Groupe médecine, genre & équité

Bilan positif d'une campagne dénonçant le sexisme

A travers une enquête et une campagne de sensibilisation soutenues par l’UNIGE et les HUG, deux étudiantes en médecine de l’UNIGE en collaboration avec le collectif CLASH ont dénoncé le sexisme et le harcèlement sexuel en milieu médical.

Lara Chavaz, une des deux étudiantes à l’origine de la campagne d’affichage, revient sur l’origine de cette initiative qui a pris corps en mars 2021 en pleine pandémie de coronavirus, et sur son vécu personnel au sein du projet, à travers un article dans la revue médicale suisse.  En effet, l’indignation qui l’a poussée à mener cette campagne n’efface pas moins ses craintes quant à dénoncer ces faits. En somme, un article soulignant les épreuves et les succès qui invite les étudiant-es de tout horizon à poursuivre cette dynamique au sein de leur Faculté.

Une année plus tard, l’heure est au bilan. Avec une large couverture médiatique et de multiples témoignages récoltés, les retombées sont largement positives. Cette campagne d’affichage ainsi que la naissance de l’association CLASH ont permis de pointer du doigt le sexisme et le harcèlement au sein des universités et des hôpitaux.

25 avril 2022
  Groupe médecine, genre & équité