de Vinsauf, Genève : Droz (coll. Recherches et Rencontres, 16), 2000, 200 p.

3. Baudri de Bourgueil. Poèmes, tome 2. Texte établi, traduit et commenté par J.-Y. T., Paris : Les Belles Lettres (coll. ALMA), 2002, X + 550 p. Deuxième édition revue et augmentée, 2012.

(en préparation) Gautier de Châtillon, l’Alexandréide. Édition, traduction et commentaire, à paraître dans la collection « Témoins de notre histoire » (Brepols).

(en préparation) Troiae ab oris. La réception de la « matière de Troie » dans la littérature latine des XIe et XIIe siècles, à paraître à la Librairie Droz.

(en préparation) Per speculum in aenigmate. Symbolisme et analogie dans la littérature médiévale, recueil d’articles et de textes inédits à paraître dans la collection « Micrologus’ Library » (SISMEL – Edizioni del Galluzzo).

2.2. Participation à des ouvrages collectifs

1. (avec François Dolbeau et Jeanine Fohlen, sous la direction d'Élisabeth Pellegrin) Les manuscrits classiques de la Bibliothèque vaticane, tome III.1 : Fonds Vatican latin, 224-2900, Paris : Éditions du CNRS, 1991.

2. (collectif, sous la direction de Francine Mora) L’Iliade, épopée latine du XIIe siècle sur la guerre de Troie. Traduction et notes (cf. ci-dessous, articles, n° 58).

3. (en collaboration, sous la direction d’Elisabeth Pellegrin (†) et d’Anne-Véronique Gilles- Raynal) Les manuscrits classiques  latins de la Bibliothèque vaticane. Tome III. 2 : Fonds Vatican latin, 2901-14740, Éditions du CNRS – Bibliothèque Vaticane, 2010.

4. (collectif, sous la direction de Catherine Gaullier-Bougassas) La fascination pour Alexandre le Grand dans les littératures européennes (Xe – XVIe siècle). Réinventions d’un mythe, Turnhout : Brepols (coll. « Alexander redivivus », 5), 2014, 4 vol. (cf. ci-dessous, articles, n° 104 à 109).

(en préparation) (avec. C. Giraud, C. Grellard, F. Lachaud, E. Marguin-Hamon et Y. Sassier) Jean de Salisbury, Policraticus. Traduction française et commentaire (coll. « Lettres gothiques »).

(en préparation, à l’horizon 2021) (avec F. Santi et I. Caiazzo) Teodorico di Chartres, Heptateuchon. Bernardo Silvestre, Cosmographia. Alano di Lilla, De planctu Naturae et Anticlaudianus. Traduction italienne, introduction et commentaire, à paraître en deux volumes dans la série « Scrittori greci e latini » de la Fondazione Valla.

2.3. Direction et édition d’ouvrages collectifs

1. (éd.) Lectures médiévales de Virgile. Actes du colloque organisé par l'École française de Rome (25-28 octobre 1982), Rome : École Française (coll. EFR 80), 1985.

 2. (éd., avec Yasmina Foehr-Janssens) « De vrai humain entendement ». Hommage à Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Genève : Droz (coll. Recherches et rencontres, 21), 2005.

3. (éd., avec Franco Morenzoni) Autour de Guillaume d’Auvergne (+1249), Turnhout, Brepols (Bibliothèque d’histoire et de culture du moyen âge, 2), 2005.

4. (éd., avec Alain Corbellari) Le rêve médiéval. Études littéraires réunies par A. C. et J.-Y. T. Genève : Droz (Recherches et Rencontres 25), 2007.

5. (éd., avec Alain Corbellari, Yasmina Foehr-Janssens, Jean-Claude Mühlethaler et Barbara Wahlen) Mythes à la cour, mythes pour la cour (Courtly Mythologies). Actes du XIIe Congrès de la Société Internationale de Littérature Courtoise, 29 juillet – 4 août 2007 ; Genève : Droz (Publications romanes et françaises 248), 2010.

6. (éd., avec C. Gaullier-Bougassas et M. Bridges) Trajectoires européennes du Secretum secretorum du Pseudo-Aristote (XIIIe-XVIe siècle), Turnhout : Brepols (coll. « Alexander redivivus », 6), 2015.

7. (dir., avec A.Zucker, J. Fabre-Serris et G. Besson) Lire les mythes. Formes, usages et visées des pratiques mythographiques de l’Antiquité à la Renaissance, Villeneuve d’Ascq : Presses du sptentrion (coll. « Mythographes »), 2016.

(en préparation) (avec P. Bourgain) Les sens du temps / Meaning of time. Actes du VIIe Congrès Internationale de latin médiéval (Lyon, septembre 2014), à paraître en 2017 à la Librairie Droz.

(en préparation) (avec G. Bolens, C. Carnaille, Y. Foehr-Janssens et G. Roux), Les Gestes de l’art. Actes des 4èmes  rencontres internationales Paul Zumthor, à paraître aux éditions des Classiques Garnier.

3. Articles et contributions à des ouvrages collectifs[1]

1. (en collaboration) « Les Vies latines de sainte Pélagie. Inventaire des textes publiés et inédits », Recherches augustiniennes 12 (1977), p. 3-29.

2. (en collaboration) « Les Vies latines de sainte Pélagie, II. Compléments à l'inventaire et classement par l'informatique des manuscrits du texte B », Recherches augustiniennes 15 (1980), p. 263-304.

3. (avec Pierre Petitmengin) « Bibliographie du latin médiéval », Bulletin de l'Association Guillaume Budé 40 (1981), p. 407-416.

4. « Culture classique et humanisme monastique : les poèmes de Baudri de Bourgueil », dans La littérature angevine médiévale. Actes du colloque du samedi 22 mars 1980, Maulévrier, 1981, p. 77-88.

5. « La chambre de la comtesse Adèle : savoir scientifique et technique littéraire dans le c. CXCVI de Baudri de Bourgueil », Romania 102 (1981), p. 145-171.

6. (avec Carlos Lévy, Pierre Petitmengin et Jean-Pierre Rothschild) «La réfection latine B », dans Pélagie la pénitente. Métamorphoses d'une légende. Tome I : Les textes et leur histoire, Paris : Études augustiniennes, 1981, p. 219-249.

7. « Un cas d'archaïsme littéraire au début du Quattrocento : l'œuvre poétique de Niccolò di Michele Bonaiuti », Mélanges de l'École française de Rome. Moyen âge - Temps modernes 94 (1982), p. 337-391.

