[1021] Création de tissus par bio-ingénieurie et régénération d'organes

groupe1012.jpg

Les projets de recherche du groupe s’articulent autour du développement de thérapies cellulaires innovantes, en particulier pour le traitement du diabète de type 1, en utilisant les principes de la bio-ingéniérie. Notre intérêt se porte sur la génération de modèles tridimensionnels qui reproduisent leurs organes d’origine et leur confèrent un potentiel translationnel.

Pancréas bio-artificiel pour le traitement du diabète de type 1

Le but de ce projet est de générer un pancréas bio-artificiel vascularisé et immuno-protégé qui puisse être transplanté à des patients diabétiques non-immunosupprimés.  Ce projet combine des stratégies d’ingéniérie tissulaire (telle que la génération d’organoïdes), la conception d’hydrogels, l’édition génomique par système CRISPR-Cas9 et l’assemblage d’un organe bio-artificiel.

Bio-ingéniérie d’un pancréas endocrine vascularisé pour le traitement du diabète de type 1

Le but de ce projet est de générer un pancréas bio-artificiel vascularisé, utilisant le placenta humain décellularisé comme matrice de soutien. Le placenta humain est composé de sous-éléments appelés cotylédons qui seront décellularisés par perfusion de détergent, n’en conservant ainsi que le tissu conjonctif de soutien, et « ensemencées » avec des îlots de Langerhans et des cellules endothéliales.

Production et stockage (« banking ») de dérivés du placenta humain de grade clinique

Les propriétés, notamment anti-inflammatoires, immunomodulatrices et de cellules-souches, des cellules isolées à partir des dérivés placentaires (amnion, décidue, cordon ombilical) ont de multiples applications (pré-)cliniques potentielles. Nous souhaitons développer des procédures standardisées d’isolement et de stockage de ces dérivés, dans des conditions de bonnes pratiques de fabrication.

publications du groupe