Carrousel

16 février 2023: Leçon d'adieu prof. Licker

12H30
CMU - AUDITOIRE MÜLLER (A250)

Marc Licker

Professeur ordinaire
Département d’anesthésiologie, pharmacologie, soins intensifs et urgences, Faculté de médecine UNIGE
Responsable de l’Unité d’anesthésiologie urgences, neurochirurgie, interventionnel, cardio-vasculaire et thoracique, Service d’anesthésiologie, Département de médecine aiguë, HUG

Portrait_Licker_WEB.jpg

«Un anesthésiste témoin ET acteur de l’évolution de la chirurgiE»

L’histoire de la chirurgie et celle de l’anesthésie sont étroitement liées. Hippocrate avait déjà relevé l’importance de soulager la douleur et d’immobiliser les corps lors d’interventions chirurgicales. La découverte de l’anesthésie par inhalation en 1847, la maîtrise des voies aériennes et de la ventilation, suivie de l’arrivée des produits analgésiques et myorelaxants, ont permis la réalisation de procédures chirurgicales et l’émergence de l’anesthésie-réanimation en tant que discipline médicale à part entière.

Au cours des 50 dernières années, les risques de complications liés à une opération ont été considérablement réduits et le confort des patient-es s’est amélioré grâce à une meilleure compréhension de la réponse au stress et à une prise en charge médicale individualisée avant, pendant et après l’opération.

Dans sa leçon d’adieu, le professeur Marc Licker reviendra sur les évènements marquants de l’histoire de la spécialité d’anesthésie-réanimation et de son évolution. Grâce à elle, en effet, l’essor de la chirurgie cardiaque et thoracique a pu avoir lieu. Il fera le point sur l’apport des techniques de surveillance, de l’imagerie et des moyens permettant de suppléer aux organes défaillants. Aujourd’hui, la prise en charge de personnes âgées et souffrant de polymorbidités, ainsi que les possibilités offertes par les interventions mini-invasives, représentent de nouveaux défis pour les anesthésistes-réanimateurs/trices qui s’intègrent dans une approche multidisciplinaire centrée sur les patient-es.

Biographie

Marc Licker effectue ses études à l’Université catholique de Louvain (Belgique) où il obtient un Diplôme de médecin et, en 1982, un doctorat. Il se spécialise ensuite en anesthésiologie et réanimation. Après un Fellowship au Royal Victoria Hospital de Montréal, puis au Centre hospitalier de Liège de 1988 à 1990, il rejoint le service d’anesthésiologie des HUG en 1990, où il est nommé médecin-adjoint en 1996. Il est depuis 2005 médecin-adjoint agrégé, responsable de l’unité d’anesthésiologie pour la chirurgie cardio-vasculaire et thoracique, les urgences, la neurochirurgie ainsi que les interventions endoscopiques et radiologiques. Son expertise clinique concerne l’anesthésie-réanimation en chirurgie cardiaque, vasculaire et thoracique. Très impliqué dans l’enseignement pré- et post-gradué, Marc Licker est notamment responsable des unités «intégration» et «synthèse» dispensées aux étudiant-es en Bachelor de médecine humaine. Il mène en outre des recherches dans le domaine de la physiologie cardio-pulmonaire et de la gestion des risques péri-opératoires. Nommé privat-docent de la Faculté de médecine de l’UNIGE en 1999, puis, en 2007, professeur associé au Département d’anesthésiologie, pharmacologie et soins intensifs (devenu depuis le Département d’anesthésiologie, pharmacologie, soins intensifs et urgences), il est promu à la fonction de professeur ordinaire en 2016, et est nommé professeur honoraire en octobre 2022.

23 janvier 2023
  Carrousel