Unité de grec moderne

Conférence le 21 mars à 18h15: L'héritage ottoman en Grèce

Conference-L'heritage-ottoman-A5.pdf

Méropi Anastassiadou-Dumont
chargée de cours UNIGE | professeure INALCO

Jeudi 21 mars 2019 | 18h15 | Uni-Bastions salle B111

L’essentiel des territoires de la Grèce d’aujourd’hui a fait partie de l’Empire ottoman pendant près de cinq siècles. Présence militaire, système administratif, colonisation, islamisations ont été parmi les traits les plus marquants de cette période connue sous le nom de tourkokratia. Dans ses frontières actuelles, la Grèce a été formée progressivement, entre 1830 et 1947. Au fur et à mesure que les Ottomans se retiraient, s’effaçaient avec eux les preuves de leur ancrage pluriséculaire.

Toutefois, des traces de cet héritage sont encore visibles – malgré les destructions et l’abandon. Des édifices ottomans continuent de ponctuer le paysage de certaines villes et font même l’objet d’opérations de revalorisation. L’héritage des Ottomans reste aussi perceptible dans la langue et la musique. On le retrouve encore dans les institutions et le droit, notamment en ce qui concerne le statut des musulmans de Thrace et les perceptions des populations considérées comme formant des communautés spécifiques. L’arrivée massive de Grecs d’Anatolie après 1923 et dans les années 1960 a contribué à maintenir la mémoire des cohabitations parfois douloureuses.

 

7 mars 2019
  Actualités