8. « Une lettre inédite sur le mépris du monde et la componction du cœur adressée par Baudri de Bourgueil à Pierre de Jumièges », Revue des Études augustiniennes 28 (1982), p. 257-279.

9. « La nozione di 'auctoritas' e problemi a essa relativi : antichi e moderni nel secolo XII », dans Ezio Pellizer et Nevio Zorzetti, La paura dei padri nella società antica e medievale, Roma - Bari : Laterza, 1983, p. 141-154.

10. « Note sur le manuscrit des poèmes de Baudri de Bourgueil (Vat. Reg. lat. 1351) », Scriptorium 37 (1983), p. 241-245.

11. (avec François Dobeau) « Vie métrique de sainte Pélagie attribuable à Gevehardus de Grafschaft », dans Pélagie la pénitente... Tome II : La survie dans les littératures européennes, Paris : Études augustiniennes, 1984, p. 129-144.

12. « La conversion de Pélagie : de la légende à l'exemplum », ibid., p. 381-387.

13. « Introduction » dans Lectures médiévales de Virgile... (supra, 2.3.1), p. 1-8.

14. « Insula me genuit. L'influence de l'Énéide sur l'épopée latine du XIIe siècle », ibid., p. 121-142.

15. « Saint Augustin entre Moïse et Jean-Jacques ? L'aveu dans les Confessions », dans L'aveu. Antiquité et moyen âge. Actes de la table ronde (Rome, 28-30 mars 1984), Rome : École française (coll. EFR 88), 1986, p. 147-168.

16. (avec Patrick Gautier-Dalché) « Un nouveau document sur la tradition du poème de Baudri de Bourgueil à la comtesse Adèle », Bibliothèque de l'École des Chartes 144 (1986), p. 243-257.

17. « Un art du patchwork : la poésie métrique latine (XIe-XIIe siècles) », Littérales 4 (1988), p. 59-73.

18. « Les modèles de sainteté du IXe au XIe siècle d'après le témoignage des récits hagiographiques en vers métriques », dans Santi e demoni nell'alto medioevo. Settimane di studio del Centro Italiano di Studi sull'Alto Medioevo, XXXVI, Spolète, 1989, p. 381-409.

19. « Le Xe siècle dans l'histoire de la littérature », dans Dominique Iogna-Prat et Jean-Charles Picard (éd.) Religion et culture autour de l'an mil. Royaume capétien et Lotharingie, Paris : Picard, 1990, p. 93-98 [partiellement repris sous le titre « Des pouvoirs magiques du langage à l'exploration rationnelle du monde » dans Robert Delort (dir.) La France de l'an mil, Paris : Seuil (coll. "Points-Histoire" 130), 1990, p. 230-243].

20. « La poésie métrique latine. Ateliers et genres », dans Religion et culture autour de l'an mil..., p. 103-109.

21. « Métrique carolingienne et métrique auxerroise. Quelques réflexions sur la Vita sancti Germani d'Heiric d'Auxerre », dans L'école carolingienne d'Auxerre de Murethach a Remi (830-908), Paris : Beauchesne, 1991, p. 313-328.

22. « Introduction » au colloque Les fonctions des saints dans le monde occidental (IIIe-XIIIe siècle), Rome : École française (coll. EFR 149), 1991, p. 1-11.

23. « Le vocabulaire des écoles monastiques d'après les prescriptions des consuetudines (XIe-XIIe siècles) », dans Olga Weijers (éd.) Vocabulaire des écoles et des méthodes d'enseignement au moyen âge, Turnhout : Brepols (coll. CIVICIMA 5), 1992,  p. 60-72.

24*. « Hermès amoureux ou les métamorphoses de la Chimère. Réflexions sur les carmina 200 et 201 de Baudri de Bourgueil », Mélanges de l'École française de Rome. Moyen âge 104 (1992), p. 121-161.

25. « La philologie médiolatine en France au XXe siècle », dans La filologia medievale e umanistica greca e latina nel secolo XX, Rome, 1993, p. 505-528.

26. « La Descriptio Helenae dans la poésie latine du XIIe siècle », Bien dire et bien aprandre 11 (1993), p. 419-432.

27. « La triple mort de Roland. L’épisode de Roncevaux dans l’épopée latine du Moyen Âge », dans Mélanges de philologie et de littérature offerts à Michel Burger, Genève : Droz, 1994, p. 273-288.

28*. « Savants et poètes du moyen âge face à Ovide : les débuts de l’aetas ovidiana (v. 1050 – v. 1200) », dans M. Picone – M. Zimmermann (hrsgb.) Ovidius redivivus. Von Ovid zu Dante, Stuttgart : M & P, 1994, p. 63-104.

29*. « Tamquam lapides vivi… Sur les ‘élégies romaines’ d’Hildebert de Lavardin », dans “ Alla Signorina ”. Mélanges offerts à Noëlle de La Blanchardière, Rome : École Française, 1995, p. 359-380.

30. « Le sens et la composition du florilège de Zurich (Zentral-bibliothek, ms. C 58 /275). Hypothèses et propositions », dans Peter Stotz (hrsgb.) Non recedet memoria eius. Beiträge zur lateinischen Philologie des Mittelalters im Gedenken an Jakob Werner (1861-1944), Berne / Berlin / New York / Paris : P. Lang, 1995, p. 147-167.

31. « Qu’est-ce que la littérature (latine médiévale) ? », Cahiers de la Faculté des lettres [de Genève], 1996, p. 31-34.

32. « Note critique sur la réception de Virgile au moyen âge : Francine Mora-Lebrun, L’Énéide médiévale et la chanson de geste, Paris 1994, et L’ “ Énéide ” médiévale et la naissance du roman », Paris 1994, Romania 114 (1996), p. 265-275.

33*. « Invention du récit : la `Brutiade’ de Geoffroy de Monmouth », Cahiers de civilisation médiévale 39 (1996), p. 217-233.

 34*. « Sémantique du nom de personne dans le haut moyen âge (VIe-XIIe siècle) », dans Patrice Beck (éd.) Genèse médiévale de l’anthroponymie moderne, t. IV : Discours sur le nom : normes, usages, imaginaire (VIe-XVIe siècles), Tours : Publications de l’Université, 1997, p. 3-22.

35. « L’Écriture et sa métaphore. Remarques sur l’Ovide moralisé », dans Luciano Rossi et al. (éd.) Ensi firent li ancessor. Mélanges de philologie médiévale offerts à Marc-René Jung, Alessandria : Edizioni dell’Orso, 1997, t.2, p. 543-558.

