[519] Cultures cellulaires et transplantations

Le nombre d'organes humains disponibles pour la transplantation étant devenu très faible, d'autres sources d'organes ou de tissus doivent être trouvés. Les buts de nos projets sont :

  1. évaluer le potentiel d'hépatocytes primaires ou immortalisés, pour la transplantation et le traitement de l'insuffisance hépatique aiguë;
  2. évaluer le potentiel de cellules souches mésenchymateuses adultes, de transdifférenciation en hépatocytes, pour le traitement de l'insuffisance hépatique chronique.

Notre Laboratoire a acquis une expérience dans la recherche et l'application clinique de la transplantation d'îlots de Langerhans. Nous avons également développé dans notre Laboratoire la technique de l'isolement, de l'encapsulation et de la transplantation d'hépatocytes d'animaux et humains.En collaboration avec le Laboratoire du Professeur Didier TRONO, des hépatocytes humains ont été immortalisés grâce à des vecteurs lentiviraux. Des hépatocytes de rats primaires ou des hépatocytes humains immortalisés ont été encapsulés et transplantés dans des souris avec insuffisance hépatique aiguë, induite par surdosage de paracétamol, et des hépatocytes xénogéniques ont permis une augmentation significative de la survie des animaux. Nous planifions maintenant de tester la fonction et la survie d'hépatocytes encapsulés et transplantés dans des modèles de grands animaux avec insuffisance hépatique aiguë. Nous avons établi des techniques d'isolement et de culture de cellules mésenchymateuses adultes chez la souris et l'humain. Nous allons tester des conditions nouvelles de culture cellulaire, afin de permettre une expansion et une différentiation vers la lignée hépatocytaire. Nous allons mesurer l'expression de gênes durant la différenciation des cellules mésenchymateuses vers l'hépatocytes, par RNA microarrays. Des cellules type hépatocytaire seront transplantées dans les souris Fumaryl-acetoacétate-hydrolase déficientes, afin d'étudier l'implantation et la régénération au sein d'une foie avec insuffisance hépatique chronique.D'autre part, nous étudierons la capacité d'immuno-régulation de cellules mésenchymateuses adultes, en réalisant des cultures lymphocytaires mixtes par co-cultures de cellules présentatrices d'antigènes, des cellules T, et des cellules mésenchymateuses adultes, à différents points de leur différenciation vers la cellule hépatocytaire. Finalement, nous étudierons les caractéristiques d'immuno-modulation de cellules mésenchymateuses, en réalisant des transplantations allo- et xénogéniques dans des souris immuno-déficientes et immuno-compétentes.Ces projets ont le potentiel de développer de nouvelles stratégies pour le traitement de l'insuffisance hépatique, et d'évaluer de nouvelles sources de tissus pour la transplantation.

Publications du groupe