Département de réhabilitation oro-faciale

Recherche en prothèse fixe et biomatériaux

[946] Groupe Irena Sailer

Recherche de la Division de prothèse fixe et biomatériaux

La recherche effectuée au sein de la Division comprend aussi bien la recherche clinique liée aux prothèses fixes sur dents et sur implants que la recherche fondamentale sur les matériaux dentaires et les biomatériaux, un sujet très actuel. Evaluées et validées dans différentes études, les nouvelles technologies digitales sont utilisées pour la planification et la communication des soins, la prise d’empreinte ainsi que pour la fabrication des reconstructions sur dents et implants. Toutes les études ont le même but, celui d’améliorer la qualité des soins reconstructifs, d’augmenter leur efficacité et simultanément de réduire l’aspect invasif des gestes. Pour atteindre ces objectifs, de nombreuses études sont effectuées en laboratoire de recherche fondamentale (in-vitro) et en clinique, et les résultats sont soumis pour publication dans des journaux scientifiques avec politique éditoriale[CDA1] .

Recherche clinique

Les nouveaux concepts cliniques sont élaborés en clinique de prothèse fixe.

Les études sont concentrées sur les nouveaux matériaux reconstructifs comme par exemple les céramiques dentaires et/ou les matériaux hybrides (mélange de résines et de céramiques). Ces nouveaux matériaux sont testés en premier lieu dans des études in-vitro afin de valider leurs indications, puis elles sont ensuite évalués en clinique. Les études cliniques permettent finalement d’évaluer les résultats à long terme des reconstructions sur dents et sur implants avec ces matériaux.

Un autre domaine de recherche clinique évalue des concepts minimalement invasifs pour reconstruire des dents détruites à cause d’attaques érosives et/ou abrasives. Des concepts non-invasifs pour reconstruire ces défauts ont été développés à la CUMD et sont actuellement en observation sur des résultats à long-terme.

La participation aux études cliniques est très profitable et intéressante pour tous nos patient-es qui souhaitent soutenir la recherche et qui sont soigné-es dans les cliniques pré et post-graduées de prothèse. Selon les règles en vigueur, tous les projets sont revus et doivent être acceptés par la Commission cantonale d’éthique et de recherche (CCER).

Un autre grand domaine d’intérêt de la Division se trouve être la recherche et le développement des nouvelles technologies digitales pour améliorer la qualité des soins reconstructifs, leur efficacité et la prévisibilité des résultats. Ces technologies sont élaborées et évaluées dans des projets interdisciplinaires, nationaux et internationaux.

Les connaissances et les données actuelles de toute la recherche effectuée au sein de notre Division sont reproduites dans l’enseignement pré- et post-grade et les procédures cliniques sont ainsi adaptées au bien-être de nos patient-es dans un processus d’amélioration continue de la qualité des soins.