36*. « Le retour du grand Pan. Remarques sur une adaptation en vers des `Mitologiae’ de Fulgence à la fin du XIe siècle (Baudri de Bourgueil, c.154) », Studi Medievali 38 (1996 [paru 1997]), p. 65-93.

37. « Les leçons de l’Histoire : un document inédit sur le conclave mouvementé de 1378 », dans Elisabeth Mornet et Franco Morenzoni (éd.) Milieux naturels, espaces sociaux. Études offertes à Robert Delort, Paris : Publications de la Sorbonne, 1997, p. 635-651.

 38*. « Autobiographie en vers ? Lyriques et élégiaques du XIIe siècle », dans L’autobiografia nel Medioevo. Atti del XXXIV Convegno storico internazionale. Todi, 12-15 ottobre 1997, Spolète : CISIAM, 1998, p. 131-154.

39*. « Amor est passio quedam innata ex visione procedens. Amour et vision dans le Tractatus amoris d’André le Chapelain », Micrologus 6 (1998), p. 187-200.

40. « L’exemplum rhétorique : questions de définition », dans J. Berlioz et M.-A. Polo de Beaulieu (éd .) Les exempla médiévaux : nouvelles perspectives, Paris : Champion, 1998, p. 43-65.

41. « La place d’Ovide dans la bibliothèque idéale de Conrad d’Hirsau (Dialogus super auctores, l. 1325-1361) », dans Donatella Nebbiaï-Dalla Guardia et Jean-François Genest (ed.) Du copiste au collectionneur. Mélanges d’histoire des textes et des bibliothèques en l’honneur d’André Vernet, Turnhout : Brepols (Bibliologia 18), 1998, p. 137-151.

42.  « Jean de Salisbury et Cicéron. Réflexions sur l’Entheticus maior, vv. 1215-1246 », Helmantica 50 (1999) [= Mélanges Alain Michel], p. 697-710. 

43. « Lexique de l’évangélisme et systèmes de valeurs au XIIe siècle », dans Évangile et évangélisme (XIIe-XIIIe siècle) (Cahiers de Fanjeaux 34), Toulouse : Privat, 1999, p. 121-140.

44*. « L’Alexandréide de Gautier de Châtillon : Enéide médiévale ou `Virgile travesti` ? », dans L. Harf-Lancner, C. Kappler et  F. Suard (éd.) Alexandre le Grand dans les littératures occidentales et proche-orientales, Littérales Hors Série, 1999, p. 275-288.

45*. « Troiae ab oris. Aspects de la révolution poétique de la seconde moitié du XIe siècle », Latomus 58 (1999), p. 405-431.

46. « Poesia e storia di fronte alla critica letteraria medievale : l’insegnamento degli Accessus ad auctores », dans Storiografia e poesia nella cultura  medioevale, Rome : Istituto Storico Italiano per il Medio Evo, 1999, p. 151-164.

47*. « La peau du loup, l’apocalypse. Remarques sur le sens et la construction de l’Ysengrimus », Médiévales 38 (2000), p. 163-176.

48. « Tentations burlesques et héroï-comiques de l’épopée latine médiévale », dans Gisèle  Mathieu-Castellani (éd.) Plaisir de l’épopée, Vincennes : PUV, 2000, p. 55-68.

49. « Pour une approche littéraire des textes latins du moyen âge », Mittellateinisches Jahrbuch 36 (2001), p. 325-335.

50*. « Tamen horrore decorum. La statuaire antique au miroir de la littérature latine des XIe et XIIe siècles », dans La littérature et les arts figurés de l’Antiquité à nos jours. Actes du XIVe Congrès international de l’Association Guillaume Budé, Paris : Les Belles Lettres, 2001, p. 489-500.

51. « La place de la Vie de Louis le Gros par Suger dans l’histoire de la biographie royale », dans Dorothea Walz (éd.) Scripturus vitam. Lateinische Biographie von der Antike bis in die Gegenwart. Festgabe für Walter Berschin zum 65. Geburtstag, Heidelberg : Mattes Verlag, 2002, p. 979-987.

52.  « Le retour d’Orphée. Réflexions sur la place de Godefroid de Reims dans l’histoire littéraire du XIe siècle », dans Michael Herren, Christopher J. McDonough et Ross G. Arthur (éd.) Latin Culture in the eleventh Century. Proceedings of the Third  International Conference on Medieval Latin Studies, Turnhout : Brepols (Publications of the Journal of Medieval Latin, 5), 2002, t. 2, p. 449-463.

53. « Le symbolisme des cinq sens dans la littérature morale et spirituelle des XIe et XIIe siècles », Micrologus 10 (2002), p. 15-32.

54. « La musique des mots. Douceur et plaisir dans la poésie latine du moyen âge », dans Alain Michel (éd.) Rhétorique et poétique au moyen âge, Turnhout : Brepols (Rencontres Médiévales Européennes, 2), 2002, p. 121-136.

55. (avec Jacqueline Cerquiglini-Toulet et Jean-Claude Mühlethaler) « Poétiques en transition. L’Instructif de seconde rhétorique : balises pour un chantier », Études de Lettres, 2002 / 4, p. 9-22.

56. « Un art de lire », introduction à "Ce est li fruit selonc la lettre". Mélanges offerts à Charles Méla, Paris : Champion, 2002, p. 7-21.

57*. « Une biographie inédite de Cicéron composée au début du XIVe siècle », Comptes rendus de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, juillet-octobre 2003, p. 1049-1077.   

58. « Éclipse de la Fortune dans le haut moyen âge ? », dans Yasmina Foehr-Janssens et Emmanuelle Métry (éd.) La Fortune. Thèmes, représentations, discours, Genève : Droz (coll. Recherches et rencontres, 19), 2003, p. 93-104.

59. « Introduction » à Francine Mora-Lebrun et J.-Y. T. (dir.) L’Iliade, épopée du XIIe siècle sur la guerre de Troie,  Turnhout : Brepols ( coll. “ Miroir du moyen âge ”), 2003, p. 5-45.

60*. « Les décadents, les symbolistes et le moyen âge latin », dans Laura Kendrick, Francine Mora et Martine Reid (éd.) Le moyen âge au miroir du XIXe siècle, Paris : L’Harmattan, 2003, p. 269-287.

61.  (en collaboration) « Va, mon livre. Quelques jalons pour une histoire de la destination », Nouvelle Revue du XVIe siècle 21 (2003), p. 121-151 [p. 123-125].

