Leçons inaugurales

Leçon Brenda Kwak

Jeudi 20 janvier 2011
12h30 -  CMU- Auditoire A 250

(conférence en anglais)

Prof. Brenda Renata KWAK

Professeure associée
Département de pathologie et immunologie, Département de médecine interne

Photo Kwak.JPG

 

Risky communication in atherosclerosis

L’athérosclérose est la cause principale de mortalité dans les pays développés. Cette maladie multifactorielle implique la formation de lésions dans la paroi vasculaire qui se caractérisent par un endothélium dysfonctionnel, de l’inflammation, une accumulation de lipides, une mort cellulaire et le dépôt de matrice extracellulaire. La distribution des lésions athéromateuses est très caractéristique chez l’humain; les plaques se développent de manière prédominante près des bifurcations artérielles, là où le flux sanguin est perturbé. Les interactions entre cellules de la paroi vasculaire et cellules inflammatoires jouent un rôle décisif dans l’athérogenèse. Les canaux intercellulaires présents dans les jonctions gap permettent l’échange direct d’ions et de petits métabolites entre cellules. L’expression des connexines (les protéines formant ces canaux) est altérée dans les plaques athérosclérotiques, et ces protéines régulent l’initiation et la progression de cette maladie chez les souris. La découverte récente qu’un variant du gène humain de la connexine37 est associé à  une majoration du risque pour l’athérosclérose encourage les efforts vers une meilleure compréhension des mécanismes moléculaires de cette maladie.

D’origine néerlandaise, Brenda Kwak étudie la médecine à l’Université d’Amsterdam où elle obtient un PhD en sciences au Département de physiologie en 1993. Soutenue par le Fonds National Suisse (programme Marie Heim-Vögtlin et professeure boursière), elle développe une thématique à l’interface entre recherche fondamentale et cardiologie clinique. Son intérêt scientifique se concentre principalement sur le rôle des connexines – protéines déterminantes pour la communication intercellulaire – dans les maladies cardiovasculaires, en particulier  l’athérosclérose et la resténose. En février 2010, Brenda Kwak est nommée professeure associée à la Faculté de médecine de l’UNIGE avec une double affiliation au Département de pathologie et immunologie et au Département de médecine interne.

20 janvier 2011
  Leçons inaugurales