Leçons d'adieu - Symposium de départ

3 décembre 2015: Leçon d'adieu Pierre Pollak

Jeudi 3 décembre 2015, 12h30
CMU - Auditoire C150

Pierre Pollak

Professeur ordinaire
Département des neurosciences cliniques, Faculté de médecine et HUG
Médecin-chef du Service de neurologie, HUG

Pollak

«Du concept de neuromodulation aux thérapeutiques:
un long chemin»

ÉCOUTEZ LA CONFÉRENCE

Depuis 1987, seulement trois indications de neuromodulation par stimulation cérébrale profonde (SCP) ont été validées: le traitement des tremblements, de la maladie de Parkinson et des dystonies. Or, la SCP a déjà fait l’objet de publications scientifiques dans une vingtaine d’indications diverses. Comment expliquer et surmonter le relatif échec de cet outil thérapeutique novateur et puissant? L’histoire de la démonstration de l’efficacité de la SCP dans la maladie de Parkinson illustre les lacunes de l’application de la SCP dans de nouvelles indications: études sur des modèles animaux, compréhension des mécanismes d’action, précision anatomique de la cible stimulée, recherche des paramètres électriques adéquats, modifications qualitative, quantitative et temporelle des symptômes. A travers quelques exemples, le professeur Pollak expliquera pourquoi une telle approche pré-clinique et clinique est impérative avant l’application à large échelle de la SCP dans une indication donnée.

Biographie
Après des études de médecine et de neurologie à Grenoble, Pierre Pollak se spécialise dans les maladies du mouvement à Paris, Montréal et New York. Nommé en 1992 professeur de neurologie à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, il dirige le Service de neurologie du CHU de 1997 à 2002. Ses recherches de thérapies expérimentales de la maladie de Parkinson le mènent à découvrir, avec Alim-Louis Benabid, la stimulation cérébrale profonde - ou neuromodulation - en tant que nouvel outil thérapeutique de cette maladie ainsi que d’autres troubles neurologiques ou neuropsychiatriques. Il reçoit pour ses travaux révolutionnaires plusieurs prix, décernés notamment par l’Académie des sciences. Il est lauréat du Annemarie Opprecht Foundation Award en 1999 et des Victoires de la médecine en 2008. Pierre Pollak est nommé médecin-chef du service de neurologie des HUG et professeur ordinaire au Département des neurosciences cliniques de la Faculté de médecine de l’UNIGE en octobre 2010. Il crée à Genève un centre de compétences en neuromodulation alliant recherche fondamentale et translationnelle, où plus de 20 patients

3 décembre 2015
  Leçons d'adieu - Symposium de départ