62. « Le poète lucifère. Le vocabulaire de la lumière dans la Poetria nova de Geoffroy de Vinsauf », PRIS-MA 19 (2003), p. 137-145.

63*. « Hymnes et séquences hagiographiques : formes et fonctions de la réécriture lyrique des vies de saints », Hagiographica 10 (2003), p. 161-181.

64*. « Couchers de soleil et clairs de lune dans la poésie latine du moyen âge », Micrologus 12 (2004), p. 323-341.

65*. « La vie culturelle dans l’Ouest de la France au temps de Baudri de Bourgueil », dans Jacques Dalarun (éd.) Robert d’Arbrissel et la vie religieuse dans l’Ouest de la France. Actes du colloque international de Fontevraud (13- 16 décembre 2001), Turnhout : Brepols (coll. Disciplina Monastica, 1), 2004, p. 71-86.

66*. « La création littéraire du XIIe siècle vis-à-vis de la tradition : fidélités et ruptures », dans Hans Joachim Schmidt (éd.) Tradition, Innovation, Invention. Fortschrittsverweigerung und Fortschrittsbewusstsein im Mittelalter, Berlin – New York : De Gruyter (Spicilegium Friburgense, 18), 2005, p. 425-439.

66*. « Oraison et art oratoire : les sources et le propos de la Rhetorica divina », dans Franco Morenzoni et J.-Y. T. (éd.) Autour de Guillaume d’Auvergne (+ 1249), Turnhout : Brepols, 2005, p. 203-215.

67*. « L’art poétique de Philippe le Chancelier. Sur quelques vers du lai lyrique O Maria virginei », dans Manuel C. Diaz y Diaz et José Maria Diaz de Bustamante (éd.) Poesia latina medieval (siglos V-XV). Actas del IV Congreso del « Internationales Mittellateinerkomitee ». Santiago de Compostela, 12-15 de septiembre de 2002), Florence : Edizioni del Galluzzo, 2005, p. 761-775.

68*. « Nigra sum sed formosa. Le verset 1, 4 du Cantique des cantiques dans l’hagiographie des saintes pénitentes»,  Micrologus 13 (2005), p. 251-265 [réimpr. dans Black Skin in the Middle Ages – La peau noire au Moyen âge, Florence : SISMEL – Edizioni del Galluzzo, 2014, p. 81-96].

69*. « Rhétorique de l'encyclopédie : le cas du De naturis rerum d'Alexandre Neckam (vers 1200) », dans Pierre Nobel (éd.) La transmission des savoirs au Moyen Âge et à la Renaissance. Vol. 1 :  du XIIe au XVe siècle, Besançon : Presses Universitaires de Franche-Comté, 2005, p. 289-302.

71. « Graecia mendax », dans Jean Leclant et Michel Zink (éd.) La Grèce antique sous le regard du Moyen Âge occidental. Cahiers de la Villa Kérylos » 16 (2005), p. 11-22.

72. (avec Francine Mora) « Leçons d’infidélité : le rapport aux lettres antiques et la création de nouveaux modèles», dans Michel Zink et Frank Lestringant (éd.) Histoire de la France littéraire, t. 1 : Naissances, renaissances. Moyen Âge – XVIe siècle, Paris : PUF, 2006, p. 691-714.

73*. « Le latin de la poésie médiévale», Filologia mediolatina 13 (2006), p. 67-90.

74. « Mage ou artisan ? La place de l’inspiration dans les théories latines de la création poétique», dans  C. Kappler et R. Grozellier (éd.) L’inspiration. Le souffle créateur dans les arts, littératures et mystiques du Moyen Age européen et proche-oriental, Paris : L’Harmattan (coll. KUBABA, Actes VIII), 2006, p. 109-121.

75*. « Hisperica famina. Paroles d’Extrême-Occident. Les ancêtres latins du Finnegans Wake de James Joyce», Conférence 23 (automne 2006), p. 439-458.

76. « Introduction » à E. Hicks et Th. Moreau (éd. et trad.), Abélard et Héloïse. Correspondance, Paris : Le Livre de poche (« Lettres gothiques » 4572), 2007, p. 9-38.

77*. « Aperçus de l’Eden. Le paysage dans la littérature latine du Moyen Âge », Conférence 24 (printemps 2007), p. 75-100.

78. « Ovide métamorphosé : l’Ovide moralisé, les Tales from Ovid de Ted Hughes », Poétique 151 (septembre 2007), p. 311-324.

 79. « Figures orléanaises de la poésie et de la poétique au XIIe siècle : Matthieu de Vendôme, Arnoul de Saint-Euverte, Hugues Primat », dans XVème Congrès de l’Association Guillaume Budé. La Poétique. Théorie et pratique, Paris : Les Belles Lettres, 2007, p. 703-718.

80. (avec Alain Corbellari), « Introduction » à Le rêve médiéval. Études littéraires réunies par A.C. et J.-Y.T., Genève : Droz (Recherches et rencontres, 25), p. 7-9.

81*. « Belles-lettres et mauvais rêves. De quelques cauchemars monastiques des Xe et XIe siècles » dans Le rêve médiéval…, p. 11-36.

 82*. « Vers et prose dans la théorie littéraire médiolatine », Littérales 41 (2007), p. 27-41.

83*. « La poétique de Gautier de Châtillon », dans Peter Stotz (éd.) Dichten als Stoff-Vermittlung : Formen, Ziele, Wirkungen, Beiträge zur Praxis der Versifikation lateinischer Texte im Mittelalter, Zurich : Chronos, 2008, p. 265-278..

84*. « Histoire d’une conversion : de Dame Philosophie à la philosophie. Introduction à Boèce, La Consolation de Philosophie », éd. C. Moreschini, trad. E. Vanpeteghem ; Paris : Le Livre de poche (« Lettres gothiques » 4577), 2008, p. 9-42.

85*. «  Guérir les corps, guérir les âmes. Note sur l’Ovide moralisé 15, 3314-5768 », dans Claudio Leonardi et Francesco Santi (ed.)  Natura, scienze e società medievali. Studi in onore di Agostino Paravicini Bagliani, Florence : SISMEL – Edizioni del Galluzzo (Micrologus’Library 28), 2008, p. 345-365.

