Unité d'espagnol

Constance CARTA

Photo
Mme Constance CARTA

Professeure assistante

022 379 71 18
Courriel


Heure de réception:

Bureau Saint-Ours 024 - à l'issue d'un cours ou s/rdvs


Constance Carta est, depuis 2019, professeure assistante de littérature espagnole du Moyen Âge et de la Renaissance. Sa thèse de doctorat, qu’elle a soutenue en 2014, a donné lieu à la publication d’un ouvrage intitulé Arquetipos de la sabiduría en el siglo XIII castellano: un encuentro literario entre Oriente y Occidente (San Millán de la Cogolla: Cilengua, 2018), qui a été primé par le Collegium Romanicum suisse.

Actuellement lauréate du programme "Fondation philanthropique Famille Sandoz-Monique de Meuron" pour la relève universitaire (2020-2023), Constance Carta a précédemment bénéficié d’une bourse de mobilité pour Chercheur-e-s débutant-e-s du Fonds national suisse (2011-2012) et a reçu le prix Subside Tremplin de l’Université de Genève (2018-2019).

Au cours de ses précédents mandats à l’Unité d’espagnol, en tant qu’assistante d’abord (2007-2014), puis maître-assistante (2014-2019), Constance Carta a enseigné non seulement la littérature médiévale, mais aussi des disciplines linguistiques (comme la grammaire normative ou la morphosyntaxe) et la dissertation. Elle a également été chargée de cours à l’Université de Lausanne pour le semestre de printemps 2018. Enfin, elle a coordonné, depuis leur création en 2013 jusqu'en 2020, les cours d’espagnol de la Maison des Langues. 

Constance Carta est membre de l’Association internationale des Hispanistes (AIH), de l’Association hispanique de Littérature médiévale (AHLM), du Seminario de Estudios Medievales y Renacentistas (La Semyr), de la Société suisse d’Études hispaniques (SSEH) et du Collegium Romanicum suisse. Elle fait également partie du Conseil du Centre d’Études médiévales (CEM) de l’Université de Genève, Conseil dont elle assume la présidence de 2021 à 2023. Récemment, elle a fondé Ephemera Helvetica - Association suisse pour l'étude des imprimés éphémères, dont elle est la présidente pour la période 2020-2023 (www.ephemerahelvetica.ch).

Ses travaux de recherche et son enseignement s’articulent autour de deux axes principaux: la littérature médiévale castillane des XIIIe et XIVe siècles, en particulier dans ses formes narratives brèves, et la littérature de colportage espagnole (les «pliegos de cordel»), dont la production et la diffusion s’étendent sur plusieurs siècles (du XVIe au XXe).

 


projet de recherche

"Desenrollando el cordel / Démêler le cordel / Untangling the cordel (2020-2023)"
Avec le soutien de la Fondation philanthropique Famille Sandoz-Monique de Meuron
Dirigé par Constance Carta

Site web du projet : https://desenrollandoelcordel.unige.ch/inicio.html

À partir du site web du projet, il est possible d’explorer la collection de « pliegos de cordel » de l’Université de Genève, d’effectuer des recherches thématiques, d'explorer les textes, de comparer les images numérisées et leur transcription avec celles d’autres exemplaires, ainsi que de ne rechercher que les illustrations qui ornent ces documents.

Membres du projet :

  • Marie Barras, collaboratrice scientifique I (co-commissaire, chargée de production et médiatrice pour l’exposition « Histoire extraordinaire des imprimés ordinaires », salle d’Exposition de l’Unige, 3 mai-29 juillet 2022, <unige.ch/-/imprimes>)
  • Luana Bermúdez, collaboratrice scientifique II (littérature espagnole)
  • Lorysmar Franco, collaboratrice scientifique I (gestion d’archives et numérisation)
  • Pauline Jacsont, collaboratrice scientifique I (humanités numériques)
  • Élina Leblanc, postdoctorante (humanités numériques)
  • Belinda Palacios, collaboratrice scientifique II (littérature hispano-américaine)

 


Choix de publications

  1. C. Carta, Arquetipos de la sabiduría en el siglo XIII castellano: un encuentro literario entre Oriente y Occidente, Cilengua, San Millán de la Cogolla, 2018, 299 pp.
  2. C. Carta et A. Madroñal (coords.), De los cantares de gesta a los cantares de ciego. Una historia de reelaboraciones entre oralidad y escritura, IDEA/IGAS, New York, 2022

  3. C. Carta, S. Finci, D. Mancheva (éds.), Antes se agotan la mano y la pluma que su historia / Magis deficit manus et calamus quam eius hystoria. Homenaje a Carlos Alvar, 2 vols., Cilengua, San Millán de la Cogolla, 2016, 1776 pp.
  4. C. Carta, «El anillo mágico: orígenes y pervivencia de un tema en dos historias de cordel», en C. Carta y A. Madroñal (coord.), De los cantares de gesta a los cantares de ciegos, IDEA/IGAS, New York, 2022

  5. C. Carta, S. Finci, D. Mancheva (éds.), Enseñar deleitando / Plaire et instruire, Peter Lang, Berne, 2016, 423 pp.
  6. C. Carta, «Heroísmo y sabiduría en la Edad Media castellana: aproximación a un aparente oxímoron», Memorabilia, 20, 2018, pp. 45-64
  7. C. Carta, «El reflejo de la Edad Media en algunos pliegos de cordel decimonónicos», in José Carlos Ribeiro Miranda (org.), En Doiro antr’o Porto e Gaia. Estudos de literatura medieval ibérica, Estratégias Criativas, Porto, 2017, pp. 203-212
  8. C. Carta, «Batallas y otras aventuras troyanas: ¿una visión castellana?», in Marta Haro (éd.), Literatura y ficción: «estorias», aventuras y poesía en la Edad Media, vol. I, PUV, Valencia, 2015, pp. 147-163
  9. C. Carta, «La Dueña Cuerda: un retrato olvidado del Libro de buen amor», Vox Romanica, 72, 2013, pp. 202-219

 


Corps enseignant