Conférences grand public

"Cambodge: se reconstruire après un génocide La résilience d'un peuple "

Cambodge4

En 2014, le Prix de Genève pour les Droits de l’Homme en Psychiatrie a été décerné au Professeur cambodgien Ka Sunbaunat, qui a dédié sa vie de médecin à soigner les personnes atteintes de troubles mentaux dans un pays laissé exsangue par les Khmers rouges. Lorsqu’en 1979 l’armée vietnamienne met fin à ce régime sanguinaire, rares sont les professionnels de la santé encore en vie.

Dès 1989, l’armée vietnamienne se retire du Cambodge et l’aide internationale afflue. Le professeur Sunbaunat décide alors de réunir les personnes clés pour mettre en œuvre un ambitieux système de soins en santé mentale dans un pays où la psychiatrie n’existe plus. Il veut aider les survivants et les générations suivantes à se libérer des séquelles psychologiques liées aux violations systématiques des droits de l’homme perpétrées durant cette période.

Mais il ne suffit pas de recréer les structures existant ailleurs : Ka Sunbaunat aura comme souci principal d’adapter les soins aux besoins de la population et au contexte local, dans le cadre d’une stratégie à long terme qui respecte les droits des patients et lutte contre la stigmatisation et les discriminations. Il se distingue par son attachement aux valeurs du bouddhisme, étant persuadé que la pratique cambodgienne des soins doit être en accord avec la culture traditionnelle de son pays.

Dans sa conférence, le professeur Sunbaunat, victime résiliente des violences qui ont coûté la vie à près de deux millions de ses concitoyens, racontera comment il a pu construire ce réseau de soins. Une occasion unique d’entendre comment il a su puiser en lui-même et dans ses valeurs culturelles la force d’offrir à ses concitoyens des soins en santé mentale empreints d’humanité.

Ka Sunbaunat est considéré aujourd’hui comme le père de la psychiatrie cambodgienne. Ancien doyen de la Faculté de médecine de l’Université des sciences de la santé de Phnom Penh, il y a fondé en 1992 un Département de psychiatrie qui forme chaque année plusieurs dizaines de psychiatres et d’infirmiers spécialistes de la santé mentale.

Le Prix de Genève pour les Droits de l’Homme en psychiatrie, créé en 1999 à l’occasion du 50e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, récompense des personnes ou des institutions dont les actions en faveur des personnes atteintes dans leur santé mentale sont particulièrement remarquables. Ce Prix veut ainsi honorer l’équité, l’humanité ou l’excellence des soins psychiatriques, ainsi que les actions visant à réduire la méconnaissance et la discrimination entourant les maladies psychiques.

--------

"Cambodge: se reconstruire après un génocide
La résilience d'un peuple
"
Conférence du professeur Ka Sunbaunat
Lauréat du Prix de Genève pour les droits de l’Homme en psychiatrie
Ancien doyen, Université des Sciences de la Santé du Cambodge

Dans le cadre du 2e Congrès européen de psychiatrie sociale – ECSP:
http://www.ecspsocialpsychiatry.org

La conférence est organisée en partenariat avec l’Université de Genève, la Fondation du Prix de Genève pour les Droits de l’Homme en Psychiatrie et le European Congress of Social Psychiatry.

Mercredi 1er juillet, 18h00
Uni Mail, salle MR380

1 juillet 2015
  Conférences grand public