86. « Le Cantique des cantiques relu par l’Ovide moralisé : interprétations allégoriques du conte de Pyrame et Thisbé », dans Rossana E. Guglielmetti (éd.) Il Cantico dei cantici nel Medioevo. Atti del Convegno Internazionale dell’Università degli Studi di Milano e della S.I.S.M.E.L. (Gargnano sul Garda, 22-24  maggio 2006), Florence : SISMEL – Edizioni del Galluzzo, 2008, p. 553-564.

87. « Ovide et son ‘moralisateur’ au miroir de Pythagore. Figure(s) de l’auteur dans l’Ovide moralisé », dans Laurence Harf-Lancner, Laurence Mathey-Maille et Michelle Szkilnik (éd.) Ovide métamorphosé. Les lecteurs médiévaux d’Ovide, Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2009, p. 199-222.

88*. « Anonymat et pseudonymie dans la littérature latine médiévale », Critica del testo 12 (2009), p. 279-296.

89*. « ‘Trop parler nuit’. Du bon usage du silence dans quelques contes du XIIe siècle en latin », Micrologus 18 (2010), p. 75-89.

90*. « Iubilatio », dans Ph. Heuzé  et C. Veyrard-Cosme (éd.) La Grâce de Thalie, ou la beauté du rire, Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2010, p. 93-104.

91. « Du stilus gravis au stilus humilis ? La qualité littéraire des deux Vitae de Robert d’Arbrissel », dans : P. Bourgain et D. Poirel (éd.) Robert d’Arbrissel entre philologie et histoire. Actes de la journée d’études du 20 juin 2007 (http://elec.enc.sorbonne.fr/arbrissel).

92*. « Ovide lu par un ‘antiquaire’ médiéval : le commentaire aux Fastes d’Arnoul d’Orléans », dans Anne Faems – Virginie Minet-Mahy – Colette Van Coolput-Storms, Les translations d’Ovide au Moyen Âge. Actes de la journée d’études internationales à la Bibliothèque Royale de Belgique le 4 décembre 2008, Louvain-la-Neuve 2011 (Textes, Études, Congrès 26), p. 4-15.

93*. « Adapter, transposer, exposer: Aspects de la réception de la poésie ovidienne dans la littérature française autour de 1300 », dans H. Bellon-Méguelle, O. Collet, Y. Foehr-Janssens et L. Jaquiéry (ed.) La Moisson des lettres. L’invention littéraire autour de 1300, Turnhout : Brepols, 2011, p. 165-179.

94. « Verse Style », dans Ralph Hexter et David Townsend (ed.)  The Oxford Handbook of Medieval Latin Literature, Oxford : Oxford UP, 2012, p. 239-264.

95*. « La Littérature de la France médiévale face aux littératures de langue vernaculaire »,  dans Romain Vignest, La France et les lettres. Actes du colloque organisé par l’Association des professeurs de lettres au lycée Henri IV à Paris les 18 et 19 novembre 2011, Paris : Classiques Garnier, 2012, p, 31-44.

96*. « Color : petite histoire d’une notion rhétorique », dans Frédéric Elsig, Térence Le Deschault de Monredon, Pierre - Alain Mariaux, Brigitte Roux et Laurence Terrier (éd.) L’image en questions. Pour Jean Wirth, Genève – Paris : Droz, 2013, p. 278-284.

97*. « La Garcinéide : de la satire anti-curiale à une poétique du nonsense », dans Johannes Bartuschat et Carmen Cardelle de Hartmann (éd.) Formes et fonctions de la parodie dans les littératures médiévales, Florence : SISMEL – Edizioni del Galluzzo, 2013, p. 3-18.

98*. « L’autorité a un nez de cire : L’élection d’un évêque selon Jean de Salisbury (Policraticus 7, 19 », dans Edoardo D’Angelo et Jan Ziolkowski (éd.) Auctor et auctoritas in latinis medii aevi litteris. Author and Authorship in Medieval Latin Literature. Proceedings of the VIth Congress of the International Medieval Latin Committee (Benevento-Naples, November 9-13, 2010), Florence : SISMEL – Edizioni del Galluzzo, 2014, p. 1121-1133.

99. « Opus oratorium. L’écriture de l’histoire et l’exigence littéraire dans le moyen âge latin », dans Ludmilla Evdokimova et Victoria Smirnova (éd.) L’œuvre littéraire du Moyen Âge aux yeux du philologue et de l’historien, Paris : Classiques Garnier, 2014, p. 167-178.

100*. « ‘Comme si de rien n’était’ Le ressort comique de l’Aulularia et du Geta de Vital de Blois », Filologia mediolatina XXI (2014), p. 167-181.

101*. « Rhétorique et sincérité : la lettre d’amour dans le moyen âge latin », dans Jacques Jouanna, Laurent Pernot et Michel Zink (éd.) Charmer, convaincre : La rhétorique dans l’histoire. Cahiers de la Villa Kérylos 25 (2014), p. 129-148.

102*. « Technopaegnia. Les jeux poétiques de la lettre et du sens », dans Francesco Mosetti Casaretto et Roberta Ciocca (éd.) Mirabilia. Effetti speciali nelle letterature medievali, Alessandria : Edizioni dell’Orso (« Ricerche Intermedievali »), p. 161-179.

103*. « Liber librorum », introduction à Éric Méchoulan (éd.) Érudition et fiction. Actes de la 3ème Rencontre internationale Paul-Zumthor, Paris : Classiques Garnier, 2014, p. 17-27.

104. « Panorama des littératures européennes sur Alexandre (Xe-XVIe siècle). La littérature latine. La postérité des Historiae de Quinte-Curce : l’Alexandreis de Gautier de Châtillon. Alexandre dans les histoires universelles. Alexandre dans la littérature didactique et morale », dans La fascination pour Alexandre le Grand dans les littératures européennes (Xe – XVIe siècle). Réinventions d’un mythe, éd. C. Gaullier-Bougassas, Turnhout : Brepols (coll. « Alexander redivivus », 5), 2014, t. 1, p. 27 et 37-43.

105. « La traduction et l’adaptation aux sources de la création sur Alexandre dans les littératures européennes : l’Alexandreis de Gautier de Châtillon », dans La fascination pour Alexandre le Grand…, t. 1, p. 179-197.

106. « La royauté d’Alexandre dans la littérature médio-latine : Une royauté essentiellement guerrière, sa gloire et ses limites, selon Gautier de Châtillon », dans La fascination pour Alexandre le Grand…, t. 2, p. 721-746.

107. « Rex illiteratus : Alexandre et le savoir, selon Gautier de Châtillon », dans La fascination pour Alexandre le Grand…, t. 3, p. 1325-1329.

