Leçons d'adieu - Symposium de départ

16 décembre 2010: Leçon prof. Claes Wollheim

Jeudi 16 décembre 2010 / 12h30 CMU - Auditoire A250

Claes Wollheim

Professeur Honoraire, Département de physiologie cellulaire et métabolisme

Never losing sight of the islets of Langerhans and their hormone secretion

The pancreatic islets lower blood glucose by secreting insulin from their beta cells and raise glycemia by releasing glucagon from their alpha cells. The mechanism of hormone secretion has been in the focus of Prof. Wollheim’s scientific interest for the past four decades. The main motivation was the ever increasing prevalence of type 2 diabetes, which is characterized by defective stimulation of insulin and blunted suppression of glucagon secretion by glucose. The intracellular signals implicated in the moment-to–moment regulation of insulin exocytosis by physiological regulators were defined. Glucose metabolism in the mitochondria was shown to generate ATP in both alpha and beta cells, which affects calcium concentrations in all functional intracellular compartments, notably in the mitochondria, where it acts as an important amplifying signal. Both in vitro and in vivo models of monogenic forms of diabetes could confirm the central role of the mitochondria in normal insulin secretion, possibly suggesting new directions for the treatment of this bihormonal disease.

Biographie

Claes Wollheim a obtenu son doctorat en médecine en 1970, à l’Université de Lund en Suède. Après une année de formation clinique, il arrive à l’Université de Genève, l’un des grands centres mondiaux dans le domaine de la recherche sur le diabète. Il s’intéresse à la cellule bêta pancréatique et plus particulièrement à la régulation de la sécrétion de l’insuline et au rôle joué par le calcium. Jeune chercheur particulièrement talentueux, Claes Wollheim collabore et devient ami proche de nombreux visiteurs de l’Institut de Biochimie Clinique, parmi lesquels le prix Nobel Martin Rodbell. Il est nommé professeur adjoint en 1987 et professeur ordinaire en 1991 et reprend la direction de l’Institut de Biochimie Clinique en 1988. Sa carrière brillante s’enrichit encore de nombreux prix, parmi lesquels le très prestigieux Claude Bernard Medal de l’Association Européenne pour l’Etude du Diabète, et le fameux GB Morgagni Gold Medal de l’Université de Padoue. Comme tout grand scientifique, Claes Wollheim est aussi un mentor d’exception: il a formé à Genève de très nombreux chercheurs qui continuent à essaimer dans tous les coins du monde, et n’a jamais cessé de prodiguer généreusement ses conseils.

16 décembre 2010
  Leçons d'adieu - Symposium de départ