Carrousel

27 septembre 2022: Leçon d'adieu Prof. Pittet

12H30
HUG - AUDITOIRE Marcel Jenny

Didier PITTET

Professeur ordinaire
Département de médecine, Faculté de médecine UNIGE
Médecin-chef du Service de prévention et contrôle de l’infection, Direction médicale et qualité, HUG

Prof.Pittet_HighRes_cropped.png

 

«Pandémies silencieuses: comment les appréhender?»

L’infection nosocomiale n’est plus un tabou. Du moins, pas partout. On peut enfin en parler et en appréhender le risque. On peut ainsi proposer et mettre en place des solutions, qui, lorsqu’elles fonctionnent, sont ensuite généralisées. Même si elles tuent chaque année environ 16 millions de personnes dans les hôpitaux du monde, les infections nosocomiales ne sont donc plus une fatalité. Leur prévention fait l’objet de recherches scientifiques basées sur les preuves comme sur l’expérience. L’hygiène des mains par le recours systématique à la friction hydroalcoolique est à la base du modèle genevois de promotion multimodale, datant de 1994, qui a transformé les pratiques de soins. Soutenu par l’OMS depuis 2005, ce modèle a été exporté dans le monde entier, avec des succès divers.

Dans sa leçon, le professeur Pittet reviendra sur près de 30 ans d’une aventure mouvementée. Il racontera comment le modèle développé s’est parfois confronté à une certaine résistance au changement, à la disparité des ressources, ainsi qu’aux barrières administratives, sociales, ethniques, politiques, culturelles, ou encore religieuses. Il expliquera également pourquoi son adaptation, la promotion de la créativité, la co-création et le respect du bien commun constituent les clefs de voûte d’une diffusion globale. Aujourd’hui, la friction hydroalcoolique, révolution des années 90 au sein des hôpitaux, fait partie de notre quotidien, en particulier depuis la pandémie de COVID-19.

Biographie

Formé à l’Université de Genève et aux Etats-Unis, Didier Pittet est depuis 2010 professeur ordinaire au Département de médecine de la Faculté de médecine de l’UNIGE et depuis 1992 médecin-chef du service de prévention et contrôle de l’infection des HUG. Infectiologue et épidémiologiste, il est reconnu sur la scène internationale pour le développement et la popularisation du gel hydroalcoolique pour l’hygiène des mains, dont l’usage a probablement sauvé des millions de vies. Il dirige par ailleurs le Centre collaborateur de l’OMS pour la prévention des infections et de la résistance aux antimicrobiens, et mène de nombreuses recherches sur le développement de stratégies novatrices d’amélioration de l’hygiène des mains, de la prévention du risque infectieux et de la sécurité des soins.

Sa très large expérience lui a permis de diriger des stratégies internationales et de conseiller de nombreuses structures nationales à travers le monde. En juin 2020, il est nommé par le Président de la République française président de la mission indépendante d’évaluation de la gestion de la crise du COVID-19. Il a également intensément participé au débat public autour de la pandémie et expliqué les dynamiques épidémiologiques à l’œuvre. Lauréat de multiples récompenses internationales, il est élevé au rang de Commandeur de l’ordre de l’empire britannique par Sa Majesté la Reine Elizabeth II en 2007. Il est aussi récipiendaire en autres du Prix Robert Koch, de la Médaille Pasteur, Docteur Honoris Causa de l’Université de Louvain, ainsi que professeur honoraire de l’Imperial College de Londres et du Hong Kong Polytechnic University, et membre de l’Académie nationale de médecine de France.

27 juin 2022
  Carrousel