108. (en collaboration) « Alexandre et la formation d’un espace littéraire européen », dans La fascination pour Alexandre le Grand…, t. 3, p. 1713-1813.

109. « Gautier de Châtillon, Alexandreis (vers 1180) », dans La fascination pour Alexandre le Grand…, t. 4 : Répertoire du corpus européen », p. 13-22.

110*. « Sexe, magie et rhétorique au milieu du XIe siècle : la Rhetorimachia d’Anselme de Besate », dans Rhétorique, poétique et stylistique (Moyen Âge -  Renaissance), éd.  Anne Bouscharain et Danièle James-Raoul, Bordeaux : Presses Universitaires (coll. « Eidôlon » 112), 2014, p. 251-264.

111*. « La poésie hagiographique des Xe et XIe siècles comme support d’un savoir scientifique », dans Dominique Boutet et Joëlle Ducos (éd.) Savoirs et fiction au moyen âge et à la Renaissance, Paris : PUPS, 2015, p. 27-42.

112. (avec Catherine Gaullier-Bougassas et Margaret Bridges) « Cheminements culturels et métamorphoses d’un texte aussi célèbre qu’énigmatique », dans C. Gaullier-Bougassas - M. Bridges- J.-Y. T. (éd.) Trajectoires européennes du Secretum secretorum du Pseudo-Aristote (XIIIe-XVIe siècle), Turnhout : Brepols (coll. « Alexander redivivus », 6), 2015, p. 5-26.

113*. « L’Alexandréide de Gautier de Châtillon dans son contexte : les manuscrits et leur(s) usage(s) », dans C. Gaullier-Bougassas (éd.) Alexandre le Grand à la lumière des manuscrits et des premiers imprimés en Europe (XIIe-XVIe siècle), Turnhout : Brepols (coll. « Alexander redivivus », 7), 2015, p. 135-152.

114*. « Alexandre le Grand, modèle et précurseur des croisés ? », dans Philippe Contamine – Jacques Jouanna – Michel Zink (éd.) La Grèce et la guerre. Cahiers de la Villa Kérylos 26 (2015), p. 153-169.

115*. « Pourquoi Bellérophon ? Le sens et la composition du livre 4 de l’Ovide moralisé », dans S. Albert – M. Demaules – E. Doudet – S. Lefèvre – C- Lucken – A. Sultan. Sens, Rhétorique et Musique. Études réunies en hommage à Jacqueline Cerquiglini-Toulet, Paris : Champion, 2015, p. 149-166.

116. (avec Gisèle Besson, Françoise Graziani, Jacqueline Fabre-Serris et Arnaud Zucker) « Introduction » à Lire les mythes. Formes, usages et visées des pratiques mythographiques de l’antiquité à la Renaissance (éd. A.Z., J. F.-S., J.-Y. T. et G. B.), Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 2016, p. 7-23.

117. « Un dictionnaire alphabétique de la mythologie au XIIIe siècle : le Fabularius de Conrad de Mure », dans Lire les mythes…, p. 225-236.

118*. « Pensers nouveaux et vers antiques : l’image du souverain dans l’épopée carolingienne », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, 2016 / 1, p. 92-111.

119*. « Y a-t-il une esthétique littéraire victorine ? », dans Valérie Fasseur et Jean-René Valette (éd.) Les écoles de pensée du XIIe siècle et la littérature romane (oc et oïl), Turnhout : Brepols, 2016, p. 123-137.

120*. « Exotisme ou merveilleux ? La réception médiévale de la Lettre d’Alexandre à Aristote », dans Véronique Schiltz et Michel Zink (éd.) La Grèce dans les profondeurs de l’Asie. Cahiers de la Villa Kérylos 27 (2016), p. 387-405.

121*. « Poésie latine et tradition courtoise (… ou pas). Note sur la chanson d’amour O 17 (Declinante frigore) de Gautier de Châtillon », dans Cédric Giraud et Dominique Poirel (éd.) La Rigueur et la passion. Mélanges offerts à Pascale Bourgain, Turnhout : Brepols, 2016, p. 329-346.

122*. « Pour Michel Burger. In memoriam », Cahiers Ferdinand de Saussure 69 (2016), p. 271-274.

123*. « Une collection de commentaires aux classiques latins, le manuscrit de Berne, Bürgerbibliothek 411 : textes et contextes », Interfaces. A Journal of Medieval European Literatures 3 (2016), p. 162-178.

124. « Les fous d’amour au moyen âge, de Tristan au Roland furieux », Po&sie 159 (1er semestre 2017), p. 134-142.

125*. « Un programme de lectures poétiques au XIIIe siècle : Évrard l’Allemand, Laborintus, vv. 599-686 », Filologia Mediolatina 24 (2017), p. 49-69.

126*. « Poétique de la poésie : le latin médiéval et la critique littéraire », dans Paolo Chiesa, Anna Maria Fagnoni et Rossana E. Guglielmetti (ed.) Ingenio facilis. Per Giovanni Orlandi (1938-2007),  Firenze : SISMEL – Edizioni del Galluzzo, 2017, p. 203-229.

127*. « Coluccio Salutati à la croisée des chemins. Structures, sources, méthodes et intentions du De laboribus Herculis », Polymnia 3 (2017), p. 148-185 [https://polymnia-revue.univ-lille3.fr/pdf/2017/Polymnia-3-2017-6-Tilliette.pdf].

128. « Modèles et contre-modèles de la poésie lyrique de Philippe le Chancelier : Adam de Saint-Victor et Gautier de Châtillon », dans Gilbert Dahan – Anne-Zoé Rillon-Marne (éd.) Philippe le Chancelier prédicateur, thàologien et poète parisien au début du XIIIe siècle,Turnhout : Brepols, 2017, p. 209-227.

129*. « Le Laborintus d’Évrard l’Allemand, ou la roman familial d’un grammairien mélancolique », dans G.C. Alessio – D. Losappio Le poetriae del medioevo latino. Modelli, fortuna, commenti, Venezia: Edizioni Ca’Foscari, 2018, p. 225-256.

130. « La réception de la poésie épique médiolatine : ses heurs et ses malheurs», Mittellateinisches Jahrbuch 53 / 2 (2018), p. 187-204.

131. « Les cinq sens, le moyen âge et nous. A propos de quelques ouvrages récents », Romania 136 (2018), p. 196-206.

132. « De la prose au vers : l’Ovide moralisé traducteur de Hugues de Fouilloy », dans Marylène Possamaï-Perez (éd.) Ovidius explanatus. Traduire et commenter les Métamorphoses au Moyen Âge, Paris : Les Classiques Garnier, 2018, p. 67-97.

133. « Jean de Salisbury poète », dans Christophe Grellard – Frédérique Lachaud (éd.) Jean de Salisbury, Nouvelles lectures, Nouveaux enjeux, Florence : SISMEL – Edizioni del Galluzzo (coll. mediEVI), 2018, p. 71-92.

134. « La postérité médiévale du genre philososphico-littéraire du Banquet : quelques hypothèses », dans Bruno Laurioux – Agostino Paravicini Bagliani – Eva Pibiri (ed.) Le Banquet. Manger, boire et parler ensemble (XIIe-XVIIe siècles), Firenze : SISMEL – Edizioni del Galluzzo (Micrologus Library 91), 2018, p.3-22.

135. « Quelques avatars médiévaux de la légende d’Orphée », dans Françoise Graziani et Arnaud Zucker (ed.) Mythographie de l’étranger, Paris : Les Classiques Garnier, 2018, p. 345-366.

136. « Face au matin du monde : les hommes du Moyen Âge devant la Création », dans Séance solennelle de rentrée des Cinq Académies. Mardi 23 octobre 2018, Paris : Palais de l’Institut, 2018, p. 43-49.

137. « Premessa : Miroirs de parchemin ? Introduction au colloque », dans P. Stoppacci (ed.) Collezioni d’autore nel Medioevo. Problematiche intellettuali, letterarie e ecdotiche, Florence : SISMEL – Edizioni del Galluzzo (coll. mediEVI), 2018, p. VII-XII.

138. « Latin mystique », dans Marie-Christine Gomez-Géraud - Jean-René Valette (dir.) Le discours mystique entre Moyen âge et première modernité. Tome I : La question du langage, Paris : Champion (coll. Mystica), 2019, p. 35-65.

139. « Figurer l’invisible : calligrammes médiévaux », Comptes rendus de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Novembre-décembre 2017 (paru 2019), p. 1493-1504.

140. « La revanche d’Abélard ? Note sur le ‘conte à rire’ De clericis et rustico », dans Sébastien Douchet – Marie-Pascale Halary – Sylvie Lefèvre – Patrick Moran - Jean-René Valette (éd.) De la pensée de l’Histoire au jeu littéraire. Études médiévales en l’honneur de Dominique Boutet, Paris : Champion, 2019, p. 650-667.

141. « Existe-t-il une poésie courtoise en latin ? », Medioevo Romanzo 43 (2019), p. 36-56.

à paraître

142. « Paul Zumthor et l’histoire littéraire », à paraître dans Jean-René Valette (ed.) Poétiques de Paul Zumthor, Paris : Les Classiques Garnier, p. 63-73.

143. « L’hymnographie des saints, d’Augustin d’Hippone à Thomas d’Aquin », à paraître dans Profane et sacré dans la littérature latine du moyen âge et de la Renaissance. Actes du 1er Congrès international de la SEMEN-L, Paris : Les Classiques Garnier[14 p. dactyl].

144. (avec Armelle Le Huërou) « Baldericus Burgulianus », à paraître dans TE.TRA. 6. La trasmssione dei testi latini del Medioevo. Mediaeval Latin Texts and their Transmission,ed. L. Castaldi (Firenze, Edizioni del Galluzzo) [36 p. dactyl.].

145. « Medieval Latin Literature from the Perspective of the Vernacular Literatures », à paraître dans Wim Verbaal et Jan Papy (ed.) Latinitas Perennis III: The Properties of Latin Literature, Leiden : Brill[22 p. dactyl.].

146. « Les mains de l’orateur », introduction à J.-Y. Tilliette et al. (ed.) Les Gestes de l’art. Actes des 4èmes rencontres internationales Paul Zumthor, Paris : Les Classiques Garnier [4 p. dactyl.].

147. « Littérature latine », à paraître dans Dominique Boutet (dir.) Guide de l’étudiant médiéviste, Paris : Champion [20 p. dactyl.].

148. « Alcibiade et les autres : les grands hommes de la Grèce antique selon le De casibus de Boccace », à paraître dans les actes du colloque Figures de la Grèce ancienne en France et en Italie aux XIVe et XVe siècles, Turnhout : Brepols. [10 p. dactyl.].

149. « ‘Né trop tard dans un monde trop vieux’. La liste comme support de la remémoration nostalgique : une étude de cas », à paraître dans Pierre Chastang – Laurent Feller (dir.) Politique de la liste au Moyen Âge, Paris : Publications de la Sorbonne [24 p. dactyl.].

150. « Pierre Courcelle lecteur de Boèce : mérites et limites d’une méthode », à paraître dans la Revue des Études augustiniennes [16 p. dactyl.]

151. « Conclusions » du Colloque La cultura dei Vittorini e la letteratura medievale (Pisa, Scuola normale superiore, 25-27 janvier 2019).

En préparation :

1. « Mon enfant, ma sœur… La lyrique amoureuse en latin vers l’an mil », à paraître dans Po&sie.

2. « L’acrostiche, arme politique ? Technique littéraire et dénonciation morale dans la poésie de Walahfrid Strabon », à paraître dans Timo Licht (ed.) Walahfrid Strabo und die politische Literatur des IX. Jahrhunderts (SISMEL – Edizioni del Galluzzo).

3. « Le dynamisme des recherches sur l’exemplum médiéval : trois nouvelles publications collectives », « Review article » à paraître dans Le Moyen Âge.

4. Articles de dictionnaires ou d’encyclopédies

Pour le Dizionario biografico degli Italiani (Rome : Trecani) : Cristina da Pizzano (t. 31, 1985, p. 40-47).

Pour le Dictionnaire des lettres françaises. Le Moyen Âge, dir. Robert Bossuat. Édition entièrement revue et mise à jour sous la direction de Geneviève Hasenohr et Michel Zink (Paris : Fayard ["La Pochothèque"], 1992) : Adam de La Bassée (p. 9), Adam de Saint-Victor (p. 15), Baudri de Bourgueil (p. 132-134), goliards (p. 551-553), Hildebert de Lavardin (p. 681-682), Marbode (p. 982-983).

Pour le Dictionnaire universel des littératures (dir. Béatrice Didier, Paris : PUF, 1994) : Baudri de Bourgueil (p. 567), épopée / latin / moyen âge (p. 1110-1112), Gautier de Châtillon (p. 1297-1298), Hildebert de Lavardin (p. 1537), Marbode de Rennes (p. 2231).

Pour le Dictionnaire encyclopédique du Moyen âge (dir. André Vauchez, Paris : Cerf, 1997) : acrostiche (t. 1, p. 11), centon (p. 288), classiques (p. 337-339), cursus (p. 430), épitaphe (p. p. 534), étymologie (p. 554), florilège (p. 607), Hildebert de Lavardin (p. 730), Honorius Augustodunensis (p. 743-744), latin (t. 2, p. 872-873).

Pour le Dictionnaire du Moyen Âge (dir. Claude Gauvard, Alain de Libera et Michel Zink, Paris : PUF, 2002) : classiques (imitation des) (p. 298-300), florilège prosodique (p. 539), Gui de Bazoches (p.622-623), Jean de Hanville (p. 747), Joseph d’Exeter (p. 782), Nigel Wireker (p. 989), Pierre de Blois (p. 1105), poésie latine profane (p. 1120-1123), rhétorique et stylistique (p. 1209-1211), Théodulfe d’Orléans (p. 1381-1382), Ysengrimus (p. 1483).

Pour Christianisme. Dictionnaire des temps, des lieux et des figures (dir. André Vauchez, Paris : Seuil, 2010), Virgile.

Pour le Répertoire du Corpus Transmédie (Claudio Galderisi (dir.) Translations médiévales. Cinq siècles de traduction en français au moyen âge (XIe-XVe siècle), Turnhout, 2011), vol. 2.1 : Bible. Paraphrase du ps. ‘Eructavit’ (n° 46, p. 158-159) ; Aelred de Rievaulx. De spirituali amicitia (n° 106, p. 283-284) ; Alain de Lille. Liber parabolarum (n° 119, p. 299-301) ; Baudri de Bourgueil. Historia Hiersolymitana (n°147, p. 336-338) ; Hugues de Fouilloy. De medicina animae (n° 311, p. 568-569) ; vol. 2.2 : Pierre Abélard. Historia calamitatum (n° 430, p. 736-737) ; Richard de Saint-Victor. Expositio dominicae orationis (n° 488, p. 805-806).

Pour le Compendium Auctorum latinorum Medii Aevi (C.A.L.M.A.) : articles Galterius de Castellione, Garnerius Rotomagensis, Garnerius de Rupe Forti sive Lingonensis (fasc. IV.1, 2012, p. 17-20 et 55-58), Gaufridus de Vino Salvo (fasc. IV.2, 2012, p. 129-133), Gerhardus de Nogento, Gerhardus Odonis, Gervasius de Tilbury, Gervasius Melkleius (fasc. IV.3, 2013, p. 283-287, 321-323, 325-329), Guido de Basochis (fasc. IV.5, 2014, p. 516-517), Guillelmus Neubrigensis (fasc. V.1, 2015, p. 000), Guillelmus Pictaviensis,  Guillelmus de Sancto Amore (fasc. V.2, 2015, p. 149, 172-176).

 

5. Comptes rendus

Environ soixante-quinze comptes rendus critiques publiés depuis 1979 ou à paraître dans les revues : Annales E.S.C. A ; Archivum Latinitatis Medii Aevi ; Bibliothèque d’humanisme et renaissance ; Bulletin de l'Association Guillaume Budé ; Cahiers de Civilisation Médiévale ; Comptes rendus de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres ; The Journal of Medieval Latin Latomus ; Mittellateinisches Jahrbuch ; Le Moyen-Âge ; Museum Helveticum ; Revue critique de philologie romane ; Revue d'histoire moderne et contemporaine ; Revue de synthèse ; Revue des Études latines ; Revue Historique : Scriptorium ; Studi Medievali.

6. Vulgarisation

Articles de revue(sélection).

1. «  On a retrouvé les homélies de saint Augustin ! », L'Histoire, 177, mai 1994, p. 64-65.

2. « L’amour courtois, entre hommes », L'Histoire, 221, mai 1998, p. 144.

3. « Saint Bernard, un extraordinaire styliste », Le Magazine Littéraire, 382, 1999, p. 33.

4. « Les mythographes du Vatican », », L'Histoire, 339, juillet-août 2013, p. 86-89.

Émissions radiophoniques

1. 28 février 1999, RTS – Espace 2, émission « Les balcons du ciel » : La renaissance du XIIe siècle et la réforme grégorienne.

2. 23 mai 1999, RTS – Espace 2, émission « Les balcons du ciel » : Marbode de Rennes et son « Livre des pierres » : naturalisme et symbolisme au moyen âge.

3. 14 février 1998, France-Culture, émission « Un homme une œuvre » : Ovide.

4. 21 janvier 2016, RTS - Espace deux, émission « Musique en mémoire » : Le Stabat mater et la dévotion franciscaine.

7. Autres

Participation à la confection de l'ouvrage La reliure médiévale. Trois conférences d'initiation, Paris, PENS, 1978 : rédaction de la conférence de J. Vezin (p. 37-50) et de l'index quadrilingue (p. 55-75).

Rédaction de notices de manuscrits pour le Catalogue général des manuscrits latins de la Bibliothèque Nationale (cf. t. VII, Paris, 1988, n°s 3776 à 3835, p. XII).

Relecture du catalogue (en ligne) des manuscrits latins 1-376 de la Bibliothèque de Genève, établi par Mme Isabelle Jeger (doc. rero.ch/record/31283).

Notice de manuscrits Bodmer 188 pour le catalogue de l’exposition La médecine ancienne, du corps aux étoiles (Fondation Martin Bodmer, 30 octobre 2010-30 mars 2011), n° 163, p. 410-11.

Révision d'éditions de textes pour la Société d'édition "Les Belles Lettres" et pour la Collection « Sources chrétiennes ».

Révision systématique des articles lexicographiques parus dans le Novum Glossarium Mediae Latinitatis (“ Nouveau Du Cange ”), du fascicule Paniscardus - Parrula, Copenhague, Munksgaard, 1987, au fascicule Plana - Plego, Genève, Droz 2011, ainsi que du Supplementum à l'Index Scriptorum novus, Genève, Droz, 2005, 291 p.

Révision de B. Munk Olsen, Florilèges, fascicule de la "Typologie des sources du Moyen Âge Occidental" (Turnhout, Brepols), à paraître.

Rédaction de diverses préfaces et avant-propos.

 


[1] Les articles marqués d’un astérisque (*) sont accessibles à l’adresse https://www.archive-ouverte.unige.ch/authors/view/29656


Langue et littérature latines médiévales